Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Escapade à Karlsruhe

Bonjour à toutes et à tous !

L’article que je souhaite vous proposer aujourd’hui relate de ma récente escapade à Karlsruhe, une charmante ville de l’Allemagne du Sud. Mais commençons par un brin d’histoire : Karlsruhe a été fondée le 17 juin 1715 par le Margrave (littéralement « comte de la marche ») Charles-Guillaume de Bade-Durlach ; la ville se développe (en demi-cercle) autour du Palais et devient d’abord (1771) la capitale du Bade-Durlach (à la place de la ville de Durlach) et ensuite (1848) du Bade réuni et cela jusqu’en 1945. Actuellement Karlsruhe compte environ 290'000 habitants, fait partie du Bundesland Baden-Württemberg et se trouve à quelques kilomètres de la frontière franco-allemande ainsi que de la ville de Strasbourg ; le Palais de la ville a été gravement endommagé par les bombardements alliés et il a été reconstruit par la suite ; actuellement il héberge le Badisches Landesmuseum.

Après cette petite mise en contexte il faut que je vous avoue que je ne connaissais pas du tout cette ville allemande et c’est un peu par hasard que je m’y suis rendu mercredi passé ; en fait, c’est grâce à mon ATF qui m’a proposé de l’accompagner à une sortie organisée par l’institut d’histoire de l’UNINE ; le but de cette sortie était de visiter l’exposition sur les Royaumes Vandales qui a été mise sur pied au Palais de Karlsruhe. C’est donc après quelques mails et quelques formalités administratives que je me suis retrouvé dans le train avec Christophe et quelques vieilles (et agréables) connaissances de mes « années-uni ».

Le trajet entre Neuchâtel et Karlsruhe a pris environ trois heures et demi et il s’est déroulé sans incidents majeurs… enfin, il y a quand-même cette serveuse du kiosque du train allemand qui m’a fait payer dix Euro pour un café, un thé et deux croissants… et quand je lui ai fait remarquer qu’elle s’était trompée elle m’a simplement répondu qu’elle n’avait pas de « Kleingeld » pour me rendre juste… au final j’aurai payé plus de quinze francs pour les quatre articles susmentionnés.

Etant donné que le centre-ville de Karlsruhe a été bombardé pendant la deuxième guerre mondiale, il n’y a pas vraiment de monuments anciens à visiter et il faut avouer que – du point de vue historico-architectural – elle ne m’a pas énormément emballé. Heureusement on s’est bien rattrapés avec l’expo sur les Vandales qui était très intéressante et bien faite. J’ai beaucoup apprécié la façon d’exposer les différents objets et j’ai fini par apprendre pas mal de choses sur ce peuple dont – finalement – je ne savais pas grand-chose ; en sortant, je me suis même acheté le livre de l’exposition (en allemand) que j’ai déjà un peu feuilleté sans pour autant trouver le temps d’aborder une lecture qui s’annonce longue :D.

Que dire de plus ? La journée a été fort agréable : il y avait un brin de soleil (mais il faisait très froid) et ça faisait du bien de revoir un peu notre astre après toutes ces journées de brouillard et de brume neuchâtelois. En plus j’ai passé des moments très sympathiques avec mon ATF et d’autres membres de l’institut d’histoire ; pendant quelques instants j’ai même eu l’impression d’être retourné à l’uni, un sentiment que – j’espère – soit de bon augure vu que le projet professionnel qui me tient le plus à cœur en ce moment implique – entre autre – un retour à l’université… mais ne précipitons rien ! Pour le moment je prends congé de vous et je vous laisse à quelques images que j’ai prises lors de cette journée exceptionnelle.

 

Blog 2235

On commencera par ce cliché de la mairie de Karlsruhe.

 

Blog 2236

Ensuite, voici le tombeau d’un des Margraves du Bade (je ne sais plus duquel il s’agit).

 

Blog 2237

L’église (ou, plutôt, le temple) qui se trouve en face de la mairie.

 

Blog 2238

L’ATF absorbé par ses prises de vue.

 

Blog 2239

Un bas-relief qui se trouve sur une fontaine de la place où j’ai pris toutes les photos précédentes.

 

Blog 2240

Le Palais de Karlsruhe. Très joli.

 

Blog 2241

Une petite prise de vue du jardin du Palais.


Blog 2242

Même en Allemagne on la connaît... Les mauvaises langues du groupe ont même dit qu'en fait elle n'a tellement plus de succès en France qu'elle a été obligée de s'expatrier.

Bien à vous

Votre Stefano

Le calendrier : 28 janvier - Emma

Bonjour à toutes et à tous !

Ce soir je souhaite partager avec vous un nouvel article de la rubrique « le Calendrier de l’amitié » ; il y a quelques jours en arrière je vous proposais un hommage à mon ami Florian et ce soir je vais continuer sur cette lancée et vous offrir un petit texte concernant mon amie Emma qui – aujourd’hui – fête son anniversaire.

Mon premier souvenir de la présence d’Emma dans ma petite vie ordinaire remonte à loin, tellement loin que ce site n’existait pas ; c’est en effet en septembre 2005 lors d’une soirée karaoké au Faucon que j’ai eu, pour la première fois l’occasion de la remarquer ; je me souviens distinctement de ce moment-là pour deux raisons : tout d’abord parce que sa voix m’avait tout de suite marqué et – en plus de cela – je me souviens de ce moment particulier car au cours de la soirée elle avait chanté une chanson de Madonna (Secret). Après ce premier aperçu, il a fallu attendre jusqu’à 2007 pour que les routes d’Emma et de moi-même se croisent à nouveau et c’est finalement grâce à la mythique Mélanie Balcony que cela a été possible : en fait, nous étions conviés les deux conviés à son anniversaire ; c’est d’ailleurs au cours de cette même soirée que j’ai eu la possibilité de retrouver Nico que j’avais rencontré à Londres plusieurs mois auparavant…

Finalement ce n’est pas au cours de cette deuxième rencontre que nous nous sommes véritablement rapprochés, mais quelques mois plus tard, en janvier ou février 2008 lors d’un concours de karaoké qui avait été organisé au Raf Club ; Emma faisait partie – avec Clelia et l’animateur de la soirée – du jury et moi j’étais un des concurrents ; un dimanche soir, après la compétition, Clelia et Emma m’ont proposé de m’asseoir à leur table et c’est à ce moment-là que tout a véritablement commencé pour nous.

C’est en effet à partir de ce soir-là que nous avons commencé à discuter et à faire connaissance ; parfois je me dis que c’est bizarre qu’il nous a fallu autant de temps pour « franchir ce cap » vu qu’on a plusieurs amis en commun, mais – ma foi – il n’y a pas de règles prédéfinies dans les rapports humains ; et puis j’ai le sentiment que depuis ce dimanche d’hiver de début 2008 nous avons bien rattrapé le temps perdu car nous avons vécu des moments tout à fait exceptionnels : je pense par exemple à toutes les soirées karaoké que nous avons fait depuis, mais aussi aux soupers faits en compagnie de Mélanie Balcony au Bistrot du Concert, ou encore à la création du groupe facebook de la TMB attitude, un groupe dans lequel on peut trouver des photos hautes en couleur de plusieurs artistes féminines de la scène française et internationale comme Mariah Carey (un choix de prédilection car elle est l’artiste qui nous a inspiré le terme TMB attitude) ou Clara Morgane.

Et comment oublier la fois où Emma m’a envoyé un colis lorsque j’étais au cours de répétition ? C’était en 2008 et j’étais à Moudon et c’était la deuxième fois depuis le début de mon école de recrue en 2002 que quelqu’un m’envoyait un paquet à l’armée… Et puis en rentrant du CR pour le week-end Emma m’a appris qu’elle était enceinte et qu’elle attendait sa petite Nell. D’ailleurs je me souviens parfaitement du jour où je suis allé rencontrer Nell pour la première fois à l’hôpital : Emma m’a donné un faire part de naissance tout simplement exceptionnel qui me fait sourire à chaque fois que je le regarde ; ce jour-là – qui avait déjà été rendu spécial par la décision de Clelia de m’accompagner à un concert de Madonna – est devenu inoubliable après la visite rendue à Emma et à Nell.

Enfin, il y aurait encore tellement d’anecdotes à raconter que je risquerais d’être encore sur cet article dans six mois et je suis bien conscient que les longs textes mettent à rude épreuve la patience d’une partie de mon lectorat et je vais donc me limiter à ces quelques fragments de vie ; quoiqu’il en soit je suis ravi d’avoir eu la possibilité de faire la connaissance d’Emma lors de cette soirée karaoké en 2008 et encore plus ravi et honoré de pouvoir la côtoyer et passer du temps avec elle car c’est une fille vraiment extraordinaire et mythique.

Je lui souhaite donc un très joyeux anniversaire (qu’on s’empressera de fêter ce soir au Faucon lors d’une nouvelle soirée karaoké) et je vous laisse sur quelques clichés exclusifs.

 

Blog 2229

On commencera par cette photo prise lors de la Triple Sainte-Catherine de Clelia, David et Sylvie, une soirée mythique !

 

Blog 2230

On continue avec cette deuxième photo sur laquelle on voit qu’Emma a été habitée pendant quelques secondes par Maddy ; jamais la TMB attitude avait frappé aussi fort chez elle :D.

 

Blog 2231

On passe ensuite à une photo un peu plus « sobre » d’Emma, Nico et la petite Nell lors d’un pique-nique qui a eu lieu en mai 2009.

 

Blog 2232

La TMB attitude vue par Emma et moi ;O).

 

Blog 2233

J’adore ce petit cliché volé par Damien lors de ma fête d’anniversaire de l’année passée.

 

Blog 2234

Et – pour finir – une photo très récente d’Emma et Nico prise lors de la soirée Tuyau Rouge du 8 janvier passé.

Bien à vous

Votre Stefano

Soirée d'anniversaire de Florian

Bonjour à toutes et à tous !

Une nouvelle semaine commence et c’est un immense plaisir pour moi de l’inaugurer avec un article consacré à une des soirées qui ont marqué ce début d’année 2010. En fait, après avoir consacré un petit texte à la soirée « Tuyau Rouge », je vous propose ce soir de découvrir quelques clichés pris lors de la soirée d’anniversaire de Florian qui a eu lieu le samedi 16 janvier à La Chaux-de-Fonds (des fois j’ai le sentiment de sortir plus souvent dans le Haut qu’à Neuchâtel…).

Il faut dire d’emblée que ce fut une soirée fantastique pendant laquelle je me suis bien amusé : il y avait des gens sympathiques, la boisson coulait à flots, les amuse-bouche étaient savoureux et l’ambiance était au rendez-vous grâce aussi à la présence de plusieurs personnages mythiques comme – par exemple – l’ATF, Loïc, Jean, Romain et bien d’autres qu’il serait trop long de lister…

Au cours de la soirée j’ai beaucoup ri, grâce aussi à Bertrand qui – en début de soirée – a affirmé qu’il ne piquerait pas de fou-rire et qui – juste dix minutes plus tard – est justement parti dans un de ces éclats de rire qui le rendent unique et exceptionnel ; mais la soirée a été mythique aussi grâce à Bertrand (oui oui encore lui) et Jean et à leur danse (qui a été immortalisée sur une vidéo par Loïc), ou grâce à Romain et à ses soucis avec les gâteaux sucrés qui étaient en réalité salés…

Et – bien entendu – votre serviteur n’a pas été en reste : en fait, grâce à l’aide précieux de son ATF, il a enseigné la mythique « danse du Paradox » à ceux qui voulaient bien l’apprendre, puis il s’est approprié d’un divan et s’est adonné à une séance photo improvisée pendant laquelle les objectifs présents ont pu prendre des images de lui qu’on pourrait définir comme « plutôt lascives » ; ensuite il a même frôlé la crise de nerfs lorsqu’une personne un peu maladroite a renversé la bouteille de Monbazillac et a causé la dispersion d’une partie de ce nectar sur le parquet du salon à Florian (bon il faut dire que le Paadre et son ATF n’avaient pas été très malins sur le coup et avaient laissé la bouteille à un endroit où elle courait moult risques) ; finalement la crise a été évitée (de justesse) grâce au constat qu’une bonne partie du contenu de la bouteille s’était sauvé.

Enfin, la soirée a été riche en émotions et – pour ce qui me concerne – en rencontres ; en fait, au cours de la soirée (et dans un moment de tranquillité qui est assez rare) j’ai eu l’occasion de faire la connaissance de Julien, un jeune homme fort sympathique avec qui j’ai longuement discuté de plusieurs sujets (que je ne répéterai pas ici).

Je tiens à remercier encore une fois Florian pour m’avoir convié à cette magnifique soirée et je réitère ma promesse concernant le fameux CD : tu l’auras (un jour ou l’autre) !

Je vous laisse maintenant aux photos ;O).

 

Blog 2213

On commence avec ce beau cliché de Jade et Christian, deux amis à Loïc que j’ai eu le plaisir de rencontrer au cours de 2009.

 

Blog 2214

Ensuite, voici une petite photo de Florian et de sa petite sœur… bon Flo aurait pu faire un petit effort et sourire un peu plus, mais bon, c’était la star de la soirée et il pouvait faire ce qu’il voulait, même tirer la gueule sur les photos :D.

 

Blog 2215

Photo de groupe : Lionel, Thomas, Jean, Christophe et moi-même.

 

Blog 2216

Deuxième photo de groupe : Lionel, Thomas, Jean, Christophe, moi-même, Florian, Bertrand et Marie-Laure.

 

Blog 2217

Loïc en compagnie de « ses » filles : Jade et Coralya.

 

Blog 2218

Lady Gaga ? Non ! C’est Bertrand qui est Gaga :D.

 

Blog 2219

Ces deux là il n’y a même plus besoin de les présenter…

 

Blog 2220

L’ATF s’est aussi adonné à des poses lascives qui ont été capturées par les appareils photos qui trainaient dans la salle.

 

Blog 2221

Voici ensuite une de ces photos « lascives » sur le mythique divan à Rebecca. Je sais qu’un jour je vais regretter d’avoir posté ce cliché, mais pour l’instant je m’en fiche :D… après tout je ne peux pas me limiter à poster uniquement des photos « compromettantes » des autres…

 

Blog 2222

Egocentrisme à l’état pur…

 

Blog 2223

Jean a été mandaté par le feu Noël Cookie pour superviser le shooting photo sur le divan…

 

Blog 2224

Adoration à l’état pur…

 

Blog 2225

Bertrand et Coralya.

 

Blog 2226

Bertrand en attente de l’illumination ultime.

 

Blog 2227

Comme quoi, tout le monde s’est laissé aller à une ou deux poses lascives… même Thomas…

 

Blog 2228

Et on terminera sur ce beau cliché de Lionel.

Bien à vous

Votre Stefano

Soirée Tuyau Rouge

Bonsoir à toutes et à tous !

L’article que j’ai publié l’autre jour sur la soirée de Nouvel An clôt la série de textes et d’images concernant l’année 2009. Il est grand temps (vu qu’on est bientôt à la fin du mois de janvier) de s’occuper de 2010 et de commencer à vous présenter les « Instants » qui vont rendre cette année aussi inoubliable que les précédentes.

C’est ainsi que je vais poursuivre le récit de mes aventures et de mes péripéties (c’est drôle, les mots « aventure » et « péripétie » sont quasiment synonymes mais je ne peux m’empêcher des les accoster dans une grande partie de mes textes... il doit bien y avoir une raison qui m’y oblige et il faut que je la trouve) ; ce soir je vous propose donc un petit texte et quelques clichés sur la soirée Tuyau Rouge qui a eu lieu le 8 janvier au Caveau du King.

Mes lecteurs neuchâtelois – et ceux qui suivent mes aventures depuis le tout début – se souviennent certainement du mythique Tuyau Rouge, ce bar qui a été ouvert en 2006 à quelques mètres du mythique Chauffage (mythique pour certains mais que – personnellement – ne m’a jamais vraiment emballé) ; or ce bistro est rapidement devenu un lieu de rencontres intéressantes et de soirées hautes en couleur et, à partir du retour définitif de votre serviteur en Suisse après son séjour à Canterbury, un haut-lieu pour le Paadre et son Clergé.

Ce serait trop long d’évoquer tous les bons moments que j’ai passé au Rote Tuyau (comme on l’appelait avec mon cher ATF) mais il faut sans doute rappeler le passage éclair qui a eu lieu le soir de mon 25e anniversaire où je me suis pointé en tant que « Mister Salametti », ou bien la fois où l’ATF et Samuel s’amusaient à molester un pauvre nain de jardin égaré sur la « plage » du Tuyau ; ou encore les soirs où, avant de rentrer à mon nouvel appartement, je m’arrêtais pour boire un verre (ou deux) de Moscato.

Tant de bons moments passés au Tuyau Rouge et ce serait encore le cas si un type malhonnête n’avait pas déconné et « oublié » de payer son dû… je ne vais pas retourner sur cette histoire car rien que d’y penser ça me fait bouillir le sang…

Quoiqu’il en soit, après la fermeture du bar, les gens qui se sont rencontrés là-bas sont restés en contact et Cindy et Kristel ont – à plusieurs reprises – organisé des soupers ou des soirées pour réunir tout ce beau monde ; et c’est dans cette perspective qu’elles ont convié les anciens « afficionados » du Tuyau pour une soirée d’exception au Caveau du King, une soirée fort sympathiques où j’ai retrouvé des têtes connues et que j’avais un peu perdu de vue et où j’ai pu revoir des photos de moi que j’avais, plus ou moins volontairement, oublié.

Au final donc une très bonne soirée dont je m’empresse à présent de vous montrer quelques images exclusives :

 

Blog 2207

Pour commencer voici une photo de groupe : Nico, Emma, Clelia et Jim ; c’est drôle de savoir que Clelia, Emma et Nico étaient aussi des habitués du Tuyau rouge car on ne s’est jamais vraiment croisés… enfin, les filles se rappellent très bien de mon déguisement de la Sainte-Catherine…

 

Blog 2208

Cindy et Sarah, sa petite sœur.

 

Blog 2209

Toujours le même qui fait le pitre… Il est vraiment agaçant…

 

Blog 2210

Emma et Pitchou.

 

Blog 2211

En fin de soirée il y a même la mythique T. qui nous a rejoint pour une (ou deux) bière(s).

 

Blog 2212

Et on finira avec ce cliché de Kristel ;O).

Bien à vous

Votre Stefano

Le calendrier : 17 janvier - Florian

Bonsoir à toutes et à tous !

Ce soir je vais ressusciter la rubrique « le calendrier de l’amitié », une section de ce site que j’ai délaissée depuis quasiment une année ; en fait, cela fait depuis mon texte consacré à Anne-Lise que je n’ai plus publié d’articles ou d’hommages à un de mes amis ; appelez-la « paresse » ou « changement de ligne éditoriale » ou je ne sais quoi, mais il est vrai que celle-ci est une rubrique qui me tient particulièrement à cœur et c’est pour cette raison que j’ai décidé de la reprendre… c’est aussi parce qu’il y a encore plusieurs personnes qui méritent de faire partie de ce cercle des amis et des proches qui comptent le plus pour moi.

C’est ainsi que ce soir j’ai pris la décision de tout remettre en route en consacrant un petit article à mon cher Florian qui fête – en ce jour de janvier – son vingtième anniversaire. La première rencontre avec Flo a eu lieu un pluvieux lundi soir de mai lors d’une sortie cinéma des Happy Gays ; à l’époque je n’étais pas encore l’organisateur de ces soirées mais j’y aillais quasiment toutes les fois car j’ai toujours aimé le cinéma ; or cette soirée-là le film à l’affiche était « Wolverine » et cette sortie restera à jamais mythique car en plus de Flo il y avait Clelia et celui qui – par la suite – sera surnommé (surtout par Florian et moi) Kaa (oui oui comme le serpent dans « Le livre de la jungle »).

Il faut avouer que ma première impression sur Flo a été d’ordre esthétique : en le voyant je me suis dit « mais quel joli garçon » ; j’avouerai aussi qu’au tout départ je pensais bien avoir une petite infatuation pour ce cher Flopi, mais en apprenant à le connaître je me suis rapidement rendu compte que ce n’était pas le cas et qu’il y avait bien plus qu’une – évidente – beauté extérieure : en fait, en discutant avec lui et en passant pas mal de temps ensemble, j’ai découvert un jeune homme sympa, drôle, des fois assez sarcastique et finalement je n’ai jamais regretté le fait que mon infatuation initiale n’ait pas eu de suite, de plus qu’en voyant l’habilité avec laquelle j’ai géré mes histoires d’amour passées, il y aurait eu le risque de gâcher à jamais une belle amitié dans l’espace de quelques jours ou – avec un peu de chance – quelques semaines. Et puis il faut quand-même reconnaître qu’il va beaucoup mieux avec Loïc qu’avec moi non ? ;O).

Ce qui me plait chez Florian et qui a certainement facilité notre rapprochement c’est le fait que tous les deux avons eu assez des difficultés à porter à terme notre coming out ; en fait, j’ai le sentiment qu’il a longuement été « prisonnier » d’un univers qui ne lui permettait pas de s’épanouir comme il aurait voulu et c’est exactement ce qui m’est aussi arrivé. Quoiqu’il en soit je suis content qu’il ait pu trouver la force de s’accepter et de s’assumer car – en ayant vécu une situation semblable – je connais ce sentiment de ne pas se sentir complet ou bien en phase avec le monde qui nous entoure. Je suis aussi heureux qu’il ait pu trouver un épanouissement amoureux avec son Loïc et cela même si parfois je me moque un peu de lui et de son romantisme qui est – à mes yeux – un peu excessif :D.

Il est indéniable que Florian a été une des plus belles rencontres que j’ai faites en 2009 et je suis honoré de pouvoir le compter parmi mes amis proches ; je me réjouis de voir ce que l’avenir nous réserve et j’espère que notre amitié va devenir encore plus solide. En attendant je lui souhaite un bien joyeux anniversaire et je vous laisse avec quelques photos qui retracent notre relation amicale.

 

Blog 2188

Je commencerai par ce cliché de nous qui a été pris aux Promos du Locle au début de mois de juillet.

 

Blog 2189

Ensuite il fallait quand-même que je partage cette image mythique prise aux premiers du mois de juin à l’Europride de Zurich.

 

Blog 2190

11 septembre 2009, un jour que je n’oublierai jamais car c’est le jour où j’ai soutenu mon mémoire et que j’ai « officiellement » terminé mes études. Ce soir là Florian est passé un coup chez moi et on a pris quelques photos avant d’aller à la Boudrysia.

 

Blog 2191

Et pouvais-je faire un article sur Flo sans mettre une photo de lui et Loïc ? Non, je ne pense pas ! :D.

 

Blog 2192

Pour terminer, voici une photo très marrante prise lors de la soirée Pre-Halloween à l’Underground 7.

Bien à vous

Votre Stefano

Le temps du bilan et des résolutions

Bonsoir à toutes et à tous !

L’année 2010 est commencée depuis quelques heures déjà et je crois qu’il est grand temps de faire le deuil de 2009 et me lancer à corps perdu dans les aventures et les émotions que le destin me réserve pour les mois à venir. Toutefois, avant de tourner définitivement la page et de commencer à en écrire une nouvelle, j’ai envie de faire le point sur ma vie, de voir ce que 2009 m’a apporté et ce que j’ai envie d’atteindre au cours de l’année 2010.

Je commencerai par le département travail/argent : il est indéniable que l’année 2009 a été celle de l’aboutissement d’un long parcours universitaire, un parcours qui m’a beaucoup apporté et qui restera à jamais une des étapes fondamentales de ma vie. Je dois avouer qu’il m’a fallu un peu de temps pour faire le deuil de ma vie d’étudiant, mais je pense que j’y suis enfin parvenu et que je suis plus que prêt pour la suite…

Ma bonne résolution est donc de tout faire pour trouver une place de travail ou – au moins – une place de stage qui me permette de mettre en valeur mes connaissances et mes capacités ; j’ai surtout envie de trouver un travail qui me plaise vraiment et me passionne… comme je dis souvent, ce n’est pas l’argent qui m’intéresse, mais le fait de passer ma vie à faire quelque chose qui me plait.

Après le travail, je passe vite en revue le département santé et là je crois qu’il n’y ait pas grand-chose à dire. A l’instar des années précédentes, au cours de 2009 j’ai essayé de faire attention à ma santé et à ma forme physique, de m’alimenter de manière correcte et de faire un minimum de sport… il est vrai que pendant certaines périodes je me suis senti mieux dans ma peau que pendant d’autres, mais je suis content d’avoir encore cette envie de prendre soin de moi et de mon petit corps.

Ma bonne résolution par rapport à la santé est donc de continuer avec ce bon boulot et de persévérer.

Pour ce qui concerne le département famille il y a aussi très peu de choses à dire : au cours de 2009 j’ai vu très peu mes parents et mon frère (ce qui est un peu honteux), même s’il faut dire que je suis au courant de leurs faits et gestes grâce aux longs coups de téléphone hebdomadaires entre ma mère et moi. Enfin, s’il faut signaler un moment important de cette année concernant ma famille j’indiquerais la venue de mon père et de ma mère à Neuchâtel pour la remise des diplômes. Je pensais que cette visite aurait résolu la question du coming out auprès de ma famille, mais on ne peut pas dire que ce soit le cas… enfin, je pense qu’ils s’en doutent encore plus qu’avant, mais le mot n’a pas vraiment été lâché.

Je ne vais pas prendre de bonnes résolutions par rapport à ma famille… d’un côté je pourrais dire que je vais tâcher de les voir un peu plus souvent, ce qui n’est pas toujours évident ; d’un autre côté je pourrais aussi affirmer que l’année 2010 sera celle où je vais enfin clarifier cette histoire de coming out, mais ce n’est pas évident non plus. Je préfère donc ne pas prendre de bonnes résolutions et me dire que je vais « improviser ».

Après le département famille, il est nécessaire dire deux mots sur le département amis : l’année 2009 a été riche en rencontres et en rapprochements ; au cours de l’année qui vient de se terminer j’ai fait la connaissance de plusieurs personnes très intéressantes et importantes à mes yeux : je pense notamment à Florian ou à Loïc, mais aussi à tous les autres… il y en a trop pour tous les nommer ici. 2009 a aussi été l’année pendant laquelle je me suis beaucoup rapproché de personnes que je connaissais déjà depuis un bon bout de temps ; je pense – par exemple – à Jean, à Vincent, à Yannick ou bien à la mythique Bibi :D.

Comme vous le savez, l’amitié est pour moi quelque chose de très important et je veux continuer à rencontrer des personnes exceptionnelles qui m’apportent énormément de choses et d’émotions. Une vie sans amis serait quelque chose de mortel… c’est une drogue de la quelle je ne pourrai jamais décrocher.

Je finirai ma réflexion sur les amours (je sais que certains d’entre vous n’attendaient que cette partie-ci) : finalement il n’y a pas grand-chose à dire : le premier janvier 2009 j’étais célibataire et je le suis toujours une année plus tard ; je ne saurais pas dire si je suis passé à côté d’occasions en or, mais – en tout cas – il n’y a pas d’histoires spécialement palpitantes à raconter… je n’ai pas rencontré le grand amour (même si pendant quelques temps une personne m’interpellait) et cela ne m’a pas vraiment affecté… c’est vrai, il est toujours mieux d’avoir quelqu’un à ses côtés, mais je pense avoir dépassé le stade où ce besoin était pour moi quelque chose de maladif. Quoiqu’il en soit, j’ai arrêté de chercher (aussi parce que Davy et Florian le font pour moi).

Ma bonne résolution 2010 concernant les amours est la suivante : continuer le bon boulot que j’ai fait en 2009 et attendre patiemment qu’une bonne occasion se présente ; bon, il faut aussi avouer que – par rapport à l’année passée – je suis un peu plus enclin à faire des efforts pour « provoquer » ces occasions… Cela ne veut pas dire que j’irai faire ma salope à toutes les prochaines Jungle, mais que je vais essayer de lâcher un peu de lest pour que quelqu’un puisse enfin trouver le chemin de mon cœur (c’est tellement poétique que ça me fait presque peur).

Enfin, voilà pour mon bilan 2009 et quelques bonnes résolutions pour 2010. Avant de terminer je veux vous remercier pour votre fidélité et pour l’attachement que vous témoignez pour ce site et mes humbles récits. En lisant les statistiques pour 2009 je ne pouvais pas croire que le site a eu plus de 6000 visiteurs. Merci infiniment à vous tous. Vous me donnez l’envie de continuer à vous bassiner avec mes histoires ;O).

Bonne année 2010 à vous tous

Votre Stefano