Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

10 juillet : anniversaire de Matthias - le retour de Maddy :D

 

Bonsoir à toutes et à tous !

Suite à de nombreuses requêtes qui me sont parvenues, je vais vous donner quelques nouvelles de mon amie Maddy. Souvenez-vous : je l’avais rencontré l’année passée à une soirée chez Alain ; nous sommes rapidement devenus amis et depuis nous avons échangé une riche correspondance (eh oui, c’est une jet-setteuse qui n’a pas encore été conquise par la technologie… une vraie jet-setteuse à l’ancienne manière). En fin de 2009 elle était partie en Russie pour retrouver notre amie Helena… hélas son avion privé a disparu des écrans radar lorsqu’il survolait la Mer baltique ; point de nouvelles de Maddy pendant plusieurs jours et nous avons tous craint le pire ; finalement Maddy a refait surface en Suède, amaigrie et apeurée ; en effet, une fois sa locution retrouvée, elle a raconté les circonstances mystérieuses de sa disparition : son avion a eu un problème technique lorsqu’il survolait la Scandinavie ; le pilote a été obligé de faire un atterrissage d’urgence sur le premier ilot qu’il a rencontré sur sa route… l’atterrissage s’est bien passé, mais les secours ont pris plusieurs jours avant de pouvoir atteindre l’ilot rocheux qui était isolé du continent par des conditions climatiques très difficiles.

Finalement notre Maddy s’en est bien sortie ; après quelques semaines de tranquillité dans une clinique privée suédoise, elle est rentrée aux Etats-Unis où elle a passé un peu de temps en famille afin d’oublier cette affreuse aventure. Elle a pris du temps pour aller à plus de dix concerts de Lady Gaga (elle a appris toutes les chorégraphies), de suivre l’édition américaine de la Nouvelle Star (pas aussi mythique que la version française) et d’avoir un idylle avec un baby chanteur qui cartonne chez les adolescentes ; je ne puis vous révéler son nom, mais je peux vous donner quelques indices qui vous mettront sur la bonne voie : il a une coupe de cheveux bien particulière (que Florian n’aimerait pas), il est très jeune et aime embêter Miley Cyrus. Donc Maddy est sortie avec ce jeune homme (et on dit même qu’elle a été sa toute première femme, mais je ne souhaite pas colporter ce genre de ragots). D’ailleurs (si vous voulez vraiment que je colporte des ragots) on dit même qu’elle ait trompé ce jeune chanteur avec Taylor Lautner ; elle ne l’a jamais confirmé, mais lorsque nous en avons discuté elle s’est limitée à m’adresser un sourire complice qui en disait long…

Après ce petit séjour auprès de sa famille, Maddy est revenue en Europe, juste à temps pour participer à l’anniversaire de Matthias, un des événements mondains du mois de juillet chaux-de-fonnier. Il s’agit d’une soirée très exclusive à laquelle j’ai également eu l’honneur d’être invité ; hélas, la présence d’autant de personnalités a empêché aux Paparazzis de prendre trop de photos et c’est donc avec une certaine tristesse que je dois me contenter de vous proposer deux clichés volés qui risquent de me mettre dans des sales draps… mais bon, je m’en fous ! J’ai envie de partager ces deux raretés avec vous.


Blog 2526

Maddy et sa nouvelle coupe de cheveux.


Blog 2527

Ce soir-là, Maddy a rencontré deux charmants plombiers : elle s’est bien amusée avec eux et certaines personnes bien informées soutiennent qu’elle est rentrée avec eux et qu’elle a passé le week-end dans leur Penthouse du Col des Roches.

Bien à vous

Votre Stefano

2 et 3 juillet : Promos - édition 2010

 

Bonsoir à toutes et à tous !

Ce soir je vais faire un peu de promo ! Euh… non… en fait je ne vais pas faire de la promo, mais je vais vous parler DES Promos, cette fête locloise qui – chaque année – clôt dignement la fin de l’année scolaire. Il s’agit d’un événement que j’ai découvert en 2009 grâce à Loïc, un ami que – à l’époque – je venais tout juste de rencontrer.

Il faut dire que cette fête est assez particulière, unique dans son genre : car même s’il s’agit d’une célébration de la fin de l’année scolaire, les Promotions concernent tout le monde… il y en a pour tous les goûts : des concerts, des carrousels, des stands de nourriture exotique, des stands plus traditionnels et même un tepee aménagé en bar. Contrairement à l’année passée, où j’avais fini à 5 heures du matin chez Loïc, cette année j’ai été (presque trop) sage : soit vendredi que samedi soir je suis rentré avec le dernier train et – apparemment – j’ai raté plusieurs délires « croustillants » du vendredi soir.

Mais bon, le temps n’est pas au regret : si j’avais décidé de rentrer tôt, c’est peut-être parce qu’il y avait une bonne raison… à l’instant je ne m’en rappelle pas, mais ça pourrait revenir. Enfin, j’ai vraiment pris du bon temps en compagnie de Loïc (un habitué des Promos), Florian, Bertrand, Coralya et les autres. Vivement l’édition 2011 pour remettre le couvert.


Blog 2520

Certaines photos n’ont pas besoin de commentaires : celle-ci en fait partie.


Blog 2521

Instantanée des Promos 2010.


Blog 2522

Lord Stefano Gaga : le retour… j’entends déjà, au fond de ma tête, les premières notes de « Bad Romance » :D.


Blog 2523

Lord Flopi Gaga.


Blog 2524

Samedi soir : le concert des Rambling Wheels ; une heureuse découverte. L’album est tout simplement génial.


Blog 2525

Une petite dernière photo pour la route.

Bien à vous

Votre Stefano

26 juin : grillade au bord du Lac de Bienne

Bonsoir à toutes et à tous !

Après un article consacré à l’anniversaire de Mélanie, je souhaite vous proposer un petit texte sur une grillade très sympathique qui a eu lieu au bord du Lac de Bienne, et plus précisément, au Landeron. Ce sont Pascal et Sandrine qui ont convié Ana, Lionel et moi pour cette sauterie qui s’est soldée par un ventre bien rempli de saucisses, cervelas, tommes et salade aux algues… enfin, je ne vais pas trop m’étendre sur les détails du menu du soir car sinon vous allez vraiment croire que je vais voir mes amis juste pour manger et boire à l’œil… Je vous rassure : ce n’est pas du tout ça (mais du tout alors).

En effet, la soirée a été enrichie par des fous-rires exceptionnels, des discussions intéressantes et une lutta acharnée contre les mucherons attirées (par centaines) par les bougies à la citronnelle (ce qui était étonnant, vu que – normalement – la citronnelle devrait les faire fuir). Enfin, une soirée fort sympathique en compagnie de quelques personnes que je ne vois pas aussi souvent que je le voudrais.


Blog 2514

Pour commencer, voici un petit cliché du bord du lac…


Blog 2515

… et un deuxième avec le biotope qui essaie de proposer l’habitat naturel qui existerait dans la région sans l’intervention de l’homme …


Blog 2516

… et – pour changer de sujet – un troisième cliché de cette belle plage au bord du lac de Bienne.


Blog 2517

Pendant que les deux hommes de la situation s’occupaient du grill,


Blog 2518

Ana s’amusait avec mon chapeau…


Blog 2519

… et Sandrine aussi ;O).

Bien à vous

Votre Stefano

19 juin : anniversaire de Mélanie

Bonsoir à toutes et à tous !


Blog 2512

L’anniversaire de Mélanie a été un autre grand moment du mois de juin, un rendez-vous traditionnel et génial auquel j’ai été – encore une fois – convié. Et encore une fois j’ai passé une excellente soirée, remplie de bonne humeur, de fous-rires, et enrichie par des mets sublimes et des liqueurs rares. La compagnie était aussi très agréable : l’ATF, Adrien, Emma, les sœurs Balcony (évidemment) étaient de la partie… et même la mythique Toulouse, grande copine de notre regrettée Boubou, a fait une courte apparition avant de retourner retrouver sa cachette préférée.

J’ai été tellement occupé à m’amuser et à passer des bons moments avec des personnes que j’apprécie énormément que je ne me suis pas rendu compte que je n’avais pris que quelques misérables photos, qu’elles n’étaient pas exceptionnelles et que – finalement – je n’ai que deux clichés à vous proposer ce soir. Enfin, c’est toujours mieux que rien… et puis il n’y a pas forcément besoin de photos pour se souvenir des beaux instants de notre vie.


Blog 2513

Votre humble serviteur et la Reine de la soirée.

Bien à vous

Votre Stefano

12 juin : Soirée de soutien du Parabôle

 

Bonsoir à toutes et à tous !

Ce soir je vous propose un petit article tout simple, sans prise de tête car – après tout – on est dimanche soir (enfin, presque lundi matin). Je vous propose donc une (toute) petite sélection de photos prises lors de la soirée de soutien du Parabôle, le sympathique Festival qui a lieu chaque année – depuis une dizaine d’années – dans les hauteurs du charmant village de Bôle, près de Neuchâtel.

Je me suis donc retrouvé, après un souper très drôle en compagnie de Julienne et Bibi, au « Son of K », la nouvelle boîte du mythique Bar King de Neuchâtel, en train de soutenir le Parabôle Festival, tout en écoutant Pop the Fish, un artiste français hors du commun qui cartonne en Suisse depuis quelques années ; ses textes décalés et ses musiques qui ressemblent à celle du Tetris de la GameBoy ont conquis le cœur du public neuchâtelois qui a – désormais – adopté ce jeune homme originaire de Caen.

La soirée a ultérieurement été agrémentée par la présence de Mylène, des mojitos et des délires sans fin. Je vous laisse donc aux quelques photos que j’ai sélectionnées pour vous.


Blog 2508

Julienne et moi : « partners in crime » depuis désormais plusieurs années… on ne compte plus les aventures et les péripéties que nous avons vécu depuis cette lointaine année 2006.


Blog 2509

Pop the Fish arrive sur scène avec son gilet de sauvetage. Le spectacle peut commencer.


Blog 2510

Encore une photo de « Pop ».


Blog 2511

Un trio de choc : Mylène, Pop the Fish et moi-même.

Bien à vous

Votre Stefano

5 juin : Swiss Pride 2010

Bonsoir à toutes et à tous !

Après avoir consacré un article à la chaleur humaine du talentueux Mika, ce soir je vais vous proposer un petit texte et quelques photos d’une des événements les plus torrides du printemps 2010 : la Swiss Pride. Forts du succès « populaire » de l’édition 2009, un petit comité des Happy Gays a refait le déplacement à Zurich pour cette édition 2010, une édition qui a été caractérisée par un ciel sans nuages et un soleil brillant (rien à voir avec l’édition 2009 qui s’était soldée par un orage tropical juste à la fin du défilé).

Que dire sinon de la manifestation en elle-même ? Eh bien, je tiens tout d’abord à préciser que je ne crois pas que la Gay Pride, telle qu’elle est conçue et vécue aujourd’hui, est encore un instrument puissant pour faire passer des messages de tolérance et d’acceptation. Il me semble que – depuis 2005 et ma toute première Pride – les choses ont évolué, et pas forcément dans le sens souhaité : je trouve qu’aujourd’hui cet événement est dénué de son sens original : c’est une grande fête, une occasion pour la « communauté » LGBT de se retrouver dans un cadre autre qu’une soirée mousse ou une dark-room (oui, là j’expose ma vision pessimiste et quasi fataliste de ce qui est connu par le grand public comme « le milieu »).

La parade en elle-même n’a plus le même sens et la même puissance : certes, on distribue (sans trop de conviction) des flyers à un public plus ou moins nombreux, mais ces flyers vont finir par remplir les poubelles de la ville de Zurich sans que la plupart des gens à qui on les avait distribués aient pris le temps de les lire. Et puis, il ne faut pas se leurrer : l’image de la Pride dans les médias est toujours la même… on a beau avoir dix personnes habillées « normalement » (je hais ce terme) en train de défier, ce ne sera pas eux qui attireront l’attention, mais le vieux vicelard habillé en latex (ou même pas habillé du tout) qui va être pris en photo ou passer à la télé ; c’est frustrant de voir que l’on recherche uniquement ce genre d’image qui n’est – avouons-le – guère flatteuse pour tous ces gays, lesbiennes, bisexuels et transexuels qui – comme moi - souhaitent montrer au monde que nous sommes comme eux et non des êtres « déviants ». Donc voilà, après cinq éditions de la Gay Pride, je suis de moins en moins persuadé de son utilité.

En tout cas, s’il on fait abstraction de son « inutilité » au niveau « militant », cette Pride 2010 a été une journée très sympathique où l’on a pu se rincer l’œil et faire des connaissances intéressantes ; en effet, j’ai eu l’occasion de rencontrer quelques membres de Swiss Queer Student, une nouvelle association faîtière qui regroupe les associations LGBT des universités et hautes écoles suisses. Le courant avec eux a tout de suite bien passé et je n’exclus pas une éventuelle future collaboration. Et puis c’était très sympa de passer un bon moment avec Florian, Loïc, Matthias et Romain, comme les photos qui suivent peuvent le témoigner.


Blog 2499

Photo de groupe pour bien commencer cette série.


Blog 2500

Quelques kilomètres à pied, ça use ça use, quelques kilo… bon j’arrête ! :D.


Blog 2501

Un moment glamour et presque « confessions » nous a été offert par ces deux mini boules à facettes. J’aimerais avoir le même gadget chez moi…


Blog 2502

Lord Romain Gaga et Lord Flopi Gaga : le retour !


Blog 2503

Notre couple adoré.


Blog 2504

Photo volée de votre serviteur dévoué.


Blog 2505

Florian ! Allez on fait un effort et on sourit !


Blog 2506

Sur le chemin de retour en direction de Neuchâtel après une longue et épuisante journée.


Blog 2507

Non Matthias ! Je n’ai pas vu ton sac Gucci !

Bien à vous

Votre Stefano

3 juin : Mika à Festi'Neuch

 

Bonsoir à toutes et à tous !

Ce soir je vous propose de revenir au 3 juin 2010 et – plus précisément – à la soirée inaugurale de la dixième édition de Festi’Neuch. Pour la deuxième année consécutive l’affiche du jeudi soir était la plus alléchante du weekend : en 2009 les invités d’honneur étaient Iam et – surtout – Limp Bizkit, groupe américain qui cartonnait lorsque j’étais adolescent. Cette année on nous proposait Stress – rappeur genevois qui a fait faux bond au Festi’Neuch et a été remplacé par les neuchâtelois Moonraisers – et le chanteur Mika, un de mes chouchous depuis mon séjour en Angleterre.

J’ai adoré la musique de Mika dès Grace Kelly, son tout premier single ; j’ai acheté « Life in Cartoon Motion », son CD bien avant qu’il devienne une célébrité sur le Continent et en Suisse ; c’est un album que j’ai écouté des centaines de fois et que je me passe – de temps à autre – avec plaisir ; les titres Relax (Take it Easy), Love Today, Happy Ending et Lollipop sont devenus des morceaux incontournables de la B.O. de ma vie. En 2009, Thomas m’a offert le deuxième album de Mika, « The Boy who Knew too much », pour mon anniversaire ; encore une fois j’ai découvert un opus fascinant qui a renforcé mon affection pour le jeune anglais d’origine libanaise.

C’est donc tout naturellement que – lorsque j’ai découvert que Mika serait la tête d’affiche de la soirée de jeudi du Festi’Neuch – j’ai décidé de tout faire pour aller le voir ; et c’est ainsi que, le jour venu, je me suis retrouvé – tel une vraie groupie – sous le chapiteau, en compagnie de Julienne et Christophe, un collègue à elle, une heure avant le concert. L’attente aura été longue, mais il en valait la peine car on était bien placés et ce cher Mika nous a livré un spectacle excellent qui m’a enchanté et m’a donné envie de le revoir… d’ailleurs, pour la petite histoire, j’ai même songé à faire le déplacement jusqu’aux Eurockeenes de Belfort au début du mois de juillet pour le revoir, mais le timing était vraiment mauvais et le plan est tombé à l’eau.

Ce soir je vous propose donc une petite sélection de la centaine de clichés que j’ai pris pendant le concert. Avant de vous laisser aux photos, je souhaite dédicacer cet article à Christophe (le collègue à Julienne, pas l’ATF) qui l’attend depuis si longtemps ;O).


Blog 2488

Pour commencer, voici un petit cliché de moi qui a été pris peu avant le début du spectacle.


Blog 2489

Mika arrive enfin sur scène, le look déjanté et une pêche d’enfer…


Blog 2490

Pendant près d’une heure et demie Mika a tout donné : il n’a pas fait d’économie d’énergie pour le plus grand plaisir de son public.


Blog 2491

Mika et ses musiciens.


Blog 2492

« Big Girls you are beautiful :D ». Indeed !


Blog 2493

Mika au piano : un vrai home à tout faire…


Blog 2494

Et pas dépourvu de Sex-appeal...


Blog 2495

Des moments d’énergie pure ont – de temps en temps – laissé la place à des moments plus calmes et émouvants.


Blog 2496

Rappel sur scène : « Lollipop ».


Blog 2497

Curtain call.


Blog 2498

A une prochaine fois, Mika !

Bien à vous

Votre Stefano

Happy Birthday "M"

Bonsoir à toutes et à tous !


birthday

Madonna de sortie le 14 août 2010 pour fêter, avec quelques jours d'avance, son 52e anniversaire.

 

La journée d’aujourd’hui a été très spéciale pour moi et plusieurs centaines de milliers de personnes ; c’est en effet en ce 16 août 2010 que Madonna – la seule et unique – a fêté son 52e anniversaire. 52 années de vie sur cette Terre : je ne suis pas le seul à espérer qu’il y en ait encore autant qui nous attendent car Madonna est, depuis près de 30 ans, une source d’inspiration et de réconfort pour une multitude de gens qui sont à la recherche d’une voix, de quelqu’un de spécial, je dirais même d’une lumière étincelante au milieu du désespoir le plus noir.

Il est vrai que Madonna est un personnage controversé ; on peut toutefois lui reconnaître quelques mérites : sa musique a transcendé les générations et près de trente ans après sa sortie, les gens se rappellent toujours de « Like a Virgin » - le tube qui l’a lancée - et de bien d’autres titres. Ensuite, on peut reconnaître aisément qu’elle a toujours su faire parler d’elle, parfois pour des bonnes raisons et parfois pour les plus mauvaises et scandaleuses ; elle est même parvenue à faire parler d’elle lorsqu’elle ne le souhaitait pas ou elle ne s’y attendait pas (comme pendant l’adoption du petit David en 2006). Madonna a été sous les projecteurs des médias pendant un tiers de siècle ; elle a été au cœur de plusieurs scandales mais elle a toujours su se relever et montrer au monde qu’elle valait bien plus que n’importe quelle « Paris Hilton » ou arriviste de ce genre. Qu’on l’aime ou on la déteste, Madonna ne laisse personne indifférent : chacun d’entre nous a son avis personnel et bien forgé sur elle et sur ses actes. Certaines personnes, comme mon cher Flopi et mon cher Matthias, changent d’avis et tentent d’apercevoir l’artiste et la personne qui se cachent derrière cette brume de scandales ; d’autres (heureusement ils sont très peu dans mon entourage) la condamnent à outrance et ne souhaitent que sa disparition.

Hélas pour eux, je ne pense pas qu’on est près d’écrire le mot « Fin » à l’histoire exceptionnelle de cette artiste hors pair. Madonna a encore beaucoup de choses à accomplir ; certes, ces jours on dirait qu’elle est plus concernée par une jeunesse qui la fuit que par l’évolution des pensées, mais – après tout – elle n’est qu’une femme (oui, une femme comme vous et moi Laurent !) et c’est compréhensible qu’elle ait peur de voir la beauté et la jeunesse qu’elle a entretenu au prix de tant d’effors disparaître. Je ne suis pas parmi ceux qui condamnent ses 4 heures de sport par jour, son régime strict et ses injections de Botox (oui, oui, je ne suis pas dupe, je sais qu’elle en a fait usage…) car c’est sa vie privée et elle peut faire ce qu’elle veux… n’est-ce pas là quelque chose qu’elle nous a toujours appris au fil de ses chansons ?

Voilà, je ne vais pas m’étendre d’avantage. Je me contenterai juste de dire « Joyeux anniversaire Madonna ! Continue de me [nous] faire rêver comme tu l’as fait pendant autant d’années. »

Bien à vous

Votre Stefano

Délire Gagesque

Bonsoir et bon dimanche à toutes et à tous !

Me voici de retour par ici pour un petit article rien à voir, un petit délire que j’ai envie de partager avec vous. Il s’agit de deux photos qui ont été prises à la fin du mois de mai (eh oui, il y a pas mal de choses à rattraper après cette longue pause) chez Florian, lors d’un petit délire Lady Gaga… car oui, cette chère Lady G. est une inspiration constante et inépuisable de délires et de moments uniques. Grâce à elle, on peut se mettre n’importe quoi sur la tête en guise de chapeau… et il en va de même pour les lunettes… c’est ainsi, en toute simplicité qu’on crée des moments Gaga, là où on ne les attend pas.

Je vous laisse donc admirer ces deux petits clichés :


Blog 2486

Lord Stefano Gaga après une soirée très saine au Burger King.


Blog 2487

Lord Flopi Gaga, Lord MJ Gaga et Lady Coraline Gaga se préparent pour la chorégraphie de leur nouveau clip :D. Les lunettes étaient gracieusement sponsorisées par une marque de cigarettes qui nous a demandé de taire son nom.

Bien à vous

Votre Stefano

Enfin des nouvelles...

Bonsoir à toutes et à tous !

Me voici de retour après une absence plus longue que d’habitude. Ces derniers temps j’ai eu pas mal de pain sur la planche et il est vrai qu’en rentrant le soir je n’avais pas toujours l’envie ou le temps de publier des articles par ici. Mais j’ai décidé qu’il fallait trouver ce temps et tout faire pour garder ce contact privilégié qui s’est créé entre nous au fil des articles et des années ; ainsi, ce soir, je vais vous faire une petite mise à jour des derniers événements importants.

Tout d’abord, il faut admettre que mon stage à Berne m’occupe et me passionne de plus en plus, même si ce n’est pas quelque chose qui a attrait à mes centres d’intérêt et que je ne ferais pas ça toute ma vie. Les préparatifs du Sommet vont bon train, bien que – pendant le dernier mois – les travaux ont été ralentis par les vacances d’été… des dossiers que normalement sont traités en quelques jours prennent beaucoup plus de temps car les fonctionnaires et les correspondants auxquels il faut les soumettre sont en vacances pendant deux, trois ou même quatre semaines… c’est la beauté de l’administration.

Au bureau aussi les gens sont parties en vacances ; ma responsable est partie le 23 juillet et revient lundi prochain ; en son absence je suis chargé du suivi de tous nos dossiers, une responsabilité qui – au départ m’effrayait un peu, mais qui s’est révélée moins lourde que prévu. J’ai pas mal de travail, mais j’arrive à tout gérer et je pense qu’elle sera contente de voir que tout s’est bien passé en son absence.

Je suis revenu hier matin de Locarno où le Secrétariat et le groupe qui s’occupe des « projets d’accompagnement » m’a envoyé pour assister à l’organisation de la soirée francophone au Festival du Film de Locarno ; une fois de plus, on m’a confié pas mal de responsabilités et – au départ – j’ai cru ne pas être à la hauteur ; finalement, après plusieurs jours passées à courir pour organiser cette soirée, tout s’est bien passé et mes supérieurs étaient contents du travail que j’ai fourni. Certes, mes journées de travail étaient longues, mais j’ai tout de même eu le temps de regarder quelques films et de profiter de l’ambiance de folie qui régnait à « la Rotonda »… même si j’ai grandi au Tessin, c’était la première fois que je vivais le festival de façon aussi intense… regarder des films sur la Piazza Grande est quelque chose de tout simplement magique et je conseille à tout le monde de tenter – au moins une fois – l’expérience.

Que dire d’autre ? Ces temps ma vie est bien remplie… des longues heures de bureau et des soirées avec les gens que j’aime se partagent tout l’espace disponible sur mon agenda. Ces derniers temps j’en ai aussi profité pour faire une plus ample connaissance de mes collègues de boulot et il faut dire qu’avec certains d’entre eux le courant se passe très bien.

Sinon, une des raisons pour lesquelles je n’ai plus écrit d’articles pendant un moment est liée au fait que mon disque dur externe – sur lequel étaient stockées toutes mes photos – est tombé par terre et il est désormais illisible… j’ai failli perdre huit ans d’images en quelques secondes… heureusement qu’elles avaient aussi été sur un autre disque dur que j’utilisais avant… je les avais toutes effacées, mais grâce à un logiciel j’ai pu toutes les récupérer ; le seul hic ? Elles sont toutes mélangées et n’ont plus aucun nom… donc il faut les renommer et les trier à nouveau, un travail énorme si l’on considère que j’ai environ 20'000 clichés à trier. Donc voilà, ce n’est pas facile de continuer à alimenter ce site maintenant que mes archives photographiques sont tous en vrac, mais je vais essayer.

Voilà, pour ce soir je m’arrête ici.

Bien à vous

Votre Stefano