Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #impressive instants '06 catégorie

Les photos de Chis de la soirée de Nouvel An

Je ne me lasse pas de la soirée de Nouvel An, et ce soir je vais vous proposer une autre série de photos. Je veux d’ailleurs remercier Chris qui, comme moi, a passé une partie de la soirée à flasher les invités et qui a su cueillir des instants que j’ai loupé. J’aime bien ses photos car elles offrent un regard et une perspective différents des miens sur la soirée. Je ne vais pas trop m’éterniser sur cette introduction car tout a déjà été dit à propos de la soirée… Je vous laisse aux clichés que j’espère vous apprécierez.


Chris, Alain (que je vous rappelle était notre hôte) et mon CardinaL du Haut du Canton.


Chris et Julienne.


Votre Paadre et son Ballon (orange) Phallique.


Chris et Julien [oui je sais, mes commentaires ne sont pas très longs, mais bon, ça fait le deuxième article que je consacre à cette soirée…].


Mon petit CardinaL et notre ami, le WQT.


J’adore cette photo, je sais pas pourquoi ;O).


Chris et votre Paadre.


Chris et Michaël.


Un autre cliché sympa de votre Paadre (et de sa barre :D).


Chris et la Barre Pontificale :D ;O).


J’adore cette photo : allez-y ma chère CardinalE ! Cravachez le Paadre ! Il n’a pas été sage :D.


Photo de groupe : votre Paadre avec Chris, Julien, Michaël et Sam.


Mon CardinaL du Haut du Canton et Sara ; ils sont chous !


Dernière photo : Sam, Alain, Chris, Julienne et Julien… Je me demande qu’est-ce qu’ils faisaient…

Take Care

Votre Paadre dévoué

Nouvel An

Ça fait quelques jours que nous sommes entrés dans l’année 2007 et je n’ai pas encore eu la possibilité de vous souhaiter une année magique et pleine de satisfactions. Dans l’article d’aujourd’hui je veux partager avec vous quelques clichés des derniers instants de mon année 2006 (ainsi que des clichés des premiers instants de l’année en cours). Avec mes CardinauX, nous avons organisée une soirée de fin d’année à l’Underground 7… Je veux remercier Alain, notre hôte, pour nous avoir accueillis dans cet endroit qui n’a désormais plus besoin de présentations ;O).

Mais je crois que j’ai fait assez de bla blas… voici les photos de la soirée, soigneusement commentées par votre Paadre.


Début de soirée chez Romain : le Paadre prépare des pâtes (c’était censé être des spaghettis) crème jambon pour ses CardinauX. Un début de soirée haut en couleur… D’ailleurs avez-vous remarqué que les placards chez Romain sont de la même couleur que ceux de « ma » cuisine à Canterbury ?


Après le repas nous nous sommes déplacés à Vaumarcus au mythique Underground 7 ; voici votre Paadre et son CardinaL du Haut du Canton prêts à mettre feu à la soirée ;O). Ah oui, la SCP (Sainte Cravache Pontificale) était aussi de la partie :D. Et puis le Paadre avait à nouveau des cheveux :D.


Le Paadre (avec une coupe différente) et ses CardinauX derrière le Bar… Tout un programme ;O)… Nous avons toujours été très généreux avec l’alcool et n’avons pas beaucoup de problèmes à le partager :D.


Ensuite, votre Paadre et son CardinaL du Littoral Ouest, ainsi que le WQT, animal mythologique directement sorti de l’émission culte Le cœur a ses raisons.


Le cher WQT aime bien se faire prendre en photo et vous pouvez le voir sur celle-ci en compagnie de Julien et Stéphanie, qui étaient, bien évidemment, aussi de la partie.


Et encore… le WQT et ma chère CardinalE du Littoral Est ;O).


La mythique, et unique, chorégraphie du Paadre et de son CardinaL. C’est toujours un moment assez magique :D.


Le Paadre et ses trois CardinauX sur le podium. C’est la photo officielle pour l’année 2007… Je ne vois pas pourquoi les Conseillers Fédéraux ont le droit d’en avoir une et nous pas… Enfin, il faudra faire d’autres essais :D.


Il est minuit ! Photo de groupe : Julien, Chris, Sara, Christian, Romain, Stéphanie, Michael, Julienne, Alain, Samuel et Stefan.


Le Paadre et Christian vous souhaitent une magnifique année 2007. D’ailleurs, il y a désormais un nouveau membre du clergé : au début votre Paadre voulait élever Christian au rang de CardinaL, mais des problèmes techniques, ainsi que des oppositions que je jugerais comme inqualifiables, ont poussé le Pontifé à opter pour la création d’un nouveau titre. C’est pour cette raison que depuis Nouvel An, Christian est devenu mon HCP, mon Homme de Confiance Pontifical. ;O).


Christian, votre Paadre et Sara ; c’était la première fois que j’ai passais une soirée avec Sara, une fille très sympathique et chouette.


Christian.


Votre Paadre et Alain, l’hôte de la soirée. Merci d’avoir hébergé notre soirée de Nouvel An.


Samuel et Michael… C’est inutile, ma chevelure reste la meilleure.


Samuel et Stéphanie. Très beaux chapeaux… Ce modèle manque toujours à ma collection :D.


Samuel, Sara et la barre ; avez-vous demandé la permission au Paadre pour utiliser sa barre ?


Stefan qui fait du sport…


Fin de soirée… on redevient sages, ou bien on fait semblant ? Qui sait…

Take Care

Votre Paadre dévoué

Anniversaire d'Ana

Voilà un article qui va vous permettre de vous détendre après les deux derniers pavés que j’ai écrit ; je vais vous proposer quelques clichés que j’ai fait pendant la soirée d’anniversaire d’Ana avec un petit commentaire pour chaque photo… Je vais me limiter à des commentaires assez courts. En tout cas après cet article ce sera presque tout pour l’année 2006 ; je prépare une espèce de bilan, mais je ne sais pas encore s’il sera prêt pour le 31 ou s’il faudra attendre jusqu’au premier janvier 2007. Quoiqu’il en soit, ce soir je vous présente ces clichés ;O).


Pour commencer, voici un cliché des hôtes de la soirée avec votre Paadre ; vous pouvez apercevoir Ana Banabobsky, un personnage très connu par ceux qui passent par ici de façon régulière, ainsi que Célia (au milieu) et Marie (à droite). Trois filles en or que j’adore ;O).


Et si j’adore Ana, Marie et Célia, il n’en va pas différemment pour Sandrine et Julienne, la mythique (et unique) CardinalE du littoral Ouest, ici en version Noël avec cette guirlande rouge ;O).


Ana, Célia, Sandrine et Christina, une autre fille super chouette que j’adore. Très belle photo d’ailleurs… avez-vous vu le photographe ? J’aimerais bien le féliciter pour son beau travail…


Là on passe à une série de photos de couples… On commencera par Sandrine et Pascal. Toujours aussi chou les deux ;O).


Ensuite voici une photo de Marie et de son Pierrick… Une photo délire, mais je n’attendais pas moins de la part de Marie… Le tour qu’elle nous avait joué il y a quelques années est toujours gravé dans mon esprit ;O).


Après ces deux premiers couples, en voici un troisième, et là nous tenons, chères lectrices et chers lecteurs, un cliché exclusif d’Ana (la Reine de la fête) et Lionel ; plus tard dans la soirée Lionel m’a fait écouter un truc trop drôle sur Internet… si tu passes par là, peux-tu poster le lien ? Il faut faire de la pub à ce genre de sketch ;O).


Et pour finir, une photo délirante de votre Paadre dévoué. Je l’aime bien ce cliché car je le trouve extrêmement drôle… on pourrait le nommer « le Paadre dans tous ses états » :D.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Neuchâtel, le retour... article "mythique"

Il était 20h49 lorsque le TGV arriva à la gare de Neuchâtel ; après un trajet de quatre heures qui (à mes yeux) paraît interminable, j’ai enfin pu poser mes pieds sur le sol Suisse après trois mois d’absence. Il faut avouer que je n’ai jamais été éloigné pour une si longue période et que l’envie de retrouver mon petit monde était grande.

En descendant du train, mon regard cherchait à gauche et à droite la présence de mes trois CardinauX qui étaient censés venir me chercher à la gare ; ils n’étaient pas sur le quai et pendant quelques secondes j’ai pensé que le froid leur avait fait changer d’avis, mais ce n’était pas le cas :D… disons que le froid leur a fait choisir de m’attendre dans le sous voie et lorsqu’ils m’ont vu descendre la petite pente avec ma grosse valise ils sont venu à ma rencontre. Quel bonheur d’enfin revoir Julienne, Romain, Samuel ainsi que Christophe, mon Abbé de Corcelles etc. et Alain. Le clergé était enfin à nouveau réuni.

Après des longues et intenses salutations, nous nous sommes dirigés vers la Poste de la gare où je voulais élucider le mystère de la postcard qui ne marchait plus ; j’ai donc découvert que je n’avais plus d’argent sur mon compte… je le soupçonnais déjà, mais maintenant j’en avais la certitude. Heureusement mes amis étaient là pour me sortir de ce pétrin et pour m’avancer quelques sous. Le mystère de la carte résolu, nous nous sommes dirigés à l’arrêt du bus et nous sommes allés à Champréveyres où j’ai déposé ma grosse valise ; j’ai donc revu MC, qu’encore une fois m’a hébergé dans son mythique appartement, Mélanie, Elisabet et Silvia. Ensuite nous avons repris le bus et nous avons rejoint Chris et Alain R. en ville pour une soirée qui s’annonçait déjà magique et mythique avant de commencer… Et en effet elle le fut :D ; c’était cool de revoir l’Etage, le Paradox et de découvrir que mon amie Cindy est maintenant la gérante du Tuyeau Rouge, le bar du moment qui attire les clients avec les Vodka Caramel à deux francs :D. En rentrant à la maison j’étais fatigué mais heureux… mes vacances avaient enfin commencé.

Le samedi j’ai dîné avec Anne-Lise à la cantine de Champréveyres ; cela m’a donné l’occasion de goûter à la cuisine du nouveau cuisinier qui est vraiment bonne… ça change par rapport à avant. Après MC et moi avons eu une longue discussion autour d’une tasse de café (prononcer : krafeee); elle m’a un peu raconté les dernières péripéties de la Maison et je me suis proposé pour lui donner un coup de main au bureau pendant les quatre ou cinq jours que je passais à Neuchâtel en lui disant que cela arrangerait les deux :D. Vers 15 heures je suis sorti et je suis allé me promener en ville ; j’ai marché, j’ai réfléchi et j’ai aussi rencontré du monde. C’était très sympathique. Le soir Romain m’avait convié, avec Julienne et Sam, dans son nouveau chez lui pour un repas à base de lasagnes ; tout était très bon, l’ambiance était au rendez vous et nous nous sommes amusés comme des fous. J’adore mes amis et je suis heureux de connaître des gars et des filles aussi exceptionnels qu’eux.

Dimanche je n’ai pas fait grand-chose… Je devais me reposer après les émotions, les débauches et les excès des jours précédents et j’ai donc passé un journée tranquille à la maison à discuter avec Anne-Lise ; nous avons discuté de tout et de rien pendant qu’on faisait un puzzle… c’était quand même assez mythique : nous avons commencé ledit puzzle à 15 heures et nous n’avons pas arrêté jusqu’à quand j’ai ajouté la dernière pièce (à 3 heures du matin) :D. Nous avons juste fait une petite pause pour manger et pour descendre à la cuisine et dire un petit bonjour à Delphine et Egbert ; inutile de dire que ça m’a fait énormément plaisir de revoir ma petite Delphine et son homme ;O).

Sinon depuis lundi ce fut le travail à Champréveyres le matin et des activités diverses l’après midi ; j’ai fait la connaissance de Joris, le nouveau civiliste de la Maison, un type vraiment sympathique avec qui je me suis tout de suite bien entendu. Ca faisait drôle de revoir la Maison et de ne pas vraiment y habiter… chaque coin de l’établissement me rappelle des souvenirs, des moments plus ou moins magiques ; et puis j’ai aussi constaté qu’il y a toujours pas mal de monde que je connais et des nouveaux garçons très intéressants, voir phalliques (mes chers CardinauX et mon cher Abbé, je pense qu’il faudra que vous y fassiez un tour avec votre Paadre :D). Ces heures de travail à Champréveyres m’ont permis de résoudre partiellement le problème financier… heureusement car sinon j’allais me faire engueuler grave par ma mère qui n’aurait pas raté cette occasion pour me dire que je ne sais pas gérer mon argent et tout… :D.

Le lundi après midi je suis allé à l’Université où j’ai retrouvé Maite, Vanessa, Sophie, Sandrine, Julienne, Stéphanie, Christina et Ana, ma compagnonne pendant les trois mois canterburiens, fraîchement revenue en Suisse. C’était très beau de revoir tout ce monde et d’apprendre que ces charmantes demoiselles passent par ici de temps en temps ;O)… Un grand bonjour et un grand merci de votre fidélité à vous très chères collègues. Avec Ana nous sommes aussi allés voir notre prof d’Anglais pour discuter quelques détails administratifs de notre séjour à Canterbury (validation des crédits et ce genre de trucs). C’était une fois de plus magique de boire un café dans la cafétéria de l’Uni, à la table qui habituellement est celle où je passais tout ce temps avec Julienne, avec toutes ces charmantes demoiselles assises avec moi ;O).

Pendant ces journées à Neuchâtel j’ai aussi pris le temps de voir mes CardinauX, et de manger avec eux ; mardi par exemple, j’ai passé tout l’après midi avec Samuel… Nous avons mangé ensemble au Bleu Café et ensuite nous sommes allés nous promener au centre commercial de la Maladière que je n’avais pas encore eu le plaisir de voir ouvert ; le centre est pas mal et j’ai passé un après midi très agréable avec mon CardinaL du haut du canton… C’était comme si je n’étais jamais parti et nous étions en train de passer un de nos mythiques mardis après midi. Jeudi j’ai vu Romain ; encore une fois nous avons mangé au Bleu Café et nous avons beaucoup papoté de tout et de rien, mais surtout de beaux mecs ;O). Encore une fois j’ai passé un très bon moment avec mon CardinaL du littoral Est et c’est vraiment dommage qu’il ait dû partir pour aller au boulot (mais bon, au même temps je devais rentrer et boucler ma grosse valise pour repartir au Tessin).

J’ai aussi revu Christiandeux fois… Je lui avais envoyé un message pour lui proposer d’aller boire un verre et il m’a répondu mercredi après midi lorsque je m’apprêtais à quitter l’Uni avec Julienne et Sandrine (eh oui j’étais encore une fois à la cafétéria… je n’ai pas perdu les bonnes habitudes :D) et nous nous sommes retrouvés en ville plus tard dans l’après midi… En fait c’était encore une fois assez mythique (lol ça fait la quinzième fois au moins que j’utilise ce mot dans cet article) car j’étais parti pour boire un verre avec lui, ensuite Julienne est aussi venue avec nous et lorsqu’on était au Floridita Samuel et Ivana nous ont rejoint ; donc c’était encore une fois un meeting tout à fait hors du commun ; j’ai aussi vu mon ami le jour d’après à la gare, juste avant de partir, pour un café. Je suis heureux de l’avoir revu avant de rentrer au Tessin et j’espère le voir encore quelques fois avant de repartir pour l’Angleterre…

Avant de terminer cet article, il faut aussi que je parle de l’anniversaire d’Ana ; mercredi soir (le 20) j’ai été convié par Ana (ou Bananabobsky) à sa fête d’anniversaire à la Maison du Bonheur… C’était fort sympathique et je me suis beaucoup amusé. Julienne, Sandrine, Pascal, Marie, Pierrick, Lionel, Christina, ainsi que Christoph, le nouveau colocataire d’Ana, Marie et Célia, et un ami à lui étaient de la partie ; nous avons eu la mythique (encore ce mot… mmm arrêtez Paadre, cela devient maladif) fondue au chocolat et elle était arrosée par des boissons très appréciées par les invités (Martini, Moscato, Café de Paris) ; j’ai même eu le temps de prendre quelques photos, mais je ne vais pas les publier dans cet article car il est déjà assez long et dense : je les garde pour le prochain ;O).

Take Care

Votre Paadre dévoué

Concert de Muse à Paris

Je vous avais quitté avec mon récit de la fête de Noël au numéro quatre de Marley Court ; aujourd’hui je vais poursuivre la narration et vous faire le récit de mes aventures parisiennes. J’ai vécu deux jours très intenses et riches en émotions… je ferai de mon mieux pour essayer de dresser un portrait le plus complet et intéressant possible, mais cela ne va pas être facile ;O).

Dans mon dernier article, j’ai eu l’occasion de mentionner en passant le fait que la soirée de Noël s’était terminée très tard ; en fait il était quatre heures passées lorsque votre Paadre (bien aimé) parvenait à se glisser sous son duvet pour jouir d’une courte nuit de sommeil restaurateur ; j’ai bien dit une « courte » car le matin d’après il fallait que je me lève tôt pour boucler ma valise et me préparer au grand départ. Le réveil ne fut pas aussi pénible que je l’avais imaginé (je pense que l’idée de remettre les pieds en Suisse me donnait toute cette énergie) et après avoir terminé les préparatifs je disais au revoir à Scott, le seul de mes colocataires qui était débout (même s’il était onze heures passées).

J’ai donc pris le bus et je me suis rendu à la gare de l’ouest (eh oui, Canterbury est tellement immense qu’il n’y a pas une, mais deux gares) où je suis arrivé avec une vingtaine de minutes d’avance… Ah ça c’est tout à fait moi… Je stresse, je stresse et je stresse comme un malade pour être à l’heure, et puis au final j’arrive toujours à l’avance :D. Quoiqu’il en soit, j’ai attendu sagement mon train qui est arrivé à l’heure et vers midi et demi j’étais à la gare de Ashford International ; et là j’ai failli péter un câble car je ne trouvais pas l’accès au quai de l’Eurostar : en fait, c’était un peu comme dans Harry Potter, la voie que je cherchait semblait ne pas exister ou bien être inaccessible depuis les sous voie. Finalement j’ai trouvé l’accès : comme il faut procéder aux contrôles de douane pour prendre l’Eurostar, les malins avaient prévu un accès différent (depuis un passage surélevé) ; j’enfourche le bon chemin et je me retrouve au poste de contrôle qui m’a beaucoup fait penser aux postes de contrôle dans les aéroports, ces postes de contrôle que j’avais essayé d’éviter pour mon voyage de retour. Je me fais donc contrôler et, manque de bol, le détecteur de métal sonne à cause de mes chaussures… je me fais donc fouiller par la garde qui me laisse passer après avoir constaté que je ne suis pas un terroriste.

Le voyage avec le train fut assez rapide (si on considère la distance) ; en environ deux heures j’ai quitté les Iles Britanniques et je suis arrivé à la gare du Nord de Paris. Etant donné que j’avais environ deux heures à attendre (avant de rencontrer Guillaume sur les Champs Elysées) j’ai décidé de prendre mon temps pour tout faire tranquillement La première étape c’était de retirer des Euros pour payer le métro ainsi que le dépôt de la valise à la gare ; or première (et mauvaise) surprise : ma carte ne marche pas et je ne peux pas retirer d’argent ! A la dixième tentative j’y parviens mais j’ai pu retirer seulement 50 Euros (loin d’être suffisant pour deux jours). Lorsque je reviendrai en Suisse vendredi soir j’ai compris la raison pour laquelle ma carte ne marchait pas… j’avais vidé mon compte et comme je ne peux pas aller en négatif, l’opération de prélèvement était à chaque fois bloquée.

Si le fait que je ne pouvais pas retirer de l’argent m’avait contrarié, mes péripéties successives n’ont fait qu’augmenter ma mauvaise humeur ; en fait je me suis rendu au dépôt pour laisser ma grosse valise (ceux qui l’ont déjà vue comprendront pourquoi je n’étais pas enchanté à l’idée de me promener avec dans les rues de Paris pendant deux heures de temps) ; en arrivant j’ai jeté un coup d’œil aux prix et déjà l’idée de me promener avec mon gros bagage me semblait moins mauvaise… ils demandaient 9 Euro pour louer un casier assez grand pour contenir ma valise et c’était pour 24 ou 48 heures (alors que moi j’en avais besoin pour quelques heures seulement) ; ensuite j’ai du passer à travers un nouveau détecteur de métal et encore une fois mes chaussures ont fait sonner le machin… ça commençait déjà à me gaver ! En plus les rayons X avaient aperçu mon ordi portable dans la valise et le type m’a demandé de l’allumer pour lui montrer que c’était bien un ordinateur et pas une bombe… Je l’ai fait et lorsqu’il m’a dit que c’était bon je lui ai annoncé que j’avais changé d’avis et que je ne laisserais pas ma valise… J’étais gavé d’être traité comme un terroriste ; franchement j’en ai marre du manque de politesse de tous ces douaniers du fait qu’ils traitent tout le monde comme de la merde. Il n’y a pas que les terroristes dans ce monde ! Je comprends aussi que leur boulot n’est pas facile et qu’à la longue est aussi assez chiant, mais voilà quoi, on peut quand même faire son boulot et rester polis. Enfin…

Je rageais en sortant du dépôt à bagages et je me suis dirigé vers le métro. Après avoir pris une carte pour deux jours (attention retenez ce détail : c’était une carte pour deux jours que j’ai achetée) et je me suis dirigé, avec ma grosse valise, vers le centre ville. Descendu au Louvre, je me suis mis en marche vers les Champs ; je me suis longuement promené dans le jardin des Tuileries et je me suis fait taxer 20 Euros pour un bracelet par un ressortissant africain qui m’a promis et juré que ledit bracelet m’aurait donné une vie amoureuse et sexuelle étincelante. En gros je me suis fait avoir ; ce type m’a approché, il a fait ce bracelet en quelques secondes et avant même que je me rende compte de ce qui était en train d’arriver le bracelet était déjà attaché autour de mon pouls. Il demandait 35 Euro pour deux bout de corde tressés entre eux, dans des couleurs qui font très Jamaïque ! Je lui ai dit que je n’aurais pas payé 35 Euro pour le bracelet, de le reprendre et à la fin, plus vite que la lumière, il a baissé le prix, mais pas question de me rendre les 20 Euros que j’avais déjà payé. En gros je me suis fait avoir et la rage se transformait gentiment en déprime.

Or vous pouvez bien imaginer : j’étais tout seul dans Paris, avec un valise qui pesait une tonne et que j’ai traîné dans toute la ville, je ne savais pas qu’est-ce qui arrivait à ma postcard, je m’étais fait avoir par ce type et en plus j’avais froid. Ce n’était pas le pied et j’ai été plus qu’heureux de retrouver Guillaume, un visage ami, devant Virgin à 18 heures 30.

Lorsque nous allions chez lui je lui ai raconté mes péripéties ; arrivés chez lui je lui ai montré le fameux coffret collector de Madonna et lui il m’a montre sa magnifique collection de Muse (ainsi que celle des figurines des personnages de Saint Seiya) ; ensuite nous sommes allés faire en tour sur les Champs chez Virgin et FNAC : je cherchais le CD live de Mylène, ainsi que le me Maxi de Jump. Je les ai trouvés mais je ne les ai pas achetés car avec mes moyens limités il fallait en choisir un seul et il me fallait du temps pour décider (le choix final a bien entendu favorise ma chère Madonna et son Maxi). Après notre window shopping, nous sommes allés manger et, ô miracle, j’ai encore réussi à retirer 20 Euro avec ma carte (il faut savoir que pendant les deux jours que j’ai passé à Paris j’ai essayé au moins 50 fois de retirer et que ces 20 Euro ont été les derniers sous que j’ai parvenu à retirer).

Le matin d’après je me suis promené dans Paris ; avant les problèmes de carte, j’avais prévu de visiter le Louvre car c’était la troisième fois que je venais dans la Ville lumière et je n’avais pas encore eu l’honneur de visiter son musée le plus connu. Les problèmes avec ma postcard m’ont donc persuadé à opter pour un programme plus adapté à ma situation financière actuelle et je me suis tout simplement promené du Louvre à la Cathédrale de Notre Dame. Il faisait beau, j’ai marché au bord de la Seine et je me suis aussi assis sur un banc dans un parc pour profiter du soleil (ça faisait un moment que je n’avais plus eu rien de pareil en Angleterre :D). J’ai visité l’intérieur de la cathédrale, qui m’a beaucoup plu et j’ai même assisté à une messe :D.

Après ma matinée « culturelle » j’ai retrouvé Guillaume et nous sommes allés à Bercy où nous avons dîné ; vers 16 heures nous nous sommes rendus au Palais Omnisports de Bercy où avait lieu le concert de Muse (petit rappel : c’est à cause de ce concert que j’ai prévu de m’arrêter à Paris avant de rentrer en Suisse) ; c’était beau de retrouver cet endroit après le Re-Invention de Madonna en 2004 et le spectacle de Mylène en janvier 2006. Nous avons commencé à faire la queue ; on se les pelait pas mal, mais il n’y avait pas beaucoup de monde devant nous. Vers 18 heures 30 (on aura quand même passé deux heures et demi à attendre dans le froid) les portes ont été ouvertes ; à l’entrée tout le monde était fouillé, mais Guillaume et moi avons réussi à faire entrer mon appareil photos :D.

Peu après 20 heures toutes les lumières dans la salle se sont éteintes et le groupe Razorlight (oui celui de la chanson In the Morning) est arrivé sur scène ; j’ai bien aimé cet opening act et c’était aussi la première fois que je voyais les têtes des membres du groupe même si ça faisait des mois que je me tapais leur chanson en Angleterre. Le chanteur n’a (à mon avis) pas une super belle tête, mais il a un beau corps ; Guillaume était impressionné ;O). Pour ce qui me concerne je préférais le bassiste ;O). Razorlight ont joué pendant une quarantaine de minutes, puis les lumières dans Bercy se sont rallumées pour une pause de soi-disant vingt minutes.

Muse sont arrivés sur scène vers 21h20 et ils l’ont fait de manière spectaculaire ; j’ai bien aimé la scène avec cette espèce de couronne lumineuse en dessus du batteur. J’ai enfin pu voir un live de ce groupe que j’apprécie depuis plusieurs années. Ils nous ont offert 18 chansons (si je ne me trompe pas) dont quelques-unes de mes préférées ; Guillaume n’a pas trop aimé la set list et il n’a pas hésité à le faire savoir à tout le monde sur plusieurs forums de Muse une fois rentré à la maison ; pour ce qui me concerne, j’ai bien aimé la set list, mais bon, je ne suis pas non plus un fan hardcore et je comprends la « déception » de Guillaume… c’est un peu comme si Madonna se mettait à faire des spectacles inintéressants ;O). Le concert a duré environ 1h45 et, comme j’ai déjà dit, j’ai eu droit à quelques-unes de mes chansons préférées : Starlight, Take a Bow, Feeling Good, Stockholm Syndrome, et d’autres.

Après le concert nous sommes rentrés à la maison, nazes, nous avons mangé et nous nous sommes couchés.

Le matin d’après j’ai dormi jusqu’à midi, ensuite je me suis levé, Guillaume a préparé le repas (il fait dire au passage que Guillaume m’a vraiment gâté pendant que j’étais son invité) ; ensuite nous sommes partis car mon ami devait aller en cours. J’ai donc pris ma grosse valise, et je l’ai suivi ; à la station du métro j’ai eu une mauvaise surprise : mon ticket n’était plus valable car il était pour deux jours (mercredi et jeudi) et pas pour 48 heures comme j’avais espéré. Du coup je n’avais plus d’argent pour me racheter un ticket et nous avons triché… Guillaume est passé en premier avec son abonnement, puis il a pris ma valise et il a bloqué la porte avec de manière que je puisse passer. Je pensais que désormais tout était bon et que je n’aurais pas eu besoin du ticket pour la sortie, mais la sortie à la gare de Lyon est spéciale et il faut passer le ticket (dans les autres ce n’est pas nécessaire).

J’ai donc passé un bon moment à réfléchir à une stratégie pour sortir… j’ai pensé d’appeler la sécurité et de leur dire que j’avais jeté le ticket avant d’entrer dans le métro, mais lorsque je m’apprêtais à exécuter mon plan, j’ai remarqué qu’une des portes de sortie était restée ouverte ; je m’y suis précipité et j’ai fait passer ma valise d’abord pour empêcher à la porte de se refermer… Finalement j’étais dehors ! Je suis allé dans la salle d’attente (j’avais presque deux heures à attendre) et j’ai commencé à lire les sonnets de Shakespeare qui me serviront pour un séminaire au deuxième trimestre (il faut dire que depuis cette première session de lecture je n’ai pas avancé d’une seule ligne) et j’ai attendu mon TGV pour Neuchâtel. Après une attente qui m’a paru interminable, le train est finalement arrivé, j’ai pris possession de la place qui m’avait été attribuée et le voyage de retour au pays a pu commencer. Ce furent les quatre heures les plus longues de ma vie, mais celle-ci est une autre histoire et je vous la raconterai dans un autre article ;O).

Maintenant c’est le photo time :D


La Pyramide du Louvre… J’ai toujours été charmé par cette construction hyper moderne au plein milieu de ce magnifique palais. Je trouve cette photo magnifique avec cette lumière (c’était cinq heures du soir, le soleil était en train de se coucher et j’avais du temps à perdre :D).


La Pyramide inversée du Louvre… ça me fait penser au final de Da Vinci Code… Elle est belle je trouve cette Pyramide.


Mon ami Louis XIV, un personnage historique qui m’a toujours fasciné…


Elle n’a pas besoin de présentations… ;O).


Le Palais Omnisports de Bercy… Que des bons souvenirs liés à cet endroit… Madonna, Mylène et Muse… Les trois « M »… et chaque fois avec Guillaume ;O). Merci mon ami, je t’adore. PS: le type  qui est au téléphone n'est pas Guillaume ;O)


Première image exclusive du concert de Muse… Vous pouvez voir notre ami Mattew qui joue la guitare (il a changé au moins dix fois de guitare pendant le concert).


Les ballons qui ont été libérés sur le public pendant la performance de
Bliss (je crois que c’était Bliss :D)… A l’intérieur il y avait des pétales rouges… Très beau !


J’adore cette image… Au début du titre
Invincible, le batteur a incité tout le monde à allumer les briquets et/ou le téléphone portable… Et voilà le résultat… C’est très beau en tout cas, même si c’est un peu flou :D.


Un cliché de la scène… Vous pouvez voir la « couronne » dont je parlais dans l’article.

'
Et pour finir une petite pensée pour ma chère CardinalE, une image qui va lui plaire :D : un canard du Jardin des Tuileries… J’ai pris cette photo lorsque je rageais et déprimais à fond… Ce canard m’a fait penser aux amis que j’allais bientôt retrouver en Suisse.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Quelques News sur le Comeback :D

Salut à tout le monde ! Me voici de retour dans ma petite Suisse adorée… J’ai tellement de choses à vous raconter qu’il me faudra en tout cas quatre ou cinq articles pour tout dire ; pour le moment je ne vais pas trop avoir le temps (et en plus à Champs la connexion Internet ne marche pas trop) et je vais donc me limiter à quelques lignes pour vous dire que je suis bien rentré et que tout s’est plus ou moins bien passé.

Les deux ou trois jours que j’ai passés à Paris ont été très sympathiques et j’ai adoré le concert de Muse (même si Guillaume, le gars qui m’a invité, m’a pas trop aimé la set list ;O). J’ai pris des belles photos et je vais les poster dans un prochain article avec quelques détails et une petite exclusivité du Paadre qui va faire plaisir aux fans de ce groupe anglais.

Sinon dans le train entre Paris et Neuchâtel je ne tenais plus en place… Je regardais ma montre chaque deux minutes et ces quatre heures de voyage m’ont semblé interminables… mais finalement je suis arrivé à Neuchâtel et mes amis les plus proches m’attendaient à la gare ; je savais qu’ils voulaient venir me chercher, mais c’était tellement magnifique que j’en ai presque pleuré… Revoir mes CardinauX après trois mois ça fait en tout cas un certain effet et c’était génial de repartir tout de suite dans nos trips :D.

Depuis mon arrivé de vendredi je suis donc à Neuchâtel où je vais rester jusqu'à jeudi après midi ; j’ai tellement de monde à voir et en plus, pour gagner quelques sous pour les cadeaux de Noël, je bosse quelques heures à Champréveyres :D. C’était aussi cool de retrouver toute cette équipe de fous, ma chère MC, Delphine, Mélanie et tous les autres ;O).

Bon je ne vais pas faire plus long car là je suis à l’Uni et j’aimerais bien m’en allez assez rapidement, mais je vais bientôt vous donner des nouvelles plus ponctuelles des points forts de ces derniers jours.

Take Care

Votre Paadre dévoué

Halloween à l'Underground 7

Et pendant que je fêtais mes 24 ans et le compte à rebours pour la Sainte Catherine commençait, de l’autre côté de la Manche (ou du Channel, comme on l’appelle ici) des personnages connus par les lecteurs de ce blog étaient conviés à une soirée Halloween à l’Underground 7. Chris m’a gentiment donné la permission d’utiliser quelques-uns de ses clichés pour illustrer cet événement. Merci de me permettre de réaliser cet article ;O)…

Je n’ai malheureusement pas grande chose à vous raconter car, évidemment, je n’étais pas présent… Je pourrais bien entendu évoquer les souvenirs de mes trois CardinauX, mais cela serait une infraction au Secret Pontifical (SP) qui m’interdit de divulguer toute information communiquée pendant la confession d’un(e) CardinaL(E). Je vais donc la fermer (pour une fois) et vous laisser aux photos ;O).


Lorsque mes deux CardinauX (du Haut du Canton et du Littoral Est) m’ont dit qu’ils avaient trouvé un déguisement mythique pour la soirée du 21 je n’ai pas voulu en savoir plus (je voulais être surpris par les déguisement… et non par les chiclettes hi hi hi)… Et j’ai bien fait car lorsque j’ai vu cette photo j’étais tellement mort de rire que j’étais sous la table. Trop mythiques, vous êtes ;O). Au cas où, les livres qu’ils ont dans leurs saintes mains ne sont pas des Bibles, mais la première et la deuxième édition de « La Vie, les Actes et les Paroles du Paadre »…


Mais aussi mon CardinaL du Littoral Ouest ne rigole pas… Ah vous ne l’aviez pas reconnu ? Ben il va être très flatté en apprenant que son déguisement le déguisait si bien :D. Un gros bec à toi aussi.


Un petit apéro (s’agissait-il d’eau bénite ? Telle est l’énigme que le Père Foura, depuis sa tour au milieu de l’océan m’invite à résoudre) avant de commencer à répandre la bonne parole… Apparemment personne n’était très ouvert à leurs efforts :S. C’est triste… Mais il faut persévérer ;O).


Photo mythique de mes CardinauX enfin réunis. Vous saviez que je vous adore ?


Hm voici d’autres visages connus ;O). Cousine (je connais cette robe), mon petit Alain et Olivia. Je présume qu'Alain a joué un rôle capital dans le maquillage et la coiffure des filles :D...


Et pour finir, une photo du Staff de l’Underground 7 ; de gauche à droite Alain (l’hôte), Xavier, barman hors pair, Michael (a.k.a Dj Cruise), Olivier (pas déguisé ?? Pas bieeen ;O)) et Chris, photographe et barman hors pair ; si l’on juge la soirées à partir des photos je pense que vous avez encore une fois réussi à amuser et divertir vos invités. Bravos !

Message du Paadre : Hey les gars vous me manquez vraiment beaucoup… Vivement le 15 décembre. Je vous adore ;O).

Take Care

Votre Paadre dévoué

Merci Beaucoup

Merci à

Sandrine, Pascal, Ana, Lionel, Marie, Pierrick, Célia, Julienne, Stefania, Anne-Lise, Delphine, Egbert, Sébastien, Laurette, Mélanie, Silvia, Elisabet, Julien, Johan, Eyad, Richard, Alain B., Larissa,  Alain R., Samuel, Romain, Ivana, Juliane, Carole, Cyrielle,  Chris, Christophe, Mélanie Balcony, David, Pascal, Stéphane, Stefan,  Christian et Jerôme.

Pour avoir rendu cette soirée de départ si spéciale et inoubliable.

Merci encore pour tous les cadeaux et les présents, merci pour votre aide, votre soutien et votre amour. Cette vidéo vous est dédiquée :

http://www.youtube.com/watch?v=7xEn6iZT9iY

Vous trouverez les meilleures photos de la soirée dans la rubrique X-static Process sous Soirée de départ.

Souvenirs d'Amsterdam

Je suis sûr que certains d’entre vous se sont demandés pourquoi je n’ai posté aucune photo pour accompagner mes articles Amstellodamois ; eh bien il y a plusieurs raisons à cela, mais je pense que c’est surtout à cause de la masse de clichés que j’ai pris pendant cette petite semaine… J’ai donc dû opérer un tri assez dramatique et important et votre Paadre a enfin réussi à sélectionner une petite dizaine de photos qu’il est donc ravi de vous présenter et commenter…


Je commence peut-être par un charmant cliché de la Oude Kerk ; ceux qui ont eu le courage de lire mes pavés, se sont probablement rendus compte que le Paadre et son Abbé de Corcelles etc. avaient été très impressionnés pas cette Eglise et par ses alentours ; la voici enfin, capturée dans un cliché qui la reproduit en toute sa splendeur.


Le sujet de cette deuxième photo est la petite et charmante Caravane dans laquelle le Paadre et son Abbé ont dormi (ou essayé de dormir). Je vous présente donc la Caravane Pontificale (CaP) ou Paparavane (en hommage à la mythique Papamobile).


Ici vous voyez le Paadre sortir du placard (et ce n’est pas une façon de parler…). En fait il faut vite dire que c’est dans ce placard que nous avons hébergé les personnes qui sont venues nous rendre visite (comme par exemple MC ou Zabineuh)(non nous ne sommes pas fous, juste un peu dérangés :D),


Le quatrième cliché est consacré au Palais Royal… En fait il faut dire que votre Paadre et son Abbé ont fait la connaissance de la charmante Reine Béatrice (ou Béatrixx) et qu’elle leur a permis de visiter son magnifique Palais Royal. Bon il faut dire que le Palais Pontifical de Champréveyres il est beaucoup mieux.


Et voici votre Paadre accompagné par Sa Majesté la Reine de toutes les Hollandes.


Naturellement je ne pouvais pas ne pas mettre une photo du Paadre devant un des symboles des Pays-Bas : le moulin à vent (et pas le Moulin Rouge). Malheureusement celui-ci ne fonctionne plus, mais c’est promis, la prochaine fois que j’irai aux Pays-Bas je vais tâcher de visiter un moulin toujours en activité.


Et puis voici une photo de notre Abbé de Corcelles etc. ; derrière on peut voir des petites maisons amstellodamoises (elles sont très chouettes les maisons dans le centre ville)... Lol l’Abbé était tout content lorsqu’il parvenait à prendre une photo des maisons qui bordent les canaux et que sur la photo on pouvait apercevoir l’images des maisons reflétées dans l’eau…


Une photo de votre Paadre débout sur le Monument aux Homosexuels. Je vous conseille de le visiter avec un guide qui vous explique sa signification, sinon vous n’allez rien comprendre (un peu comme moi) et vous allez trouver le truc débile (un peu comme moi… après les explications ça ne semblait plus débile du tout).


Voilà une petite vue de l’ArenA d’Amsterdam… Ce stade est vraiment impressionnant ; mon Abbé a même dit qu’on pourrait mettre la Oude Kerk dedans…


Et puis une petite vue de l’intérieur de l’ArenA… C’était impressionnant de voir tout ce monde en train d’attendre Madonna. 50'000 personnes… une vraie foule qui attendait la Star.


Et encore un cliché du Paadre qui pince les sein à sa Star préférée… ça se passe de tout commentaire… hi hi hi.


Et enfin, la photo insolite : Après un voyage dans le temps de 400 ans, le Paadre a pu faire la connaissance de la Joconde, une des femmes plus énigmatiques de l’histoire…

Votre Paadre dévoué

Amsterdam : Day 6 & 7

Voici le dernier de cette série d’articles consacrés au voyage pontifical (vp) du Paadre et de l’Abbé de Corcelles etc. dans la charmante ville d’Amsterdam. En ce moment précis nous sommes à l’aéroport et nous attendons de pouvoir monter dans le petit avion EasyJet qui nous ramènera à Bâle (et donc, par conséquent à Neuchâtel).

On aurait pu croire qu’après le spectacle de Madonna, le voyage ne nous aurait plus réservé aucune surprise, mais avec du recul, nous savons désormais que cela n’était pas le cas. C’est vrai, entre hier et aujourd’hui nous n’avons plus effectué des visites payantes importantes (surtout parce que nos petites finances ne nous le permettaient plus :D), mais nous avons néanmoins profité de ces dernières heures pour faire une nouvelle et dernière full immersion dans le style de vie des Amstellodamois et de manière plus générale, dans le style de vie des hollandais.

Nous estimons qu’en une semaine nous avons vu pas mal de choses ; nous avons appris à connaître des endroits mythiques (comme le quartier de la Oude Kerk (r)), des endroits remplis d’histoire et de culture (le Musée d’Histoire), des endroits mondains (le Palais de Beatrixxx) et au bout du compte nous estimons que nous n’avons pas perdu notre temps ici à Amsterdam.

C’est un pays que je vais sûrement prendre le temps de visiter à nouveau (quand mes finances seront un peu meilleures, donc peut-être jamais…) car il y a beaucoup d’aspects intéressants que j’aimerais approfondir (et je ne parle ni des coffee shop, ni du Red Light District). Bref on verra…

En tout cas, personnellement, en ce moment je me réjouis de retourner dans ma petite Suisse. Les Pays Bas sont un pays très intéressant, les mecs sont très charmants, le fromage est mangeable, mais rien ne peut remplacer nos chères montagnes (totalement absentes ici), notre climat, qui n’est pas magnifique, mais qui est quand même beaucoup moins changeant qu’ici, nos mecs, qui ne sont pas aussi gays qu’ici (lol désolé pour tous les hétéros qui me lisent), mais il faut l’admettre : au final ils me manquent :D.

Voilà, notre avion partira dans moins d’une heure et dans moins de cinq heures je serai de retour à Neuchâtel… Au plaisir de vous revoir.

Votre Paadre dévoué et son Abbé de Corcelles etc.