Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #smorrebrod catégorie

26 janvier 2013 : soirée danoise

Bonsoir à toutes et à tous !

 

Pour ce nouvel article, je vais reprendre le fil de la narration interrompue jeudi passé et vous parler de la « soirée danoise », un petit souper que j’ai organisé pour faire découvrir à quelques initiés choisis dans mon entourage la cuisine de ce pays que j’affectionne ; il s’agissait également d’honorer une promesse que j’avais fait à Julienne : je lui avais promis que je lui préparerais un repas avec quelques spécialités ramenées lors de mon deuxième voyage au Danemark. Ce repas devait être mon cadeau d’anniversaire en 2011 (!) et c’est donc le 26 janvier 2013, c’est-à-dire près d’une année et demie plus tard, que j’ai enfin pu tenir mon engagement.

 

La cuisine danoise, contrairement aux idées reçues sur la nourriture dans les pays nordiques, est très variée, plutôt légère et bien plus saine qu’on pourrait l’imaginer. Les plats traditionnels comportent beaucoup de poisson (le hareng est un des produits principaux du régime danois), mais la viande n’est pas pour autant délaissée puisque, à l’instar d’autres cuisine typiques d’Europe, elle est à l’honneur dans plusieurs plats très appréciés par les Danois.  Il y a également beaucoup de fruits et légumes ; nos amis du Nord ont un style de vie très sain ; on le voit facilement lorsqu’on se promène dans la rue : beaucoup de monde, et notamment les dernières générations, fait de la course à pied. Et c’est attitude saine se retrouve également dans le régime alimentaire.

 

Mais revenons à nos moutons ; lorsque j’ai décidé d’organiser cette soirée danoise, j’ai choisi de m’attaquer à un élément typique de la cuisine danoise actuelle : le Smørrebrød (littéralement « pain beurré »), un sandwich qui a la cote et qui constitue un des repas de midi favoris des Vikings des temps modernes. Le concept est finalement assez simple (certains diront même banal) : il s’agit de tranches de pain (blanc, noir, aux céréales, … peu importe) beurré (pourquoi pas avec du beurre salé) sur lesquelles on rajoute des ingrédients, des espèces de tartines que l’on peut décliner selon les envies et les goûts personnels ; c’est ainsi que dans les restaurants de Copenhague on peut retrouver des Smørrebrød au poulet, au hareng, ou encore des jolies tartines végétariennes, le tout accompagné par une salade, des frites (ou même rien du tout) et arrosé par un Carlsberg ou une Tuborg.

 

C’est donc à un plat assez simple que je me suis attaqué, enfin, c’est ce que je croyais ! Car en réalité, la préparation d’un bon Smørrebrød demande beaucoup de travail ; ce n’est pas suffisant de beurrer une tranche de pain et de mettre les ingrédients dessus : il faut soigner l’esthétique de la tartine car l’aspect d’un Smørrebrød est aussi important que son goût et l’équilibre de ses saveurs. Au final, je dirais donc que réussir un bon Smørrebrød c’est aussi délicat que réussir à préparer des Sushis dignes de ce nom ; dans tous les cas, je n’aurais jamais pensé passer autant de temps aux fourneaux pour préparer ces tartines, mais j’ai été très content du résultat.

 

En m’inspirant des Smørrebrød que j’ai dégustés au cours de mes périples au Danemark, j’ai préparé plusieurs sortes de tartines : il y en avait une avec poitrine de poulet et chutney de courge ; la deuxième tartine avait du saumon fumé, accompagné d’une mousse de saumon, câpres et oignons ; la troisième avait des œufs durs et une tomate séchée sur un lit de ricotta. Et puisque Mano était convié à la soirée, j’ai préparé deux tartines végétariennes spécialement pour lui pour remplacer celle à la viande et celle au poisson : la première avait de la tomme à l’ail des ours sur un lit de chutney à la courge, tandis que la deuxième présentait une déclinaison de courgettes. Chaque tartine était faite sur une sorte de pain différente (histoire de compliquer un peu plus la préparation). Le tout était accompagné d’une salade de pommes de terre avec une sauce spéciale très prisée par les connaisseurs et d’une bonne bière venue directement du monastère d’Esrum dont j’ai déjà longuement parlé par ici.

 

Est-ce que les Smørrebrød ont eu du succès auprès de mes cinq convives (Julienne, Mano, Loïc et Thomas) ? Je crois bien que oui. Dans tous le cas, bien peu de choses sont restées dans les assiettes à la fin du repas. Je suis content que mes invités aient apprécié cette spécialité danoise ; il faudra que je la propose à d’autres personnes. En attendant, je vais m’arrêter ici et vous laisser à quelques clichés de mes Smørrebrød, histoire que vous voyiez à quoi cela ressemble ; je vous laisserai juger si mes essais ont été une réussite ou bien un échec cuisant.

 

Bien à vous

 

Votre Stefano

Les Smørrebrød avec viande et poisson.

Les Smørrebrød avec viande et poisson.

Les Smørrebrød version végétarienne.

Les Smørrebrød version végétarienne.