Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le coup de coeur de la Fête de la Musique : Take me Home

Bonjour à toutes et à tous !

Après quelques jours d’absence, me voilà de retour par ici avec un nouvel article consacré à mon coup de cœur de la Fête de la musique 2009, c’est-à-dire le groupe Take me Home.

Take me Home est un groupe genevois aux sonorités Indie/Pop/Rock (non ce n’est pas moi qui veux faire mon savant, j’ai lu ça sur leur page Myspace) et se compose de trois membres : il y a Claude, le chanteur et guitariste du groupe, Pat, à la basse et aux chœurs, ainsi qu’Alex à la batterie et également aux chœurs. Vous savez peut-être (si vous étiez au concert de samedi sur la Place Numa Droz, ou vous avez pris le temps de faire un petit tour sur leur page Myspace) que Take me Home est en train de peaufiner son tout premier album qui sortira au mois de septembre, d’abord en version digitale à télécharger légalement sur leur site et ensuite – si tout va bien – aussi dans les bacs.

En attendant ce moment – qui est souvent crucial pour des artistes émergents – le groupe ne va pas chômer : en fait, après leur prestation à la Fête de la Musique, Take me Home va se produire dans le cadre du tremplin Lémanique du Montreux Jazz Festival le 13 juillet prochain avec la reprise du classique du rock « Gloria » écrit par Van Morrison et enregistré par le groupe Them en 1964. Le groupe va également donner des concerts dans la région genevoise et s’expatrier en Suisse alémanique à la fin du mois d’août pour se produire à Zurich. Je vous conseille donc, de visiter leur site officiel et leur page Myspace pour avoir une vue d’ensemble de leurs concerts et – si vous êtes dans les parages et vous avez une soirée de libre – d’aller écouter leur musique car ça vaut la peine ; d’ailleurs, sur leur Myspace il vous pouvez écouter leur reprise de « Gloria » et visionner des extraits vidéo d’autres titres qui – j’espère – vont apparaître dans leur album à venir (j’aime spécialement « To Party all Night Long »).

Que dire de plus ? Eh bien que je me réjouis de la sortie de l’album (que je me presserai de télécharger) ; en tout cas le concert de samedi était vraiment très sympathique, énergétique, bref une belle surprise au sein de cette Fête de la Musique édition 2009. Je vous propose donc de passer à quelques photos et à une petite « surprise » finale.

 


Take me Home sur scène.

 


Close-up de Pat, le bassiste…

 


… et de Claude, le chanteur.

 


Autre photo de Claude, peut-être la plus réussie de la série…

 


Take me Home.

 


Et, pour finir, en exclusivité pour ce site, une photo de Take me Home après leur gig : de gauche à droite : Claude, Pat et Alex.

 


Et – comme je ne suis jamais avare de surprises et d’extras – voici un extrait de « Gloria » live from Neuchâtel.

Bien à vous

Votre Stefano

Portes-ouvertes au château de Valangin

Bonjour à toutes et à tous !

Il y a quelques semaines en arrière je vous parlais de ma promenade à Valangin et du fait que je n’avais pas pu visiter le château car je n’avais pas d’argent sur moi ; je vous disais aussi que la gardienne du musée m’avait appris que le 14 juin il y aurait une journée de Portes-ouvertes avec plusieurs animations et dégustations prévues pour faire redécouvrir au public les goûts et les saveurs d’antan. Or depuis cette balade d’il y a un mois, j’ai beaucoup parlé de cette journée autour de moi et j’avais même trouvé plusieurs personnes motivées pour m’accompagner … finalement, après plusieurs changements d’avis de l’avant-dernière et dernière minute, ainsi que des malheureux désistements, j’ai été accompagné uniquement par mon ATF qui – comme moi – partage ce goût pour les « vieilleries » et les « journées-découverte ».

Dimanche j’ai donc retrouvé Christophe à l’entrée du château et notre aventure à la découverte d’un monde disparu a commencé ; notre attention a rapidement été captivée par plusieurs produits culinaires qui arboraient sur les échoppes des artisans de la saveur neuchâtelois… l’ATF s’est immédiatement fait plaisir en achetant des pâtes faites maison à l’absinthe venant du Val-de-Travers, quant à moi j’ai préféré faire le tour de tous les stands avant de me décider et de craquer (chez le même marchand que mon ATF) pour un petit paquet contenant trois petits pots de confiture au goût surprenant. Malheureusement je n’avais pas beaucoup d’argent sur moi et je n’ai pas pu faire des folies, mais j’aurais bien acheté du miel du Val-de-Ruz qui me faisait de l’œil sur une échoppe d’apiculteurs.

Enfin, en plus de ces produits, nous avons pu goûter des sirops fait à la vielle manière (dont un sirop de sureau qui est très différent de celui que j’ai fait il y a quelques semaines), des saucissons neuchâtelois à l’absinthe (vert et bleu) ainsi que des vins liquoreux produits selon une ancienne méthode de vinification qui s’appelle solera (l’ATF et moi avons d’ailleurs déjà prévu de faire un petit saut chez ce caviste pour acheter quelques bouteilles).

Il ne faut en tout cas pas penser que nous avons passé notre après-midi à boire et à manger… en fait, nous avons assisté à une conférence assez intéressante sur le café (en ce moment il y a une exposition temporaire consacrée au café au château), nous avons visionné un documentaire très marrant sur la distillation de la gentiane et nous avons – bien entendu – visité le musée du château consacré – tour à tour – à la dentelle (dans la salle Guillemette de Vergy), aux ustensiles de cuisine (à la cuisine) à la Réforme protestante (cageot de Guillaume Farel) ou encore – comme j’ai dit plus haut – à la production et consommation du café (dans les souterrains du château), une visite très intéressante qui m’a permis de découvrir l’importance de la dentelle dans la vie économique de Neuchâtel, ainsi que Guillemette de Vergy, un personnage dont je n’avais jamais entendu parler et qui a été au centre des conjectures historico-délirantes de votre serviteur et de son ATF.

Une journée donc très sympathique, passée avec une personne que j’adore et avec qui ce genre de visites se transforme toujours en événement (un peu comme la Oude Kerk à Amsterdam :D).

 


Pour commencer, voici un détail de la fontaine qui se trouve à côté de l’entrée du château.

 


L’entrée « monumentale » du château de Valangin.

 


Ensuite, voici une photo de l’ATF prise dans une pièce que nous aimons beaucoup : la cuisine.

 


La salle (chambre) Guillemette de Vergy où est illustrée la production de la dentelle. Avec Christophe on imaginait trop Guillemette en train de tchatcher et de travailler à un ourlet pour sa robe… en tout cas c’est bien comme ça qu’on peut imaginer une dame très catholique (come cette chère Madame de Vergy).

 


Un détail du plan de travail.

 


Petite photo prise par l’ATF dans la salle « Louis XVI » du château. Elle n’est pas de très bonne qualité car je l’ai subtilisée sur le profil Facebook de Christophe, mais je la trouve exceptionnelle :D.

 


On continue avec ces cafetières exposées dans les souterrains.

 


Et j’aimerais finir avec ce modèle de l’apparence qu’avait le Château de Valangin juste avant qu’un artisan maladroit provoque un incendie qui a détruit une bonne partie de la fortification au cours du XVIIIe siècle… Un seul instant d’inattention qui a provoqué d’énormes dégâts…

Bien à vous

Votre Stefano

Anniversaire de Mélanie

Bonjour à toutes et à tous !

Il n’y a rien de mieux d’un nouvel article et d’une petite sélection de photos pour bien commencer la semaine ; c’est ainsi qu’après un week-end plutôt tranquille (uniquement en ce qui concerne la publication d’articles), je souhaite partager avec vous un petit textes sur la soirée d’anniversaire de Mélaine, ainsi que quelques clichés sympathiques.

Chaque fête d’anniversaire de Mélanie est un événement ! C’était pour moi la troisième fois que j’avais le privilège d’être inclus dans la liste des conviés et la deuxième que mon emploi du temps me permettait de participer à cette soirée qui n’a rien à envier à principaux événements mondains qui ont lieu chaque année ; je trouve qu’il y a plusieurs éléments qui concourent à faire en sorte que ces fêtes soient inoubliables : il y a sans doute l’endroit (le magnifique appartement de Mel et sa famille avec sa sublime vue sur le lac et sur les Jeunes Rives), mais aussi les conviés (on fait toujours des rencontres très intéressantes et sympathiques) et l’hospitalité de notre hôte et de sa famille.

Il est donc toujours plaisant de participer à l’anniversaire de Mélanie et je trouve que cette année 2009 a été un millésime fantastique ; j’ai passé une excellente soirée en compagnie de Christophe, Emma, les autres invités et – bien entendu – Mélanie, sa sœur Axelle et le reste de sa famille (on a même eu droit à un passage en coup de vent de Toulouse, le chat mythique qu’on veut présenter à Boubou car les deux auraient tellement de choses à partager…).

Voici donc quelques clichés pris tout au long de la soirée par votre serviteur, devenu d’ailleurs photographe attitré (je ne sais pas combien de fois j’ai répété la phrase « euh, si jamais il y a deux flash »).

 


Pour commencer, voici une photo de la vue dont on peu profiter depuis le Balcony de Mélanie.

 


Ensuite, un petit cliché d’Axelle et de l’ATF.

 


Mélanie entourée de ses invités.

 


Mélanie avec Selma et son copain.

 


Deux visages qui n’ont désormais plus besoin d’être présentés :D.

 


Le buffet juste avant d’être inauguré… Un quart d’heure après il ne restait presque plus rien, au grand désespoir d’Axelle et Mélanie qui n’ont rien eu le temps de goûter…

 


L’ATF en compagnie des sœurs Balcony ;O)...

 


… et toujours notre ATF en compagnie de Mélanie et Nadia.

 


Cette photo parle d’elle-même…

 


… et celle-ci aussi.

 


Et finissons avec la TMB Attitude : un vieux dicton qui date – environ – d’il y a dix secondes dit : TMB pour un jour, TMB pour toujours :D.

Bien à vous

Votre Stefano

Joyeux anniversaire à ce site ! :D

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui c’est un jour spécial pour ce site car il fête ses trois ans d’existence ; jamais je n’aurais pensé, en créant ce blog, qu’il aurait duré aussi longtemps… ceux qui me suivent depuis le commencement savent qu’au départ j’avais décidé d’ouvrir cette petite plate-forme de communication pour donner des nouvelles à mon entourage durant mon Erasmus en Angleterre… à mon retour de ces neuf mois à Canterbury j’ai pris le parti de garder mes « Confessions » et de continuer à partager ma vie avec vous, une décision qui m’a motivé – au cours des deux dernières années – à vous proposer une longue série d’articles (près de 375) relatant mon actualité… tout y est passé : de mes passions à mes moments de doute, des moment d’euphorie au moments de tristesse (qui n’ont pas étés – et pour ceci je remercie ma bonne étoile – trop nombreux).

Et avec le temps ce site a évolué : le Paadre a laissé la place à Stefano qui préfère désormais signer ses articles avec son propre nom et donc enlever cette dernière barrière de mystère qui le séparait de vous chers lecteur. En plus de cela, il y a eu la création d’une série de rubriques… au départ il y avait tout simplement les « Instants », les « Canterbury Tales », les « Confessions » et les « Dieux du Paadre »… ensuite, j’ai commencé à vous proposer des textes de chansons, ainsi que des articles concernant mon enfance et mon adolescence (en gros ma vie avant l’ouverture de ce site) et – peu à peu – les Confessions de Stefano deviennent de plus en plus complètes, une sorte de page wikipedia sur moi avec des nouvelles de toute ma petite vie.

Quoiqu’il en soit, je tiens à remercier tous ceux et celles qui continuent à lire mes péripéties et qui s’intéressent à ma petite vie ; je dois avouer que c’est un peu grâce à vous que parfois je trouve la motivation d’écrire et de publier ;O). En tout cas je vous conseille de continuer à visiter cette page car j’ai encore beaucoup de choses à partager et il y a même quelques surprises qui se préparent ;O).

Merci à toutes et à tous !

Votre Stefano

32 questions pertinenetes et impertinentes...

Bonjour à toutes et à tous !

J’ai trouvé ce petit questionnaire sur le profil FaceBook d’un ami et je me suis dit que ce serait sympa d’essayer d’y répondre et le publier par ici. Bon, je me suis permis de l’éditer et d’enlever les questions plus idiotes. Bonne lecture ;O)

  1. Qui sont les expéditeurs des quatre derniers sms que t’as reçus ? Laure, Clelia et Florian.
  2. Quel est ton deuxième prénom ? Je n’en ai pas, mais par contre j’ai plusieurs surnoms…
  3. Penses-tu que la personne sur laquelle tu flashes en ce moment flashe aussi sur toi ? Je doute fortement que ce soit le cas…
  4. De quelle humeur es-tu en ce moment ? D’assez bonne humeur… Je suis juste un brin contrarié car je veux poster des vidéos par ici mais elles sont trop grandes et je n’arrive pas à diminuer leur taille…
  5. Quand est ton anniversaire ? Le 21 octobre.
  6. Si tu devais aller à une émission de télé-réalité, ce serait laquelle ? La Nouvelle Star je crois
  7. En ce moment, es-tu en train d’imaginer quelqu’un à poil ? Non, mais ça risque de ne pas tarder…
  8. As-tu déjà frôle la mort ? Non. Enfin, que je sache… Il semblerait que tout petit j’ai failli me faire décapiter par un hélicoptère, mais je ne suis pas sûr que j’aie vraiment frôlé la mort…
  9. Quelque chose que tu fais-souvent ? Chanter (ou rire).
  10. Voudrais-tu voir quelqu’un en ce moment ? Oui.
  11. Seize : Combien de piercings as-tu ? Aucun.
  12. Dix-sept : Quand as-tu pleuré pour la dernière fois ? Il y a dix jours, en regardant le Live à Bercy de Mylène Farmer.
  13. Pour qui ferais-tu n’importe quoi ? Pour les personnes à qui je tiens vraiment.
  14. Qui est ton héro ? Je pense que la réponse est évidente… ;O)
  15. Combien de tatouages as-tu ? Aucun.
  16. American Pie ou Superméchant ? American Pie… pas le film, la chanson de Madonna :D.
  17. Quelle est ta plus grande peur ? Je crois que c’est la solitude.
  18. Est-ce que tu accorderais une deuxième chance à un de tes ex ? Je ne crois pas.
  19. Qu’est-ce que t’as fait hier soir ? Je suis allé au karaoké avec Clelia et Laure.
  20. Quelle est la première chose que t’as dite ce matin ? J’aurais dû me coucher plus tôt hier soir…
  21. Parles-tu d’autres langues ? Anglais, italien, dialecte tessinois et un peu d’allemand.
  22. Est-ce que tu aimes dormir nu ? Oui.
  23. As-tu déjà été embrassé sous la pluie ? Non ! :O(.
  24. Aimes-tu la pluie ? Je préfère le soleil.
  25. A quoi penses-tu en ce moment ? A rien. Je viens de passer une journée à réfléchir pour mon mémoire, donc la je me vide la tête :D
  26. Qu’est-ce que tu devrais être en train de faire en ce moment ? Tordre le cou à celui qui publie une vidéo format .vob… franchement quelle est l’utilité d’avoir sur son ordi une vidéo de 5 minutes qui fait 316 Mo ?
  27. Quel est ton souvenir préféré ? Il y en a beaucoup, mais je dirais le moment où Madonna est apparue sur scène le 15 juin 2001 à Milan. C’était la première fois que je la voyais en live.
  28. Qu’est-ce que t’écoutes en ce moment ? Des reprises des tubes de Madonna.
  29. Qui est la dernière personne contre qui t’as gueulé ? Je ne sais plus… peut-être mon propre ordinateur :D.
  30. Qui est ton meilleur ami ? Question très difficile… Je n’ai pas qu’un seul meilleur ami et ce serait faire du tort à plusieurs personnes d’en citer qu’un seul…
  31. Qui est à dernière personne à qui t’as dit « Je t’aime » ? C’est tellement rare que je dise ça que je ne m’en souviens plus :D
  32. Qui est la dernière personne qui t’a fait sourire ? Julienne au téléphone il y a quelques minutes.

Bien à vous

Votre Stefano

Europride 2009 à Zurich

Bonjour à toutes et à tous !

Aujourd’hui je vous propose un tout petit article sur l’Europride 2009 qui a eu lieu à Zurich le week-end passé. Cet événement, qui a rassemblé (selon les chiffres reportés par le quotidien 20 Minutes) environ 50'000 personnes s’est déroulé sur trois jours, de vendredi à dimanche et a proposé (toujours selon 20 Minutes) près de 200 activités différentes à ceux et celles qui se sont rendus dans la plus grande ville de Suisse ; le moment principal du week-end a quand-même été le défilé qui s’est déroulé samedi après-midi à partir de 15h30, une défilé de deux kilomètres et demi qui est passé par la Banhofstrasse et a suivi le cours de la Limmat avant de se terminer aux portes du « village de l’Europride ».

Inutile de dire que votre serviteur et les acolytes de l’association Happy Gays ne pouvaient pas se laisser échapper cette occasion de faire la fête et de montrer à la Suisse (et à l’Europe) que malgré le PACS et une certaine ouverture d’esprit envers la communauté LGBT il reste encore du chemin à faire pour atteindre une certaine reconnaissance et un certain respect ; c’est vrai que par rapport aux gays d’autres pays les Suisses sont quand-même assez privilégiés et je n’irai pas jusqu’à lamenter des immenses discriminations à notre égard ; cela dit, il y a encore du chemin à faire car certaines mentalités sont très difficiles à changer… je pense de manière toute particulière aux jeunes UDC valaisans qui – pendant la journée contre l’homophobie – ils ont osé affirmer (avec un article assez venimeux à la clé) qu’il faut arrêter de banaliser l’homosexualité car elle est et reste une déviance. Je trouve que c’est choquant que l’on puisse tenir des propos pareils ! Et je trouve encore plus choquant que des groupes d’extrême droite aient essayé d’arrêter le défilé de samedi ! (et je ne parlerai pas des petits autocollants qu’ils ont placardé partout dans le centre de Zurich). Tout ceci montre – hélas – qu’il y a encore du chemin à faire… mais pas seulement pour les hétéros… la communauté LGBT doit aussi faire sa part de chemin.

Enfin, je m’égare… je ne veux surtout pas rendre ce petit article indigeste ; je disais donc que les HG, comme beaucoup d’autres associations Suisses et Romandes, ont voulu aller à Zurich et faire entendre leur voix ; c’est ainsi que votre serviteur et cinq autres membres de l’assoc’, avons pris le train à Neuchâtel en direction de Berne où nous avons « retrouvé » les membres des autres associations romandes. En fait, le but de ce déplacement « inutile » (ça aurait été plus court pour les neuchâtelois de prendre l’ICN Genève - Saint-Gall) c’était de faire en sorte que les représentants des associations romandes se retrouvent à Berne et montent tous ensemble à Zurich (les CFF nous avaient aimablement réservé un wagon, ce qui était – de loin – pas suffisant). Finalement nous pauvres Neuchâtelois n’avons pas trouvé des places dans le wagon réservé et nous sommes allés nous installer ailleurs.

Arrivés à Zurich nous avons retrouvé Alain, Yannick et Sébastien qui étaient là depuis le soir d’avant ; c’est là que nous avons reçu nos T-shirt bleus ; en fait, chaque association romande devait à la base défiler en portant une des couleurs du drapeau gay ; Neuchâtel avait le bleu, Fribourg le violet, le Valais le rouge et le Jura l’orange… Genève aurait dû avoir le jaune et Vaud le vert, mais – de façon assez bizarre – il n’y a pas eu beaucoup de représentants des deux associations plus grandes et plus anciennes de Suisse romande au défilé (peut-être que ça les embêtait de faire le déplacement). Le défile s’est très bien passé : nous défilions juste après les Fribourgeois (en essayant de suivre l’ordre des couleurs du drapeau) et juste avant les Valaisans (entre nous il aurait dû y avoir les Jurassiens, mais en fait ils se sont installés derrière les rouges) qui étaient déchaînés ! A eux tous seuls ils mettaient une ambiance d’enfer à coup de « il y a aussi des gays au Valais / es gibt auch Schwule in Wallis » ; nous avons même socialisé et c’était vraiment très sympathique.

Dommage que la fin du défilé ait été gâché par une averse très violente qui s’est abattue sur Zurich lorsque nous arrivions en vue du dernier virage du parcours ; inutile de dire qu’en quelques minutes nous étions trempés jusqu’aux os et que cela – même si ça n’a pas sapé le moral des participants – à un peu cassé l’ambiance. Enfin, cela ne nous a pas empêchés de rester encore un moment au village et de manger (en ce qui me concerne) un plat douteux qui devait à la base être une spécialité chinoise mais qui était vendue avec des Alpenmakaroni dans un chalet qui ne faisait pas très asiatique :D.

Donc j’ai passé une très bonne journée en compagnie de plusieurs personnes que j’apprécie beaucoup et je dois admettre que je me réjouis de refaire la fête avec eux ;O). En attendant je vous propose d’aller voir l’album photo que j’ai crée avec les clichés que Loïc et moi avons pris lors de cette journée. Pour y accéder vous pouvez cliquer ICI.

Bien à vous

Votre Stefano.

Festi'Neuch 2009

Bonjour à toutes et à tous !

Me voici de retour pour un nouvel article consacré – cette fois – à ma première fois au Festi’Neuch. Il faut avouer que malgré qu’il ait lieu chaque printemps depuis neuf ans au bord du lac à quelques mètres de la Faculté de Lettres, ce petit festival qui commence à se faire un nom en Suisse et dans toute l’Europe ne m’avait pas encore proposé un artiste ou une artiste qui me donnerait envie de me payer un billet à plusieurs dizaines de francs pour accéder au site. Cette année, pour la première fois, un artiste (et des amis qui n’ont pas eu besoin de faire des gros efforts pour me persuader) a captivé mon envie et j’ai enfin décidé d’investir une petite soixantaine de francs pour aller à la première soirée du festival e voir Limp Bizkit, un groupe de rock américain dont tout le monde a déjà entendu parler et qui était sur la bouche de tout le monde lorsque j’étais ado (enfin, plus vraiment ado, mais on parle quand-même de cinq ou six années en arrière).

Donc voilà, je me réjouissais de voir ce groupe, même si je ne connaissais que trois de leurs chansons (la BO de « Mission Impossible 2 » Take a Look Around, la BO de « Gothika » Behind Blue Eyes et Break Stuff que Dam’s chante assez souvent au karaoké). Finalement, au long du concert, ils les ont faites le trois… d’ailleurs je vous invite à aller voir une petite vidéo que j’ai pris pendant que Fred Durst chantait Behind Blue Eyes… c’était le seul titre dont je connaissais les paroles et je pouvais chanter et sur la vidéo on l’entend bien…

Enfin, j’ai passé une très bonne soirée : je suis arrivé au Festival un peu trop tard pour assister au showcase du groupe marseillais IAM, l’autre tête d’affiche de la soirée, mais en attendant Limp Bizkit (et de retrouver les autres) j’ai assisté au début du concert d’Aloan, un groupe genevois, concert que j’ai bien aimé. Vers 21h30 j’ai rejoint Clelia, Laure, Sylvie et Sylvain sous le chapiteau (la grande scène) ; il y avait déjà du monde qui attendait Limp Bizkit et mes amis n’étaient pas tout à fait devant mais presque (il y avait juste deux personnes devant eux), une très bonne place qui m’a permis de prendre des photos très chouettes, mais aussi de me retrouver à contact (un peu trop rapproché à mon goût) avec les addict du pogo qui – pendant le concert – ont pu se régaler.

Enfin, une soirée vraiment très sympathique avec des gens que j’apprécie et une très bonne ambiance. Cela dit le concert de Limp Bizkit m’a donné envie de le 21 juillet arrive au plus vite pour voir Madonna ;O).

 

 


Pour commencer, voici une photo de la chanteuse d’Aloan.

 

 


Deux autres membres du groupe Aloan.

 

 


Après une attente d’une demi heure (j’étais sur le point d’écrire « longue », mais je ne pense pas avoir le droit d’utiliser ce mot vu que l’attente du 21 juillet risque d’être plus longue :D), Fred et ses amis sont montés sur scène.

 

 


J’aime bien cette troisième photo : Fred est descendu de la scène et il monté sur la barrière censée contenir l’ardeur des fans.

 

 


Encore Fred.

 

 


Limp Bizkit sur scène.

 

 


J’aime bien ce cliché de Fred avec le drapeau Suisse derrière.

 

 


Fred (une fois de plus).

 

 


Sur cette photo on dirait presque qu’il m’indiquait avec son index. Très beau cliché hein ?

 

 


Fred et son gant TMB.

 

 


Et une petite dernière photo de Fred pour la route.

 

 


Et pour finir, un petit cliché de mes accompagnateurs : Sylvain, Clelia, Laure et Sylvie.

Bien à vous

Votre Stefano

Grillade de non-anniversaire de Vanessa

Bonjour à toutes et à tous !

Me voilà de retour, après le petit article sur la grillade au bord du lac de samedi après midi, pour vous parler d’un autre barbecue, celui qui a eu lieu aux Fourches (Saint-Blaise) dimanche après-midi. C’est Vanessa qui a convié ses amis les plus proches pour fêter son Xe anniversaire (ce n’est pas poli de révéler l’âge d’une dame) ou, comme elle l’a si bien dit dans son invitation son non-anniversaire.

Pour la petite histoire, nous nous sommes donc retrouvés au même endroit que l’année passée (pour un petit rappel cliquez ICI), avec à peu près les mêmes personnes que l’année passée plus quelques « nouvelles têtes » (et moins quelques autres têtes que certaines personnes pourraient être tentées de définir comme « à claques »). L’ambiance était, une fois de plus au rendez vous et les délires ont fusé, surtout grâce aux cervelas espagnols de Vanessa, à l’ami poney de Romain, aux histoires de l’ATF sur ses ancêtres sorcières (immolées aux Fourches même, c’est-à-dire à l’endroit où nous nous amusions à cuire nos viandes).

Que dire d’autre ? Eh bien que j’ai passé une très bonne journée en compagnie de personnes que j’apprécie beaucoup et que je me réjouis de le retrouver lors d’une prochaine grillade ou d’une prochaine soirée. Maintenant je vais passer aux photos ;O).

 

 


Pour commencer, voici une petite photo de Clelia et Sylvain.

 

 


On continue avec ce cliché de Vanessa en train d’ouvrir le cadeau que Romain, Julienne et moi lui avons offert : une petite sélection de produits de chez « Body Shop »… il paraît que le beurre corporel à la mangue permet de conserver le bronzage plus longtemps… J’attends de voir…

 

 


David et la Reine de la Fête.

 

 


Et si Vanessa était la Reine de la fête, toutes ces merveilles qui étaient en train de griller étaient des princesses ; mention spéciale aux « cervelas espagnols » (en bas à droite)…

 

 


Romain, Stéphanie et Julienne.

 

 


Mais Vanessa ! Qu’est-ce que t’as fait ? C’est quoi cette fumée ? Et ne me dis pas que tu n’y es pour rien ! Je t’ai vue ! ;O).

 

 


Je sens qu’il y en a un qui ne sera pas très content que je poste cette photo, mais – personnellement – je la trouve chouette.

 

 


Vanessa et Tiffanie.

 

 


Après avoir fait une orgie de saucisses et de chips, certains d’entre nous (dont votre serviteur) sont allés se promener et ont fait la connaissance de Madame l’Anesse (oui oui c’est une madame, je peux le certifier)…

 

 


… de son ami le Cheval (pas sur de son sexe)…

 

 


… mais aussi du petit Poney qui – apparemment – aimait beaucoup les chaussures à Romain (ou à Julienne, je ne sais plus).

Bien à vous

Votre Stefano

Grillade à Serrières

Bonjour à toutes et à tous !

Ce soir j’ai envie de vous proposer un petit article pour partager avec vous quelques clichés que j’ai pris samedi lors de la grillade organisée par Clelia au bord du lac à la plage de Serrières. Il faut admettre qu’on n’a pas choisi la journée idéale pour aller griller nos cervelas au bordu… en fait, il y avait un bise assez forte qui nous a empêché de nous chauffer et qui a aussi fait en sorte qu’on ne se rende pas compte qu’on était en train de prendre un coup de soleil ; vous pourriez dire que c’est normal de protéger sa peau lorsqu’il fait chaud et il y a du soleil, mais avec cette bise il ne faisait pas du tout chaud et donc on ne s’est aperçus de la puissance du soleil que lorsque nous nous sommes déplacés à la place du marché pour boire un verre…

Enfin, j’aurais dû être moins naïf et penser à mettre de la crème solaire déjà à la plage de Serrières, mais finalement je n’ai pas trop cramé… en tout cas ça ne ressemblait pas du tout au coup de soleil que j’avais pris en mai 2007 lorsque j’ai fait mon tour du Kent en vélo… cette fois-là c’était tellement violent que j’ai eu les marques du t-shirt pour une année.

La grillade a tout de même été très sympathique : il faut avouer que le vent a grandement contribué à l’allumage du grill (que j’ai réussi à faire partir du premier coup grâce – justement – à la Bise et à une bonne dose d’alcool à brûler). Je me réjouis déjà de la prochaine grillade, tout en espérant que cette fois il y aura moins de vent et qu’on ne sera pas obligés de quitter la plage à cause du froid…

 


Pour commencer, voici un petit cliché de Clelia et « son Roux ».

 


Ensuite (et celle-ci je ne pouvais pas ne pas la poster tellement elle est belle), voici une photo de Laura, la mère de mes jumeaux, et moi-même.

 


On continue avec un petit cliché de Sylvie.

 


Et on termine avec une photo du paysage (enfin, c’est juste un arbre dont les feuilles sont agitées par le vent…).

Bien à vous

Votre Stefano