Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco

Bonsoir à toutes et à tous !

 

Ce soir je reprends le cours de mon récit avec un petit texte sur la soirée d’anniversaire d’Ana qui a eu lieu le 20 décembre passé. Il faut dire que cette récurrence est devenue une occasion incontournable de réunir la Fine équipe et de passer une bonne soirée tous ensemble avant les Fêtes de Noël, une tradition des plus appréciées si vous voulez mon avis.

 

C’est ainsi que ce samedi-là, à partir d’environ dix-huit heures nous nous sommes tous retrouvés chez Ana et Lionel ; il y avait Sandrine, Pascal, Marie, Célia et moi, mais aussi Claudia, la sœur de la reine du jour. Une jolie équipe pour une soirée qui s’annonçait exceptionnelle depuis son début. Et ce fut le cas ! Non seulement Ana et Lionel nous ont gâtés au niveau de la nourriture et de la boisson, mais entre un verre de Porto et une gorgée de la désormais très célèbre « Cuvée mythique », l’ambiance et les rires étaient au rendez-vous.

 

Ces retrouvailles de la Fine équipe constituaient également l’occasion parfaite pour partager avec mes amis la nouvelle de mon nouvel engagement professionnel. J’avais déjà préparé le terrain en annonçant à tous que j’avais une révélation très importante à faire, ce qui n’a pas manqué d’engendrer les spéculations les plus folles ; il y en a même certains qui ont cru que j’allais annoncer que j’étais en couple (de la pure science-fiction si vous voulez mon avis !). L’annonce de mon déménagement au Tessin a bien évidemment suscité de l’étonnement et un brin de tristesse parmi les présents, mais après la surprise initiale tout le monde s’est dit très content pour moi et m’a félicité pour l’obtention de ce poste prestigieux, Tout le monde s’est par ailleurs déjà invité à Bellinzona pour une visite : je me réjouis d’ores et déjà d’accueillir ces amis si chers à mon cœur dans mon nouveau chez moi.

 

Peu avant minuit, l’équipe a quitté l’appartement d’Ana et Lionel, et tandis que Sandrine et Pascal ont pris le dernier train pour rentrer chez eux, le reste de groupe s’est rendu sur la Place des Halles où avait lieu une Silent Disco. Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, le voici en deux mots : les participants portent tous des casques dans lesquels passe de la musique ; chaque utilisateur peut choisir parmi plusieurs canaux différents sur la base de ses goûts musicaux et ses envies du moment. Au début j’étais un peu perplexe vis-à-vis de ce concept : l’idée d’être chacun dans sa bulle alors qu’on est tous ensemble (et qu’on ne se voit pas si souvent que cela) me paraissait un peu absurde et paradoxale ; mais au final j’ai bien apprécié cette expérience : je me suis beaucoup amusé en me déhanchant sans complexes sur de la musique commerciale en compagnie de mes amis, car - finalement - on arrive tout de même à échanger et à communiquer avec les autres.

 

La Silent Disco s’est terminée vers deux heures du matin. Après avoir dansé jusqu’au dernier morceau, nous avons rendu les casques, nous avons récupéré nos pièces d’identité, puis nous avons décidé d’aller boire un dernier verre quelque part ailleurs ; au départ nous devions aller dans la Boîte, la « discothèque » qui a remplacé le mythique Highlander (notre deuxième maison pendant le week-end lorsque nous étions étudiants) mais nous avons vite déchanté lorsque nous avons appris qu’il était obligatoire de laisser les manteaux et les gros sacs au vestiaire si on voulait entrer ; c’est ainsi que nous avons changé nos plans en cours de route et nous sommes retrouvés au Para pour une fin de soirée du troisième type : en effet, nous avons été accostés par un étrange personnage dont nous n’avons pas pu déterminer l’origine, qui s’est incrusté à notre table avec des bouteilles d’alcool fort et qui a commencé à nous offrir des verres sans raison particulière. Il a même essayé de draguer mes amies : Célia, très patiente, a prêté une oreille plus ou moins attentive à son discours embrouillé, tandis que ses tentatives d’approche à l’intention de Marie se sont soldées par un échec lorsqu’elle lui a annoncé que j’étais son mari (je crains qu’on n’ait vraiment pas été très crédibles comme couple).

 

Et puis soudain, pendant que j’étais au bar en train de commander à boire, j’ai senti une odeur de plastique brûlé et j’ai vu de la fumée sortir d’une enceinte qui se trouvait à quelques mètres de moi. J’ai donc laissé tomber ma commande, j’ai rejoint les autres et nous nous sommes tranquillement dirigés vers la sortie du Para car nous avions moyennement envie de décéder asphyxiés dans cette boîte. Autant dire que la soirée était désormais compromise ; du coup, chacun est rentré se coucher.

 

Voilà ce que je pouvais vous raconter sur cette soirée d’exception et riche en émotions.

 

Bien à vous

 

Votre Stefano

La Fine équipe réunie pour l’anniversaire d’Ana. Mais où est Sandrine ?

La Fine équipe réunie pour l’anniversaire d’Ana. Mais où est Sandrine ?

Ouf, elle est là !

Ouf, elle est là !

C’est l’heure de l’ouverture des cadeaux.

C’est l’heure de l’ouverture des cadeaux.

En compagnie de Marie. Et - bien entendu - on fait les pitres.

En compagnie de Marie. Et - bien entendu - on fait les pitres.

Sandrine.

Sandrine.

Sandrine et Lionel en pleine discussion.

Sandrine et Lionel en pleine discussion.

20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
Ana continue d’ouvrir ses cadeaux…

Ana continue d’ouvrir ses cadeaux…

… en tout cas ce gros paquet l’intrigue (pour info : il contient une machine à pop corn).

… en tout cas ce gros paquet l’intrigue (pour info : il contient une machine à pop corn).

C’était vraiment une bonne idée cette édition Deluxe du cd de Christine and the Queens : en tout cas, Lionel se réjouit de ramasser les paillettes…

C’était vraiment une bonne idée cette édition Deluxe du cd de Christine and the Queens : en tout cas, Lionel se réjouit de ramasser les paillettes…

Un toast !

Un toast !

20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
C’est l’heure de la Clairette.

C’est l’heure de la Clairette.

20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
Et pendant que Lionel bricole, Sandrine et Claudia refont le monde.

Et pendant que Lionel bricole, Sandrine et Claudia refont le monde.

20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
20 décembre : anniversaire d'Ana et Silent Disco
Oui Célia, il est tantôt l’heure de sortir.

Oui Célia, il est tantôt l’heure de sortir.

Ana et Claudia prêtes danser jusqu’au bout de la nuit à la Silent Disco.

Ana et Claudia prêtes danser jusqu’au bout de la nuit à la Silent Disco.

La Place des Halles était noire de monde.

La Place des Halles était noire de monde.

Apparemment le canal Bleu semble faire l’unanimité au sein de l’équipe.

Apparemment le canal Bleu semble faire l’unanimité au sein de l’équipe.

L’incontournable selfie de fin de soirée.

L’incontournable selfie de fin de soirée.