Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #canterbury tales '06 catégorie

Marley 4 X-mas

C’est finalement le moment de revenir sur la mythique soirée de Noël que votre Paadre et ses colocataires du numéro 4 de Marley Court ont organisé il y a deux semaines… Je ne m’étais pas rendu compte qu’autant de temps s’était déjà écoulé… le temps passe vraiment vite lorsqu’on s’amuse et on s’éclate ;O)…

Après une discussion assez animée, nous avions décidé de faire notre soirée de Noël le mardi soir (ma dernière soirée en Angleterre avant Noël ainsi que ma dernière soirée en Angleterre pendant l’année 2006) étant donné que c’était le soir qui posait le moins de problèmes à tout le monde. Nous avions ainsi décidé de convier quelques-uns de nos amis proches ; pour ce qui me concerne j’avais invité Ana, Jenny et Simon (le dernier n’est pas venu pour des raisons qui seraient trop longues et compliquées à expliquer ici).

Le soir de la fête arrivé, j’ai commencé ma soirée en ville avec Ana et Jenny ; après avoir fait quelques courses nous sommes allés manger au Marlowe’s avant de nous rendre à la Messe de Noël qui avait lieu à la Cathédrale. Cette Messe était vraiment fort sympathique… il faut savoir qu’il y avait des parties de la cérémonie où la seule lumière qui illuminait la cathédrale était celle des bougies que les personnes tenaient dans leurs mains.

Pour gagner un peu de temps, après la Messe nous sommes rentrés avec le bus et arrivé à la maison je me suis rendu compte que tout le monde était déjà là et que mes colocataires m’attendaient pour échanger les cadeaux ; or il faut savoir que pour éviter de faire un cadeau à chacun, Kirsty et je ne sais plus qui avaient eu l’idée de faire un « Secret Santa », c'est-à-dire que chacun devait faire un cadeau à la personne dont le nom apparaissait sur le bout de papier qu’il avait tiré du chapeau pontifical… Votre Paadre avait eu la chance de tirer le nom de Claire et il avait passé deux semaines à réfléchir à un cadeau pour la charmante demoiselle… Finalement il avait opté (grâce aussi aux conseils d’Ana) pour un set de gel douche acheté chez Body Shop ; Claire a beaucoup apprécié du moins c’est ce qu’elle a laissé entendre.

Pour ce qui concerne mon cadeau, eh bien ce fut à Astrid de l’acheter et, manque de bol, elle a fait la même erreur que plusieurs personnes avaient fait avant elle : elle m’a acheté le calendrier 2007 de Madonna ! En soi, je suis heureux qu’elle ait compris que j’aime bien Madonna, mais si elle avait fait plus attention lorsqu’elle entrait dans ma chambre comme un boulet de canon, elle aurait remarqué que ça fait deux mois que le calendrier 2007 de Madonna est accroché au mur de ma chambreNe jamais offrir au Paadre quelque chose de Madonna :D… C’est souvent une mauvaise idée car il risque de déjà l’avoir ;O).

Après l’échange des cadeaux la soirée s’est poursuivie de façon très sympathique ; bon il faut dire que Britney, Astrid et Claire ont assez rapidement quitté notre compagnie pour aller au Venue où il y avait une soirée spéciale pour fêter Noël… quand elles sont rentrées nous étions encore debout et nous avons pu constater que Britney ne tenait plus debout et qu’Astrid était, une fois de plus, dépressive.

A part cela, le reste du groupe est resté pendant un bon moment dans la cuisine du numéro 4 de Marley Court et c’était quatre heures lorsque les derniers gens sont allés se coucher (moi j’étais encore débout en train de finir de préparer ma valise, vu que je partais le matin d’après à midi :D).

Voilà donc pour la soirée… Je vous laisse à une petite collection de photos ;O).


Le petit clan des Suisses… On nous a interdit de parler français, mais apparemment c’était plus fort que nous et nous n’avons pas pu nous retenir :D. En tout cas c’est aussi la dernière photo avec le trio au complet… Et déjà je me sens triste en pensant qu’à mon retour à Canterbury il n’y aura plus Ana…


Photo de groupe : Adam, Ana, Sören, Jenny, votre Paadre, Serina et Aaron… C’est drôle car c’était la fête de Marley 4 et puis il y avait une partie de Marley 1 qui était là (Sören et Sajid) ainsi qu’une majorité des habitants de Marley 6 (Aaron, Serina et puis le mythique et unique John the Legend).


Arielle et Adam… Ne sont-ils pas chous ces deux ???


Aaron et votre Paadre ; j’ai montré la photo du jeune homme à ma mère et elle a dit : « mais lui il a une tête d’anglais »… Enfin, mais j’avais été charmé par son corps plutôt que par sa tête… le gars il a un corps de rêve ;O).


Mmm une image qui n’a pas besoin de commentaires :D. Trop mythique notre Ana :D.


Et pour finir, votre Paadre qui goûte à une spécialité anglaise : le Black Pudding ! On m’avait déconseillé d’essayer cette pitance, mais finalement, le black pudding n’est pas si mauvais que cela… Bon il n’est pas non plus le meilleur truc que j’ai goûté dans ma vie.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Soirée de départ de Bananabobsky

Voici qu’un autre week-end se termine gentiment ; encore une fois votre Paadre a été très occupé avec ses lectures, mais cela ne lui a pas empêché de passer des bons moments avec ses amis… Le point fort de ce fin de semaine a en tout cas été la fête de départ d’Ana Bananabobsky qui s’est tenue samedi soir (donc hier) au numéro 15 de Farthings Court. Eh oui, le séjour anglais de ma compagnonne, au contraire du mien, est presque arrivé au bout et samedi était un peu la dernière occasion pour réunir toute l’équipe pour une soirée de délires, de débauche et d’excès.

En même temps, si je veux parler des points forts du week-end, il faut aussi que je dise quelques mots de l’esprit de Noël qui soudain, semble avoir envahi l’appartement numéro 4 de Marley Court… Mes colocataires sont complètement fous et hier soir ils sont rentrés à la maison avec l’envie de chanter et danser sur des chansons « traditionnelles » (traditionnelles je le mets entre guillemets car je ne suis pas trop tenté d’appeler « chanson traditionnelle » des morceaux tels que All I Want for Christmas is you de Mariah Carey ou un autre titre chanté par Britney Spears ou les Destiny’s Child) ; en tout cas le spectacle était fort drôle et vous pouvez le savourer en visionnant cette vidéo… Oui je sais, vous allez tellement apprécier cette performance que vous voudriez la télécharger, mais, il vaut mieux pas :D… Contentez vous de la regarder ;O).

Mais je retourne à la fête. Comme j’ai dit plus haut, toutes les personnalités que vous avez appris à connaître et apprécier étaient de la partie (sauf quelques exceptions dont je m’abstiendrai de citer les noms) et les délires étaient aussi au rendez vous ; et puis Ana, en parfaite hôtesse, elle a été capable de tenir la situation sous contrôle, sauf pour ce qui concerne la musique dont le choix est assez rapidement devenu source de discussion et de coups d’état pendant lesquels les amateurs du hip hop essayaient de détrôner un morceau techno et vice versa. Pour ce qui concerne la musique je tiens aussi à souligner un développement important de la culture musicale de votre Paadre et d’Ana lorsque nous avons enfin découvert le titre d’une chanson qui nous titillait depuis des mois… Il faut savoir qu’au cours de danse broadway auquel nous allions chaque semaine on faisait un warm up et ce dernier commençait toujours avec ledit morceau… Sajid avec sa vaste culture de musique r&b nous a finalement éclairés sur cette chanson qui s’appelle Milkshake et qui est « chantée » par Kelis… D’ailleurs lorsqu’on a vu la vidéo avec Ana nous avons compris pourquoi Sajid connaissait le titre… Si vous avez le courage allez voir par ici ;O).

A part les querelles autour de la musique, tout s’est bien passé… nous avons même eu droit à un passage de John the Legend, un individu que je ne peux que définir comme mythique mais qui a un peu contrarié notre hôtesse et d’autres invités avec des commentaires pas vraiment sympathiques sur un vin rouge qui trônait sur la table… Finalement il a quitté la fête (après avoir jeté son verre de vin dans le lavabo et mangé plusieurs paquets de chips… hi hi hi, une vraie légende… et en plus il était même pas invité) et après son départ la fête s’est concentrée autour de l’ordinateur d’Ana où les derniers survivants se sont amusés à chercher des photos sur wikipedia…

Voilà pour mes impressions… C’est le moment des photos :D


Sur celle-ci vous voyez Ana et Jenny, les deux reines de la soirée (en quelques sortes la rumeur que la soirée avait été organisée pour fêter l’anniversaire de Jenny et le départ d’Ana s’est répandue et Daniel leur a offert des petits jouets avec ces magnifiques couronnes en papier).


Deuxième photo : Ana et Sajid, notre expert de musique… Bon je ne sais pas qui des deux entre lui et Sören ont les pires goûts… :S.


Photo de groupe… Jenny au milieu de ces charmants jeunes hommes… de gauche à droite : le nouveau colocataire à Ana dont je ne sais pas le nom (Ana non plus d’ailleurs :D), Ricky, Daniel, Yann, votre Paadre et Aaron qui semble effrayé par la proximité avec le Paadre.


Ana et ses amies les bouteilles… Il n’y avait que l’embarras du choix hi hi hi ; en tout cas, Hannah, il faut bien que je te taquine maintenant que je n’en ai toujours la possibilité ;O).


Et nous allons finir sur la photo d’une Ana sage… Mmm très suspect… or, c’est vrai qu’elle a un mug et qu’on pourrait croire qu’elle est en train de boire du thé ou du café, mais détrompez vous !!! Ce n’est que le contenu d’une des trois bouteilles de la photo précédente qui est fini dans la tasse… Je ne vous dirai pas lequel, mais je peux dire qu’il n’y a aucune ruse et que ce n’est pas un essai d’Ana d’apparaître plus sage, mais juste le fait qu’il n’y avait plus de verres et donc elle a dû prendre ce qui restait :D.

Take Care

Votre Paadre dévoué

LGBT X-mas

Les fêtes de Noël approchent ; les maisons se remplissent de décorations, les gens courent d’un magasin à l’autre en quête des cadeaux pour les personnes qu’ils aiment bien et la société LGBT organise une soirée de Noël avant que les étudiants de l’uni quittent le campus pour les fêtes. Naturellement, quel endroit aurait été plus propice que Westbar pour accueillir tout ce beau monde ?

La soirée commençait donc à 20 heures et, comme d’habitude, j’ai essayé d’être à l’heure… on ne peut malheureusement pas dire la même chose des autres invités dont la plupart sont arrivés après 21 heures… Bon je commence à m’y faire à ce mode de fonctionnement :D ; j’ai désormais appris que si on veut que les gens arrivent à 20 heures, il faut leur dire que la fête commence à 19 hi hi hi.

Sinon la soirée fut fort sympathique, malgré l’absence du jumeau cosmique qui n’est pas venu malgré qu’il m’ait dit au moins cinq fois pendant les jours précédents qu’il se réjouissait trop de venir et de voir tout le monde… Enfin tant pis… c’est dommage qu’il ne soit pas venu :O(.

La soirée a assez rapidement viré au délire et connerie et la situation a complètement dégénéré après les deux drinking games… La premier était tout à fait simple mais pas pour autant évident ; en effet il s’agissait de verser un peu de sa propre boisson dans un bocal à bière, de lancer une pièce de monnaie et de deviner si c’était pile ou face ; si on devinait, il fallait passer le bocal au voisin qui mettait alors un peu de sa boisson dans le bocal et puis lançait la pièce ; si par contre on ne devinait pas, eh bien il fallait boire le contenu du bocal. Imaginez donc qu’est-ce qui se passe lorsque 5 ou 6 personnes devinent… le mélange devient dangereusement infect et abondant… une fois le bocal était presque plein de toute sorte de boisson alcoolisée et c’est Max qui a dû boire :S.

Le deuxième jeu était encore plus simple ma au même temps beaucoup plus drôle. Chaque personne a son verre d’alcool et chacun doit dire une phrase avec « je n’ai jamais » (par exemple : je n’ai jamais mangé de bananes) et tous ceux qui ont déjà fait cette chose doivent boire (donc dans le cas de mon exemple, ayant déjà mangé des bananes, j’aurais du boire un peu de ma boisson). Inutile de dire que les « je n’ai jamais » ont assez rapidement tourné au sexe et qu’on a appris assez de choses sur les autres… Mike était d’ailleurs le plus déjanté et celui qui, évidemment, a bu le plus (avec des effets visibles aux toilettes, mais je vous passerai les détails).

Après le jeu le délire a continué encore pendant un moment, mais les gens ont commencé à partir et à la fin, j’ai aidé à ranger un peu le bordel et puis je suis rentré chez moi. J’ai bien aimé cette soirée et je me suis vraiment bien amusé. D’ailleurs j’avais aussi l’intention de proposer à Christian de venir, mais je n’ai plus eu de nouvelles de lui depuis dimanche soir… Comme quoi il faudrait voir à quoi il joue et ça me réconforte dans mon choix d’aller doucement…

Et voici maintenant quelques photos :


Votre Paadre avec des cornes? Et bien, ce n’est pas parce qu’il est cocu (en tout cas je ne verrais pas comment, vu qu’il est célibataire), mais parce que Helen lui a prêté une partie de son déguisement en Rudolph (the red nose reindeer).


Votre Paadre et Mike… ce dernier était tellement bourré en fin de soirée… Par contre moi j’allais bien et il faut presque dire que j’ai été sage pour une fois ;O)… Les mauvaises langues pourraient dire que je me retiens pour mon retour, mais ce n’est pas comme ça ;O).


Lucy et Helen. Elles font partie du comité et c’est depuis très récemment que j’ai commencé à discuter plus sérieusement avec elles… Elles sont vraiment sympas et j’espère de pouvoir continuer à les connaître pendant le deuxième trimestre.


Amanda est délirante, je l’adore et je pense qu’elle m’aime bien aussi, même si en fin de soirée j’étais devenu une des cibles de ses lancer de chips et de petits gadgets trouvés dans les paquets explosifs…


Et après toutes ces charmantes demoiselles, voici un trio de charmants jeunes hommes. Nicolas (derrière à gauche) qui vient de Grèce, Laurent, qui vient de Marseille et Max qui vient de quelque part en Angleterre… La tête de Max me pousse à me poser des questions… Est-ce que l’alcool bu pendant les jeux aurait fait son effet ?

Take Care

Votre Paadre dévoué

Message personnel d'Ana pour son amoureux

Chères lectrices, chers lecteurs, le texte que je vais vous proposer ici n’est pas de mon cru ; en fait, il s’agit d’un petit message que ma chère amie Bananabobsky m’a demandé de publier dans mon blog pour que son petit copain qui l’attend en Suisse puisse le lire et avoir une preuve de son amour. Je ne vais pas donc me lancer dans une prose compliquée ou dans des divagations pontificales, mais je vous laisse aux mots que cette chère fillette m’a confié. Je vous embrasse tous

Votre Paadre dévoué.


 


Cher Lionel,

Le Paadre a bien voulu me concéder ce petit espace sur son blog pour que je puisse te prouver mon amour. Désormais, il sera de notoriété publique :O).

J’ai aussi ajouté la photo la plus récente de moi. Tu peux constater que j’ai subi quelques transformations radicales… J’ai donc pensé qu’il te serait, ma foi, fort utile de voir à quoi je ressemble maintenant, avant mon retour en Suisse.

Je t’aime

Ana

Week-end de folie ??

Bonsoir à vous mes chères lectrices et mes chers lecteurs, me voilà de retour sur cette page pour vous raconter un nouveau (et palpitant) chapitre de ma vie… Tout d’abord je tenais à vous dire que je suis fort désolé de vous avoir négligé dernièrement ; pour me justifier je pourrais dire qu’en ce moment j’ai pas mal de pain sur la planche avec mes études et que les délais que je dois respecter m’ont imposé un rythme de travail qui m’a empêché de vous donner des nouvelles de votre Paadre, mais cela ne serait pas honnête envers vous. Il est tout à fait vrai que j’ai eu pas mal de choses à lire et écrire pour mes cours, mais j’ai aussi eu pas mal de temps libre que, hélas, j’ai préféré utiliser pour d’autres activités... Oui bon j’avoue, j’ai suis devenu accro de Nip/Tuck et je n’ai pas pu m’empêcher de regarder tous les épisodes en quelques jours… Oui je ne suis qu’un pauvre faible qui préfère regarder ces opérations morbides et macabres… Oui je me suis laissé happer par une série américaine et je n’en suis pas fier, mais je ne suis qu’un être humain avec mes défauts et mes faiblesses…

Cependant, ceux qui visitent régulièrement mon blog ont sûrement remarqué que deux ou trois petites choses ont changé sur cette page depuis la publication de mon dernier article. En fait, je pense que les plus attentifs ont remarqué que j’ai modifié l’article sur le Confessions Tour, que j’ai ajouté des liens pour visionner et télécharger des vidéos de meilleure qualité par rapport à ceux que j’avais posté au tout début ; or cela vous montre que je pense quand même à vous, et même si je ne vous demande pas de vous mettre à genoux et me remercier, je voudrais que vous acceptiez ce travail comme une sorte de dédommagement pour vous avoir négligé si longtemps.

Après cette longue introduction rien à voir, je passe aux dernières nouvelles pontificales ; comme j’ai eu l’occasion de dire plus haut, j’ai passé une bonne partie de mon temps dans mes lectures universitaires, mais aussi commencé à réfléchir aux deux essais que je dois encore rendre avant mercredi prochain… Eh oui la fin du trimestre approche et dans neuf jours je serai à Paris en train de refaire le monde avec mon ami Guillaume… Et encore : dans une petite dizaine de jours je remettrai aussi mes pieds sur sol suisse. D’un côté je suis vraiment heureux, mais de l’autre je ne veux pas trop y penser car cela me distrait de mon travail et il est vraiment vital que je rende tout dans les délais imposés par les différentes facultés (et puis il y en a dès qui osent dire que la vie d’étudiant est tranquille…).

Quoiqu’il en soit, comme j’ai dit, je n’ai pas uniquement lu et écrit, mais j’ai aussi fait des pauses et je me suis offert quelques soirées de congé pour souffler et me changer les idées. Et là j’aimerais bien vous parler de mon week-end car il n’a pas été pauvre en surprises :D…

Vendredi c’était la journée mondiale du Sida et la société LGBT avait organisé une soirée « spéciale » ; le programme était (à la base) le suivant : tout d’abord on devait tous se rencontrer au K-Bar (le Bar du Collège de Keynes) à 20h pour le début de soirée. Ensuite on aurait bougé au Venue, chose qui, bien entendu, m’enchantait qu’à moitié… Finalement, pour une concurrence de circonstances (notamment le fait que le vendredi soir au Venue c’est Hip/Hop et R&B) le programme initial a changé et après le K-Bar nous sommes allés au Mungo’s (où, Dieu merci, chaque vendredi soir ils organisent une soirée avec de la musique plus potable et accessible, hi hi hi…).

Nous nous sommes donc déplacés au Mungo’s et après une petite demi heure, une bonne partie du groupe initial était parti et je me suis retrouvé tout seul avec des lesbiennes :D (bon il faut dire que déjà en début de soirée il n’y avait pas beaucoup de gays) et je me suis vraiment éclaté avec Jess et Sandrine ; ah en fait je pense que je n’ai pas encore parlé de Sandrine… il s’agit d’une fille qui vient de France et qui participe à un programme d’études qui prévoit des cours en Angleterre et en Franche ; une année elle suit ses cours en France, et l’année d’après elle les suit de l’autre côté de la Manche. J’aime bien discuter avec elle et il faut avouer que vendredi c’était assez mythique car nous avons carburé au Martini pendant la première partie de la soirée ; hi hi hi je vous laisse imaginer la suite. Sinon avec Jess c’était aussi le délire : elle était complètement déchirée et elle n’arrêtait pas de dire qu’elle m’aimait…

En tout cas si la soirée de vendredi fut mythique, celle de samedi le fut encore davantage… Nous avions décidé avec Jess d’aller au Studio 41 pour une soirée Girls And boYs et nous avions rendez vous à 20h au Westbar. Or déjà elle est arrivée avec presque une demi heure de retard, en plus elle m’a tout de suite avoué qu’elle avait encore la gueule de bois et qu’elle n’allait pas beaucoup boire. Finalement je crois qu’elle s’est tenue à sa résolution, et la soirée au Studio procédait comme d’habitude, mais, le destin avait son mot à dire…

Eh oui mes chers lecteurs (et lectrices bien entendu) samedi soir quelque chose clochait… il se passait quelque chose qui ne s’était pas passée auparavant. Or imaginez votre Paadre en train de bouger son corps au milieu de la piste de danse (en réalité j’étais sur des gradins) et tout à coup il y a un jeune homme qui l’approche et qui commence à se coller à lui ; au premier abord le jeune homme avait l’air tout à fait charmant, mais votre Paadre réalisa assez rapidement qu’il était complètement bourré et en plus il (SAP donc) ne comprenait pas un mot à ce qu’il disait (ou essayait de dire). C’est pour cette raison que Son Altesse Pontificale fit tout ce qui était en son pouvoir pour faire comprendre au Monsieur qu’il n’était pas intéressé. Le Monsieur finit pour comprendre le message et désiste…

Le Paadre n’a même pas eu le temps de réaliser qu’un mec avait essayé de le draguer qu’un autre jeune homme s’approchait pour tenter sa chance… et cette fois il ne s’agissait pas d’un inconnu, mais d’Alex, un membre de la société LGBT qui avait déjà auparavant lancé des messages assez confus au Pontife. Or il faut avouer que ce jeune homme ne m’intéresse pas à ce niveau, mais pour ne pas le blesser ou le vexer je me suis laissé payer à boire et j’ai « supporté » qu’il me colle pendant un bon moment pendant que j’étais en train de danser. Vous pourriez penser que je suis méchant et que j’ai profité de son « attraction » pour moi pour me faire payer à boire, mais je veux vous rassurer… Ce n’était pas le cas… Je n’avais pas besoin de lui pour m’acheter à boire. Le fait est que ce mec ne m’intéresse pas, que j’ai essayé de lui lancer des signes mais il ne les a pas saisis et il continuait à me coller… En plus moi je bougeais comme un malade, je dansais et je bougeais mon corps et lui, ben lui il était là, comme une statue de cire. Désolé, mais cela m’a complètement refroidi et je cherchais un moyen de me « débarrasser » de lui.

C’est par chance que je me suis donc retrouvé au plein milieu de la piste de danse (et cette fois pour de vrai) et que j’ai commencé à danser avec un jeune homme tout à fait charmant qui m’adressait des charmants sourires ; nous avons commencé à nous rapprocher de plus en plus et vers la fin de la soirée on était en train de s’embrasser dans un coin du Studio 41. Je n’ai pas vu venir ceci et le fait que c’était si inattendu m’a beaucoup plu ; nous étions encore en train de nous embrasser et de nous faire des câlins lorsque la musique s’est arrêtée et que nous avons dû quitter la boîte ; les autres étaient déjà tous partis (j’avais entrevu Alex partir, mais il n’est évidemment pas venu me dire au revoir…) et le jeune homme m’a proposé d’aller chez lui. Et j’ai accepté…

Or avant que vous commenciez à faire des commentaires déplacés je veux vous rassurer et vous dire que je ne l’aurais pas fait s’il ne m’inspirait pas confiance ; vers la fin de la soirée nous avions commencé à discuter et j’ai appris que le charmant monsieur s’appelait Christian (or vous savez l’effet que ce nom a sur moi n’est-ce pas ?), qu’il avait 26 ans et qu’il avait étudié le droit à l’université de Kent. En marchant vers son appartement (qui n’est pas si loin du campus) nous avons beaucoup discuté et c’est à peu près tout ce qui s’est passé chez lui… Il est vrai que nous nous sommes faits beaucoup de câlins, mais je ne qualifierais pas cet événement comme un plan cul ou quelque chose du style. Je me sentais bien dans ses bras et j’ai envie que l’on se revoie ; je pense que je vais lui proposer de venir à Westbar pour la soirée de Noël d’LGBT. Quoiqu’il en soit, en rentrant chez moi (eh oui même s’il m’a proposé de dormir dans son grand lit je n’ai pas accepté) j’ai réfléchi à la soirée et j’ai décidé que je ne vais pas hâter les choses ; je ne veux tout d’abord pas me faire des illusions ni faire en sorte qu’il s’en fasse. Ensuite je veux vraiment qu’on prenne du temps pour nous connaître davantage, pour voir comment les choses évoluent… Je ne sais pas qu’est-ce qui va arriver, mais je n’ai pas envie de risquer de tout gâcher en agissant avec hâte et sans prendre le temps de réfléchir.

Voilà, je pense que je vais m’arrêter ici avec les nouvelles. Je vous joins ici quelques clichés de la soirée de vendredi :


Sur cette première photo vous pouvez voir l’équipe des survivants… De gauche à droite Marco, Sandrine, Helen (mmm les yeux fermés), Stephanie et Jess.


Jemma et Jess. En fait Jemma je l’ai rencontrée ici à Canterbury, mais elle était en échange Erasmus à Neuchâtel l’année passée. Une fille très chouette.


Et pour finir les trois survivants des survivants :D… Sandrine, Jess et votre Paadre. Mythiques.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Soirée au WestBar

Tout ce que je souhaitais en rentrant à la maison lundi à 17h30 c’était de passer une soirée tranquille dans ma chambre en train de regarder quelques séries sur youtube ou dailymotion ; hélas, lorsque j’ai vu Britney et la charmante Astrid (que j’appelle maintenant « notre nouvelle colocataire ») j’ai assez rapidement compris que mes projets étaient compromis et qu’il y avait peu de chances de passer une soirée tranquille.

C’est probablement pour cette raison que tous ceux qui sont passés devant ma fenêtre vers cette heure-là ont pu apercevoir une fumée noire, ainsi que des éclairs sortir de ma chambre ; j’étais assez contrarié, de plus que je songeais vraiment à mettre à profit ma soirée pour faire quelque chose d’utile, comme par exemple ma lessive (et le repassage) ou bien avancer avec mes lectures.

En même temps qu’un nuage orageux commençait à se former au-dessus de ma maison, Ana et Lionel sont venus me parler sur msn et ils m’ont proposé de sortir boire un verre avec eux ; or il faut avouer qu’au départ je n’étais pas tout à fait partant et qu’ils ont dû déployer les gros moyens pour me convaincre (si si ça arrive de temps en temps), mais au final j’ai accepté et je me réjouissais déjà en quelques sortes d’avoir une échappatoire à une situation qui allait sûrement me gaver. Mais comme les bonnes choses n’arrivent jamais toutes seules, voilà que quelques minutes après c’est le tour de Simon de venir me parler sur msn et voyant que mon humeur n’était pas au top il m’a proposé de l’accompagner en ville pour une soirée tranquille au WestBar. L’idée me plaisait mais il y avait maintenant un problème : j’avais déjà dit oui à Ana et Lionel, donc je ne pouvais pas les lâcher… mais alors comment faire ?

Et c’est là que le Paadre eut l’idée de la journée : proposer à Ana et Lionel (avec lesquels il n’avait pas établi de plan précis pour la soirée) d’aller à WestBar en compagnie de Simon. Heureux de remarquer qu’il est toujours en état d’improviser et d’organiser des choses quand il le faut, votre Paadre demanda à Simon s’il pouvait proposer à Ana et Lionel de les accompagner en ville et après l’ok de son Jumeau Cosmique, il s’empressa a adresser cette nouvelle proposition aux deux amoureux qui acceptèrent illico la proposition.

Voici donc l’enchaînement d’événements qui m’ont conduit à WestBar un lundi soir ; cette sortie a d’ailleurs eu le mérite de m’éclaircir par rapport à l’habitude de mes colocataires de sortir le lundi… ici apparemment c’est la soirée des étudiants (avec le mercredi). En tout cas la soirée fut très sympathique, malgré des essais non dissimulés de Simon et Richard (un ami d’LGBT qui travaille comme serveur au WB) de me caser (ou de m’arranger un plan Q) avec Lee, le charmantissime serveur de WB. Finalement le plan a échoué, principalement à cause des réticences de votre Paadre, mais aussi parce que le Pontife n’était pas assez bourré pour aller discuter avec le charmant Lee.

Enfin Ana et Lionel nous ont quittés à un horaire raisonnable et avec Simon nous avons attendu que Rich finisse son tour à minuit car il s’était proposé de nous raccompagner. Voilà donc pour cette énième soirée de folie :D


Sur cette première photo vous pouvez voir notre mythique et unique Ana qui fait santé avec un verre de Bagpuss, un des cocktails de WestBar… Je vous assure, elle n’est pas ivre… d’ailleurs cette photo a été prise en début de soirée et donc personne n’avait encore rien bu :D.


Nos amoureux… Ne sont-ils pas chous ???


Et pour terminer, une photo de votre Paadre et de son Jumeau Cosmique en train de faire santé avec un pichet de Bagpuss et un verre de Guinness. Alors en fait vous vous demandez pourquoi le Paadre est en train de boire directement du Pichet avec une paille… ce n’est pas ce qu’il fait souvent avec le Kamikaze au Para ? En tout cas il y a une raison plus « pratique » : alors il faut savoir qu’en temps normal on peut commander chacun des 14 cocktails de la carte de WB sous deux formes : le verre qui coûte 2.99 et le pichet (jug) qui coûte 8.99 ; or le lundi soir et le mercredi soir, de 19h à 22h30 il y a une offre spéciale qui permet d’acheter des pichets pour 4.90, donc quasiment la moitié du prix normal… Une offre tellement avantageuse dont le Paadre a essayé de profiter un maximum… en effet, après le pichet de Bagpuss, il a commandé un deuxième cocktail appelé Rob Roy’s Revenge ou quelque chose comme ça.

Take Care

Votre Paadre dévoué :D

Fondue

La début de soirée de samedi a été consacré à une activité que nous (les Suisses) savons bien pratiquer : la dégustation de fondue. En effet, la venue de Lionel, dont la cause est à rechercher dans le séjour prolongé d’Ana Bananabobsky en Angleterre, a été accompagnée par un approvisionnement de produits typiquement suisses (tous atterris dans le coffre-fort d’Ana) dont justement du précieux fromage à fondue que nous avons décidé de ne pas laisser languir trop longtemps dans le frigo de Farthings 15.

Voici donc une occasion de passer une petite (ainsi que première) soirée entre Suisses à déguster cette pitance si prisée ainsi que du bon vin. Chacun a bien entendu dû se charger d’une partie des préparatifs : c’est pour cette raison qu’alors que notre hôte dût se charger du fromage, Ana se chargea du vin blanc et de l’ail (ainsi que de nous mettre sa cuisine à disposition), Jenny se chargea du pain et du rosé pour l’apéro et votre Paadre s’occupa du caquelon ce qui s’avéra plus laborieux que prévu...

En fait j’ai dû me promener assez longuement dans Canterbury pour trouver le caquelon de mes rêves et encore… les premières heures de recherche ne donnèrent aucun résultat concret et lorsque j’aperçus le premier caquelon à fondue dans un magasin d’articles ménagères j’ai cru faire un attaque cardiaque : 73 livres pour un machin tout simple (et d’ailleurs assez moche) !!! Après avoir demandé des renseignements à la vendeuse j’appris que, hélas, il n’y avait pas d’autres modèles dans ledit magasin ; cependant la jeune femme me conseilla de me rendre dans un autre magasin et ce fut justement dans ce dernier (le dernier d’une longue liste) que j’ai trouvé ce qui me fallait.

Mais toutes ces recherches et ces heures de marche dans Canterbury ne sont que des broutilles (demandez à Ana la signification de ce terme si vous l’ignorez) sans aucune importante si je repense à l’agréable soirée que j’ai passé avec Ana, Lionel et Jenny. On aurait cru être en Suisse et on aurait facilement pu se bercer dans cette illusion pendant toute la soirée si ce n’était pas pour Kerry, la colocataire à Ana, qui a pointé le nez à un certain moment de la soirée. En tout cas la fondue était très bonne, le vin coulait à flots (peut-être pas) et tout s’est terminé avec du vrai chocolat suisse (Camille Bloch sauf erreur).

La soirée ne s’est tout de même pas terminée après le souper ; en effet, votre Paadre était convié au Studio 41 pour une soirée Girls and Boys (oui la troisième à la suite… et alors ?) et ce fut avec un plaisir non dissimulé que je m’y rendis accompagné des trois jeunes personnes dont était question il y a quelques lignes. Nous avons donc marché jusqu’au centre-ville et nous sommes enfin arrivés au club… A l’entrée nous nous sommes faits contrôler et la securitas (non il n’y a pas de faute, il s’agissait d’une femme, donc « la » securitas) a demandé à mes compagnons s’ils étaient au courant qu’il s’agissait d’une soirée gay… Cela m’a fait très rire car les soirées Girls and Boys sont à la base pour des gays, mais à part quelques couples qui s’embrassent, il faut dire qu’il y a plus d’hétéros que d’homos… mais bon, c’est un peu normal… le Studio 41 c’est un peu comme la Para à Neuchâtel, c'est-à-dire le seul club potable de la ville :D… je dis bien « un peu comme » car ce n’est pas la même chose… Il n’y a pas mes Cardinaux, mes potes, mon Balcony et Bobby (il ne faut pas l’oublier lui :D).

Si je juge par ce que j’ai pu voir, je pourrais dire que mes trois compagnons se sont quand même bien amusés dans cette boîte (j’attends donc une confirmation de votre part mes chères et mon cher) bien qu’ils soient partis assez tôt laissant le Paadre libre de flap-flapper à gauche et à droite pour connaître des nouveaux jeunes hommes… mais enfin, il me semble inutile de se perdre dans ce genre de détails… passons aux photos :D.


Voici ma fierté… le caquelon que j’ai acheté dans ce magasin au centre-ville ; sur l’emballage il y a écrit que c’est pour quatre personnes, mais il faut dire que j’ai mes doutes… Pour ne pas nous planter, nous avons utilisé une autre casserole :D. En tout cas le caquelon me reviendra utile lorsque j’aurai envie de manger de la fondue la prochaine fois… des pourparlers sont déjà en cours avec mes colocataires.


Ana et Lionel… Ne sont-ils pas chous sur cette photo ? En plus Lionel était occupé dans une activité assez complexe : le retournement de l’emballage du chocolat… ce n’est qu’après des longues minutes et beaucoup d’efforts qu’il est enfin parvenu à retourner la boîte correctement.


Votre Paadre et Jenny avec la mythique bouteille de Mateus (c’est du rosé)… Je vous rassure tout de suite, il n’y a aucun trip concernant cette bouteille, mais il fallait bien que quelqu’un se sacrifie et passe pour l’alcoolique de la soirée ; cette fois c’était notre tour (à Jenny et à moi) ;O). En tout cas j’ai si bien supporté l’alcool que c’était comme si je n’avais rien bu :D (là j’entends déjà des gens dire « laide et menteuse » :D).


Votre Paadre et Jess (que pas mal de monde connaît aussi comme Madame la Présidente). J’aime bien cette fille et je peux juste vous anticiper qu’on a décidé de se lancer dans une espèce de défi/compétition… Je ne vais pas vous en dire plus pour l’instant… C’est encore en préparation :D.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Halloween

Comme je vous avais promis il y a quelques jours, j’entame ici un article pour vous faire le récit de ma soirée d’Halloween. Je tiens d’abord à remercier Simon pour m’avoir passé ses photos et m’avoir donné la permission de les utiliser ici. En effet, il faut dire que certains de ses clichés sont tellement mythiques que je me voyais mal à publier cet article sans ces photos ;O). Donc merci beaucoup Simon ;O).

Donc la soirée a commencé comme d’habitude (je dis comme d’habitude car c’était le troisième soir en moins d’une semaine que je sortais mon déguisement de sorcière) dans mon petit appartement avec votre Paadre en train de se raser et de se préparer. Grâce aux talents de Kirsty j’ai encore une fois eu un magnifique maquillage et des ongles parfaits. Au moment d’aller cherche Ana pour se rendre au Woody’s un problème se posait : les conditions climatiques de la soirée étaient encore pires que celles des soirées précédentes et j’ai dû considérer l’éventualité de prendre une veste pour le chemin… finalement je ne l’ai pas fait et il faut admettre que je me les suis assez gelées mais c’est pas grave, car j’avais un fardeau de moins à me trimballer pendant toute la soirée.

Arrivé chez Ana j’ai l’agréable surprise de la (re)trouver presque prête :D. Et oui… ça arrive :D. Une fois tous les préparatifs terminés, nous nous dirigeâmes vers Woody’s. Il y avait déjà pas mal de monde (pour dire que c’était 20h30) et nous avons eu l’agréable surprise (la deuxième de la soirée, mais dis donc) de découvrir qu’une série de jeux étaient prévus pendant la soirée… Je ne vous dis pas… après plusieurs efforts et après avoir déployé une série d’arguments très persuasifs, Ana et Nathalie (son ex-colocataire) ont réussi à me faire participer au concours du meilleur maquillage ; je n’ai pas gagné (même si mon maquillage était très beau et que celui de la gagnante était tout à fait con… une étoile peinte sur le visage… quelle originalité :D). Après ce concours, ce ne fut pas très difficile de me convaincre à participer à d’autres jeux, bien que je me sois intentionnellement abstenu du concours du meilleur déguisement.

Vers dix heures, Ana et moi sommes allés au Venue ; or il faut savoir que cet endroit a la prétention d’être La Boîte des étudiants de l’uni… c’est pour cette raison que la Kent Union (voir une société qui est censée supporter les étudiants mais qui par contre leur suce le peu d’argent qu’ils ont) peut faire le beau et mauvais temps et fixer des prix astronomiques. Si on veut y accéder il faut payer quatre livres, et les boissons sont en tout cas les plus chères du campus… Et en fait on paie pour rien (lire la produit/prestation ne vaut pas le prix)… La pompe à fric de la Kent Union (voir the Venue) n’a vraiment rien d’exceptionne, la musique est tout à fait banale et si on n’a pas la chance d’être parmi les premières personnes à entrer il faut se les geler pendant une ou deux heures dans une queue qui atteint des fois les 100 mètres.

C’est bien pour cette raison que le Paadre n’y avait jamais mis les pieds… Mais lorsqu’il a reçu un (vip-)ticket qui lui permettait d’utiliser l’entrée VIP et d’éviter les deux heures de queue (ledit billet ne lui a pas en tout cas évité de payer les 4 livres…), eh bien il s’est dit que c’était peut-être la seule occasion qu’il avait de passer une soirée au Venue et il a donc décidé d’y aller, même si cela signifiait aller contre ses principes.

Et ce fut tout à fait jouissif de passer à côté des gens qui attendaient et de rentrer dans la boîte en moins de trois minutes… Je sais je ne suis pas gentil et je devrais m’auto punir pour ce que je viens de dire, mais il faut aussi dire que dehors il faisait tellement froid que je n’aurais pas pu attendre deux heures pour entrer dans cette pompe à fr… hem dans le Venue (et cela ne s’applique pas que pour le Venue, c’est une règle générale pour le Paadre qui tombe seulement lorsqu’il doit faire la queue pour un concert de Madonna) :D.

La soirée était en tout cas très sympathique, bien qu’il n’y avait aucune décoration spéciale pour rappeler aux gens qu’il s’agissait de la gigantesque « soirée Halloween @ the Venue »… Franchement j’aurais bien aimé voir un peu plus de déco et je me suis dit qu’il nous aurait fallu un Olivier pour décorer tout cela. Heureusement la compagnie d’Ana et de Jenny ensuite m’a un peu fait oublier cet aspect décevant. Et puis lorsque j’ai croisé Simon c’est parti encore plus en sucettes (comme dirait ma chère CardinalE). Résultat des courses : c’était deux heures à lorsque Simon et moi sommes partis du Venue (et nous sommes partis car ça fermait, pas parce qu’on voulait rentrer) ; Simon voulait aller acheter quelque chose à manger au magasin (ce qui vous donne une idée de son état) et moi qui voulait rentrer au plus vite étant donné que mon costume ne me protégeait pas trop du froid… Rentré à la maison j’ai retrouvé mes colocataires (sauf Britney qui est apparemment fini dans l’appartement de quelqu’un d’autre… comme c’est pas étonnant…) et je ne me suis pas couché avant quatre heures.

Voilà pour le récit… je vous laisse aux photos…


Ana et Nathalie, son ex-colocataire. Le jour où cette photo a été prise elles étaient encore coloc ; quelques jours après Nathalie s’en est allée car elle n’arrivait pas à dormir à cause des ronflements d’Ana… Oui, je vous jure, c’est véridique :D, c’est Nathalie qu’elle m’a dit en ajoutant qu’elle avait raconté à Ana un bobard comme quoi elle s’en allait vivre en ville avec sa meilleure amie :D…


Et je ne pouvais pas éviter de vous montrer cette photo de Kirsty ; n’est-elle pas tout à fait chou là-dessus ? Si tu passes par là, cette photo c’est pour te remercier de m’avoir maquillé et d’avoir supporté un client aussi difficile que moi ;O)… Il faut savoir que le Mascara et moi ne sommes pas des bons amis :D.


Ana et votre Paadre avec leurs chapeaux… Ne sont-ils pas gorgeous ? Eh non Julienne tu n’es pas la seule qui peut l’être :D.


Simon avec le chapeau du Paadre… Je trouve que ça lui va bien :D.


Comment attirer l’attention d’une personne quelconque sur son décolleté ? Voici une proposition de Simon et de Sian… Je trouve que c’est très original et que j’étais quand même assez mort de rire en prenant cette photo.


En plus nous avons même rencontré un parent du Paadre… le Cousin Machin qui avait eu le culot de copier le déguisement de SAP mais qui n’avait pas tout à fait compris comment il fallait mettre le chapeau… Le résultat est assez hilarant :D.


J’ai beaucoup hésité avant de mettre cette photo car on peut assez facilement affirmer qu’elle n’est pas trop à mon avantage (d’ailleurs j’en ai censurée une qui est encore pire), mais finalement je l’aime bien.


Et je vais finir avec ce cliché qui propose une interprétation assez moderne et intéressante du concept de « choix »… Sur la photo on voit Simon hésiter entre un verre de whisky coca et un verre de… whisky coca ; si on regarde la chose comme ça on pourrait se dire « mais c’est deux verres de whisky, pourquoi hésiter ? Il peut d’abord boire celui dans la main gauche et ensuite celui dans la droite » ; c’est vrai, mais alors pourquoi pas commencer avec la droite ? Ou encore pourquoi ne pas boire des deux verres au même temps ? Ou bien ne pas boire du tout… La conclusion c’est que c’est dur de choisir des fois :D

Take Care

Votre Paadre dévoué

PS : un nouveau site à visiter http://wqt.ch. A ne pas rater ;O)

Londres, 3e Acte

Bonjour à tous ; tout d’abord je voulais m’excuser d’avoir été éloigné pendant plusieurs jours de ce blog, mais j’ai été pas mal occupé et pas toujours dans des activités plaisantes… En effet j’ai beaucoup travaillé sur mon premier essai d’histoire, un essai très intéressant sur les fluctuations des prix des graines (voir du blé) et de leur réaction sur le style de vie et l’économie des anglais du seizième siècle… Lol je sais ce n’est pas trop le truc de la plupart du monde, mais j’ai bien aimé ce sujet et j’espère que ce prof appréciera mon essai… Et s’il ne l’apprécie pas, eh bien il peut aller se faire voir par les fermiers Anglais du seizième :D.

De retour sur ce blog, je me dois donc de vous donner quelques nouvelles de ces derniers jours ; il faut avouer que jusqu’à vendredi à 11 heures, le 80% de mon temps était consacré au prix du blé, mais cela ne m’a pas empêché de fêter Halloween (j’attends toujours les photos de Simon, après je pourrai en faire un article, donc restez syntonisés :D) et de passer un mercredi soir fort agréable à Westbar avec l’association LGBT. Durant cette soirée j’ai beaucoup parlé avec la présidente et il faut avouer que j’aime bien ces moments « échange d’expériences personnelles ».

Pour célébrer la fin de mon travail sur les graines, je me suis régalé un après midi avec les LGBT vendredi chez Starbuck’s… J’y ai retrouvé Mike, un gars qui est dans ce même séminaire (celui des grains, avec ce prof bizarre) ainsi que Jess et d’autres gens. C’est toujours sympa ce coffee meeting hebdomadaire et me rappelle un peu les mardis après midi avec Sam (bien que ce ne soit pas, rassure-toi mon ami, la même chose et que nos mardis me manquent trop), ou les pauses café interminables à la cafétéria de l’uni avec Julienne et les autres filles.

Lol je viens de me rendre compte que j’ai déjà écrit presque une demi page et que je n’ai même pas encore effleuré le sujet principal de cet article, hi hi hi. Je vais donc m’y consacrer immediatamente (ce qu’en italien veut dire « immédiatement », n’est-ce pas Ana ?). Or samedi c’était prévu depuis quelques semaines que j’aille à Londres (eh oui encore…) pour assister à un spectacle théâtral : or pourquoi l’appeler « spectacle théâtral » et pas directement « pièce » ? Eh bien parce qu’il ne s’agissait pas vraiment d’une pièce, mais d’une révisitation des Canterbury Tales de Chaucer ; en fait le spectacle était une représentation d’une partie des contes en un langage moderne et forcement plus compréhensible (je ne sais pas si vous connaissez un peu Chaucer, mais étant donné qu’il a vécu au quatorzième siècle, il a la mauvaise habitude d’écrire dans le même langage que les gens de son époque, ce qui n’aide pas la compréhension :D).

Sinon quoi dire des Canterbury Tales ? pour ce qui ne les connaissaient pas, il s’agit d’une série de contes (je crois qu’il y en a 19, mais je ne suis pas sûr) qui sont racontés par une série de personnages (un chevalier, un cuisinier, un charpentier, un moine,…) pendant leur pèlerinage à Canterbury (ils vont à la tombe du fameux Thomas Beckett) : en fait c’est l’hôte qui a l’idée de lancer un concours de contes (pour faire passer le temps) et d’offrir comme prix (pour la meilleure histoire racontée) un repas dans sa taverne. Dans le livre de Chaucer nous ne savons pas qui a gagné et les pèlerins n’arriveront pas à Canterbury (car la narration s’arrête avant). En tout cas, en tant qu’italophone je peux vous dire que Chaucer n’est pas très original… l’idée des histoires racontées par les personnages fictifs d’une histoire qui borde les autres avait précédemment été utilisée par le mythique Boccaccio dans son Decameron (Sandrine si tu lis cela je te prie de confirmer mes dires ;O)). Bon je ne vais pas aller plus dans le détail car je sens que vous commencez à vous endormir sur vos fauteuils…

Donc je suis allé voir cette représentation et c’était vraiment très sympathique ; je me suis beaucoup amusé et je dois dire que la mise en scène des contes était vraiment bien faite. Je vous conseillerais même d’aller la voir si vous aviez l’occasion de passer par Londres un de ces quatre, mais malheureusement hier c’était le dernier jour (j’ai eu la chance de voir l’avant dernière représentation).

Sinon quoi dire d’autre ? Ben Londres c’est toujours la même catin… C’est toujours pareil quand on veut s’y rendre en bus, même si je dois avouer que pour une fois le trajet à l’allée ne m’a pas semblé si insupportable que cela. C’était même presque agréable : ma musique dans les oreilles, perdu dans mes pensées je n’ai quasiment pas vu le temps passer (de plus que nous sommes arrivés avec dix minutes d’avance). Ensuite, je me suis dirigé à la station de métro où je voulais acheter un ticket, que je n’ai pas acheté car un charmant jeune homme est venu vers moi et m’a proposé de me donner son pass pour la journée dont il n’avait plus besoin… Deux coups de bol en un jour… C’était trop beau pour durer plus longtemps… Et pourtant mon moment de gloire a continué pendant un autre heure ou deux… En utilisant ce pass je me suis rendu à Piccadilly (où se trouvait le théâtre) et j’ai un peu glandé chez Virgin et chez HMV (deux megastore de musique) en attendant l’heure du rendez vous pour le spectacle et c’est chez HMV que j’ai vécu le troisième coup de chance de la journée : j’ai trouvé le Picture Disc de Get Together et j’ai ainsi acheté les perles numéro 261, 262, 263, 264 et 265 de ma collection de Madonna (si ça continue comme ça j’arriverai à 300 avant de rentrer en Suisse :D). Heureux pour cet achat je me suis donc rendu à théâtre, je me suis fondu la gueule devant la pièce et après le spectacle je suis allé boire quelques verres avec les autres étudiants (oui parce qu’en effet j’y suis allé dans le cadre d’un séminaire).

Après ces moments de réjouissance, la chance à commencé à m’abandonner et ce fut une série de manque de bol et de malchances concentrées : tout d’abord je voulais me rendre à la Release Party de Jump (le quatrième single de Confessions on a Dance Floor) qui devait se tenir au G-A-Y ; déjà il m’a fallu un bon moment pour retrouver le quartier gay pour réaliser que au G-A-Y il n’y avait rien qui se passait… pas de fête :S. Or j’ai re-regardé le flyer en rentrant à la maison et j’avais tout juste… Donc je ne sais pas ou était le problème… Peut-être dans le fait qu’il y a un autre G-A-Y à part le bar et l’Astoria Theatre… Enfin soit… Après cela j’ai glandé un peu en attendant l’heure d’aller prendre mon bus (à 20h30) et quand j’ai estimé qu’il était temps d’y aller j’ai pris le métro et là, autre catastrophe… il y avait tellement de monde que j’ai dû attendre une correspondance pour au moins dix minutes, ce qui fait que j’ai dû courir pour arriver à la station des bus et que le chauffeur m’a engueulé en me disant qu’il fallait être là dix minutes avant le départ et tout… J’étais assez contrarié et la contrariété n’a fait qu’augmenter lorsque nous sommes restés bloqués dans le trafic. Résultat des courses ? Nous sommes arrivés à Canterbury avec une demi heure de retard… Et après on engueule le Paadre parce qu’il arrive juste deux minutes avant le départ… Ce monde est mal fait.

Un point positif de ce voyage de retour c’est qu’il y a deux mecs qui sont montés dans le bus à un arrêt intermédiaire et qu’un des deux était très charmant ; étant donné qu’il n’y avait plus beaucoup de places libres dans le car, un des deux (pas le mignon) s’est assis à côté de moi tandis que l’autre s’est assis dans le siège de l’autre côté du couloir. En les observant j’ai rapidement découvert qu’ils étaient gays… Ah dommage que ce n’était pas le mignon à côté de moi, sinon j’aurais pu engager la conversation…

Rentré à la maison je me suis rapidement changé et rafraîchi et puis je suis reparti pour aller à une soirée Girls and Boys où j’ai rencontré des LGBT ainsi que quelques charmants jeunes hommes… Rien de vraiment exceptionnel n’est en tout cas arrivé ;O).

Voilà les dernières nouvelles de votre Paadre… Je n’ai malheureusement pas beaucoup de photos, mais je vais vous en soumettre quelques-unes, juste pour vous permettre de décompresser après cette longue suite de lettres et d’espaces :D.


Sur cette première photo vous pouvez voir le théâtre dans lequel le spectacle avait lieu… Rien de vraiment exceptionnel ;O).


Par contre ici vous pouvez voir les nouvelles perles que j’ai ajoutées à ma collection : en haut à gauche il y a le vinyle 12 pouces de Love Profusion  (en 2003 l’Angleterre et quelques autres territoires préféré cette chanson à Nothing Fails en tant que troisième Single extrait d’American Life). En haut à droite vous pouvez apercevoir le magnifique picture disc de Get Together qui est sorti seulement en Angleterre ; les autres pays ont eu des Maxi Single 12 pouces comme celui en bas à droite qui est donc la version USA du Maxi vinyle de Get Together. En bas à gauche vous pouvez voir les deux titres de Hung up et de Sorry. Dans les autres pays européens ces deux titres sont normalement dans des petites pochettes en carton… eh bien pas en Angleterre ! En plus ce qui caractérise les deux titres en Angleterre c’est que dans leur code il y a souvent l’inscription CD1 ; par conséquent vous pouvez en déduire qu’il y a aussi un CD2 et c’est ce qu’on appelle normalement un Maxi : les maxis pour les singles de Confessions contiennent tous au moins quatre ou cinq remixes.

Voilà, sur cette belle image de ma collection je vous laisse.

Take Care

Votre Paadre dévoué ;O)

Nés un 21 octobre...

Samedi soir c’était ma deuxième soirée Girls And boYs dans le mythique Studio 41 de Canterbury ; il faut avouer que ma première soirée dans cette boîte de nuit n’avait pas été très chouette… j’irais même presque jusqu’à avouer que j’avais eu un coup de déprime et que par conséquent j’avais décidé de rentrer à la maison assez tôt. La raison de ce coup de blues était le fait qu’il s’agissait de mon premier samedi à Canterbury et que c’était très bizarre de sortir sans mes amis.

J’attendais donc une deuxième occasion de retourner au Studio 41 et cette occasion s’est présentée samedi soir lorsque je soupais avec Simon, mon jumeau cosmique [which means cosmic twin (since you shall come on this page, I will add some comments in English). Lol I call you cosmic twin because you’re the first person that I have met who is born the same day as I am.]. On venait de passer l’après midi ensemble (nous avons fait des courses en ville) [I’m telling about the shopping afternoon and the dinner] et je l’avais invite manger chez moi. En discutant je lui ai dit que j’aurais bien aimé retourner à Girls and Boys et c’est là qu’il m’a proposé d’y aller.

On y est allés et il faut dire que j’ai vraiment passé une très bonne soirée. C’est le premier samedi soir que je n’ai pas le moindre coup de blues et pour cela je dois remercier Simon qui est vraiment génial [In this passage I am saying that I spent a really nice evening with you and that it’s the first Saturday night I don’t get depressed].

En rentrant sur le campus nous avons fait un détour vers les Darwin Houses où nous sommes allés fêter l’anniversaire d’une fille très sympathique qui s’appelle Sian. Les délires étaient encore une fois au rendez vous et encore une fois c’est à cinq heures (heure d’hiver) que j’ai enfin pu aller rendre visite à mon ami Morphée [Just talking about Sian’s birthday and the fact that it was five o’ clock when I finally got to bed].

Voici donc, comme de coutume, quelques clichés de la soirée :D



Pour descendre à Canterbury nous avons pris le bus et à l’arrêt nous avons rencontré Ricky (ici tout le monde le connaît comme « l’Asiatique de Farthings 15 qui est tout le temps devant son ordi ») et Cary, le gars qui se plaint tout le temps et qui aime bien nous dire que les USA c’est tellement meilleur… Enfin bref c’était vraiment sympa de les rencontrer ; ils allaient aussi au Studio 41 et ils nous ont proposé de boire d’abord un verre au West-Bar (ou ces deux photos ont été prises). [I am just telling my Swiss friends that we met Ricky and Cary (not sure about the spelling by the way) and that we went to West-Bar with them before going to Studio 41].


Au Studio 41 nous avons rencontré des gens de LGBT : ici vous voyez Jess avec Simon. Ne sont-ils pas trop mimi là-dessus ? Il y avait aussi Finch, Max, Duncan, et plein d’autres gens [we met some people of LGBT].


Mais nous avons aussi fait des nouvelles connaissances [but we also met some new friends] ; tout d’abord ce sympathique poteau… il n’est pas très tchatche, mais il est très mignon je trouve [first of all this pole… not very chatty, but really cute].


Et puis cette charmante demoiselle qui m’a piqué mon ballon. J’étais impressionné par son costume et par ses seins :S [… and then this lovely Lady. I was really impressed by this Lady’s breasts].


Photo-délire… J’aime bien ;O). [there’s not much to say about this pic… I love it].


Une photo qui n’est pas peut-être trop top, mais qui vous montre le Paadre et sa nouvelles silouhette… Je suis moi-même assez impressionné !!! J’ai perdu du poids et ça se voit !!! C’est trop cool !!! [I’m just excited because on this picture you can actually see that I lost some weight :D]


Dernière photo de la soirée : Simon et la boîte du gâteau d’anniversaire de Sian (acheté chez Mark’s and Spencer’s s-v-p) on est aussi partis dans un trip assez blasphème là-dessus. [I love this pictures of you with the box of Sian’s Messiah cake].

Voilà, j’espère que vous n’êtes pas trop confus par ce changement de langage. Gros bisous, take care

Votre Paadre dévoué

PS: Simon thank you for this unforgettable night ;O).