Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paaadre : Swiss Army Champion

Chères lectrices, chers lecteurs,

En ce dimanche très nuageux, je prends quelques minutes pour vous donner des nouvelles de moi… Enfin, plus que de nouvelles, je prends plutôt le temps de vous annoncer que pendant les trois prochaines semaines je ne serai pas très présent par ici ; la patrie appelle et, hélas, je suis obligé de répondre à son appel ! C’est ainsi que du 12 au 30 novembre je serai quelque part en Suisse en train d’effectuer mon (premier) Cours de répétition.

Je vois déjà, à travers mon écran, vos visages étonnés (vois choqués) après cette petite annonce… Je peux vous dire en tout cas que c’est la réaction la plus fréquente lorsque je dis que je pars à l’armée pendant trois semaines ; il est vrai que je n’ai pas une tête de soldat, mais, si on y réfléchit deux secondes il n’y a rien de bien étonnant : je suis un homme sain, de nationalité suisse et avec un équilibre mental assez stable pour servir sous les drapeaux, donc ce n’est pas étonnant que je le fasse ;O).

Pour ceux qui me lisent et qui n’habitent pas en Suisse, il faut savoir que chez nous tous les hommes qui remplissent les trois conditions que j’ai listé il y a quelques lignes sont censés servir la patrie ; je dis « sont censés » car il est aussi possible de se faire réformer (ou écarter) et à la place faire le service civil (qui est, je le reconnais, parfois beaucoup plus utile que l’armée, mais bon…). Seulement que cette « réformation » n’est pas sans conséquences… il est vrai que la personne réformée n’est point obligée de se taper 17 ou 21 semaines d’école de recrue et ensuite trois semaines de cours de répétition chaque année (pour arriver à un total de 300 jours à l’âge de 30 ans), mais il y a quelques « désavantages » qui rendent l’armée presque plus « attractive ».

Tout d’abord ceux qui font le service civil doivent faire plus de 300 jours de service… Et puis, ce qui n’est pas négligeable, les personnes qui sont réformées doivent payer une taxe militaire (je pense qu’elle est en proportion au revenu), taxe que les « militaires » ne doivent point payer. En tant qu’étudiant je trouve que je dois déjà débourser assez d’argent comme ça sans ajouter des frais supplémentaires que j’aurais pu éviter.

Enfin, il faut savoir que pour ma part le choix de l’armée a été dicté par des raisons « stratégiques et financières » plutôt que par des raisons « idéologiques ». Je ne partage pas cette idéologie et ce choix de vie, mais pour certains raisons elle m’ont rendu (et me rendent toujours) service ; en acceptant de faire l’armée j’évite, comme j’ai dit, de payer une taxe militaire et, ce qui est encore mieux, je reçois une solde et une IPG (indemnité pour perte de gain)… ce n’est pas beaucoup d’argent car je n’ai pas gradé (je me suis arrêté au grade de soldat), mais c’est déjà ça lorsqu’on est étudiant. Une autre raison, plus personnelle, c’est qu’en 2001/2002, lorsque j’ai eu ma journée de recrutement (depuis les journées de recrutement sont devenues trois) il n’était pas facile de se faire réformer si on n’avait pas des raisons suffisamment « valables ».

Le fait d’être gay aurait bien entendu été une raison suffisamment valable car déjà à l’époque c’était un argument très persuasif… Comme vous pouvez imaginer on ne voulait pas trop de gays « incontrôlables » dans les rangs des sections et des compagnies… Il était donc suffisant de dire qu’on était gay (et le prouver je suppose) et qu’on aurait du mal à gérer certains moment communautaires (les douches et les nuits dans des dortoirs remplis de beaux mecs) pour se faire réformer. Or, vous pourriez vous demander pourquoi votre Paadre n’a pas joué cette carte lors de son recrutement… Eh bien la réponse est bien simple : en 2001 il était encore loin de s’assumer et loin de son coming out. Et puis (et voici un autre choix stratégique) je ne sais pas comment j’aurais pu présenter la chose à ma famille… je me voyais mal débarquer à la maison et dire à mes parents que je m’étais fait réformer parce que je suis gay…

Comme vous voyez, donc, je ne vais pas à l’armée parce que je m’éclate lorsqu’on fait des marches ou lorsqu’on tire avec notre fusil d’assaut (le mythique Fass90) ou encore parce que je partage leur idéologie, mais parce que, de manière assez tordue (je le reconnais) cela me rend service. C’est vrai que ça m’énerve de perde trois semaines de révisions et de lectures pour mon essai et mon mémoire, mais de l’autre côté ce sera trois semaines de « vacances payées » car je serai complètement pris en charge : on me dira ce qu’il faut faire (et ce qu’il faut pas faire) et on ne me demandera pas du tout de réfléchir… un grand changement par rapport à l’uni…

Donc voilà, pendant trois semaines je n’aurai pas beaucoup de possibilités pour venir par ici et vous raconter ma petite vie… Mais je me suis organisé et je peux déjà vous annoncer qu’il y aura quand même des articles qui vont paraître (c’est magnifique ce over-blog… on peut même choisir la date et l’heure de publication des articles) ; donc pendant la semaine qui vient, il faut s’attendre à deux articles et, probablement, un troisième pendant le week-end dans lequel je vais vous relater les événements marquants de cette première semaine sous les drapeaux.

Votre Paaadre ne vous oublie donc pas et pensera à vous tous (il aura tout le temps pour le faire :D)… Revenez donc faire un tour par ici dans les prochains jours pour voir la surprise que je vous ai réservée ;O).

Bien à vous

Votre Paaadre dévoué et camouflé.

CardinalE 12/11/2007 08:24

Bon courage pour ces trois semaines sous les drapeaux !