Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Perdu en Suisse centrale pendant mon CR

Bonjour à toutes et à tous,

Dans mon article sur le cours de répétition j’ai mentionné qu’aucun militaire n’a le droit de prendre des photos durant ses heures de travail : cela s’applique à l’intérieur des casernes, dans les arsenaux et autres places de travail, mais aussi à lors d’exercices à l’extérieur. C’est vrai que cette règle pourrait sembler stricte et / ou « débile », mais je comprends tout à fait les motivations qui sont derrière (qu’est-ce qui se passerait, par exemple, si une vidéo trop « bavarde » entrait en possession d’une groupe terroriste ?).

C’est ainsi que durant ce dernier cours de répétition j’ai évité de prendre des photos pendant les heures de travail ; c’est vrai, j’ai pris une ou deux photos à l’intérieur de l’arsenal, mais elles resteront dans mes archives privées. Dans cet article je vais vous proposer quelques clichés qui ont été pris pendant les trois semaines de CR, mais il s’agit de photo prises après les heures de travail et, dans la plupart des cas, de photos qui n’ont strictement rien à voir avec l’armée. Pour tout dire, au début je n’avais même pas songé à les publier (vu que je les ai prises avec mon téléphone portable), mais finalement il y en a quelques-unes qui sont chouettes et ça me fait plaisir de les partager avec vous.

En espérant donc que vous allez aimer ces clichés, je vous souhaite un bon voyage dans quelques endroits sympathiques de la Suisse centrale.


Je commencerai cette série avec une photo de la vue qu’on avait lorsqu’on sortait de l’arsenal où j’ai travaillé pendant les dix jours de mission logistique. C’est vrai, c’est une vue tout à fait « ordinaire », mais ça faisait du bien de se retrouver en plein milieu de la nature après avoir passé plusieurs heures à l’intérieur d’un arsenal dépourvu de fenêtres…


Cette année, le cours de répétition est tombé pile dans la période pendant laquelle une bonne partie des agriculteurs du Canton de Schwyz se consacrent à la cueillette des cerises… Il y en avait partout et elles étaient magnifiques ! Il n’était d’ailleurs pas rare de voir de stands au bord de la route où l’on pouvait acheter cette gourmandise qui m’est aujourd’hui quasiment interdite vu qu’en grandissant je suis devenu allergique à une bonne partie des fruits…


Durant les dix jours que mes trois camarades et moi avons passés dans le Canton de Schwyz, il nous arrivait souvent, une fois la journée de travail terminée, d’aller prendre l’apéro sur une terrasse du chef lieu. Nous sommes même devenus en quelques sortes des habitués d’un petit bar sympathique qui se trouve sur la place principale, à l’ombre de l’Hôtel de ville. Or, pendant que mes collègues sirotaient leurs bières et lisaient leurs journaux, je passais mon temps à admirer le bâtiment qui est sur cette photo et je m’égarais dans mes souvenirs d’histoire suisse car les scènes et les symboles peints sur les murs de la mairie de Schwyz (qui ne sont pas aussi vieux qu’on pourrait le croire) évoquent quelques moments cruciaux de l’histoire de notre petit pays… En gros c’était un régal pour l’historien que je suis.


Un autre bâtiment donnant sur la place principale de Schwyz.


Le mardi de la deuxième semaine, mes trois camarades ont décidé d’aller faire un petit tour à Alpamare, parc aquatique connu dans toute la Suisse qui n’était pas très loin d’où nous logions. Or, comme je n’avais pas envie de claquer une fortune pour entrer dans ledit parc, j’ai décidé de rester au cantonnement et d’aller me promener. C’est ainsi qu’après une marche d’une bonne quarantaine de minutes je suis arrivé au sommet d’un col qui était surmonté par cette petite croix. Inutile de dire que mon esprit a très rapidement fait le lien entre cette croix et la fameuse croix blanche du Motto della Croce au dessus de Artore et de mon chalet.


Depuis ce petit col on avait une vue magnifique sur les alentours… Finalement on peut dire que Schwyz ne se trouve pas au cœur des Alpes mais sur les bords du massif, où les montagnes ne sont plus très hautes et laissent déjà pas mal de place aux collines… Cela dit, même si le relief n’est pas aussi tourmenté que celui des Alpes centrales, il faut préciser que le sommet de ce « petit » col doit en tout cas se trouver au-dessus des 1000 mètres.


Depuis le col on avait aussi une vue époustouflante sur Einsiedeln, une petite ville du Canton de Schwyz connue par son abbaye (et aussi, mais cela uniquement dans la région, pour sa bière).


Et voilà donc un petit cliché de l’abbaye, pris le soir du lundi de la troisième semaine (l’avant dernier soir). Malheureusement la qualité de la photo n’est pas très bonne, mais il est vraiment impressionnant et ce qu’on voit sur ce cliché ce n’est qu’une partie de tout le complexe qui est vraiment immense. J’aurais aimé avoir un peu de temps pour visiter l’intérieur de l’Eglise, mais bon il était déjà tard et j’aurais eu de la peine à convaincre mes camarades…


Une « petite » statue de la « Madonna » entièrement revêtue d’or. Très beau monument.


Et pour finir, une photo de quelque chose qui n’est ni un paysage, ni un monument, ni une gourmandise interdite : me voici au début de la deuxième semaine de cours de répétition… la photo n’est pas très particulière, mais je l’aime bien.

Bien à vous

Votre Stefano