Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

27 et 28 juin : bons moments avec les collègues

Bonsoir à toutes et à tous !

 

En cette journée pluvieuse du mois de juillet qui mine le moral et donne envie de se blottir sous une couverture tout en sirotant un chocolat chaud j’ai envie de repenser aux beaux jours et de vous proposer un article un peu plus estival ; c’est donc pour cette raison que, dans ce nouveau texte, je vais revenir en arrière d’une dizaine de jours et vous parler de la grillade organisée par les gens de la Chancellerie ainsi que de l’apéritif de départ d’Alain, un de nos estimés civilistes.

 

Ce n’est pas la première fois que la Chancellerie organise une grillade : en effet, la tradition s’était très fermement implantée lors de mon arrivée en 2012 grâce aussi à des civilistes qui avaient une chambre à la maison du personnel de l’hôpital et cherchaient donc à occuper leurs soirées après le travail. C’est ainsi que nous avons découvert le bois de Moncor et que cet endroit est devenu synonyme de délires et de bonnes moments passés en bonne compagnie. En 2013, nous avons essayé de perpétuer cette jolie tradition, mais la météo n’était - une fois de plus - pas de notre côté et nous n’avons réussi à griller nos saucisses qu’une seule fois au mois d’août, alors que nous avions essayé d’organiser cette petite sauterie depuis le mois de mai et que nous avons dû l’annuler au moins trois ou quatre fois.

 

Cette année, nous avons eu droit à un mois de juin assez exceptionnel du point de vue météorologique et nous y avons cru et - bien entendu - après des semaines splendides - il a fallu que le temps commence à se dégrader quelques jours avant la date fixée, ce qui a failli nous faire tout annuler ; fort heureusement, nos danses du soleil et nos incantations ont eu l’effet espéré et nous avons tout de même eu droit à une soirée correcte, bien que n’ait pas été aussi splendide qu’on aurait pu l’espérer.

 

Enfin, l’important c’est d’avoir réussi à maintenir notre grillade car elle a réuni du très beau monde : en plus des titulaires de la Chancellerie et du Scanning, de Christophe - notre stagiaire hors-pair - et des civilistes (seuls Simon et Brigitte n’étaient pas de la partie), nous avons eu le plaisir de revoir Rose et Marie-Jo qui nous ont rejoint pour ce moment très sympathique ; c’était très sympathique de les retrouver, de pouvoir discuter un peu avec elles et de constater que leur retraite se déroule très bien : elles ne voient pas le temps passer et profitent à fond de chaque instant, ce qui me donne - presque - l’envie d’y être déjà ; hélas, il me faudra patienter encore quelques années avant de pouvoir me reposer et couler des jours paisibles en compagnie (je ne peux que l’espérer) de ma moitié.

 

Mais revenons à la grillade ; tout s’est bien déroulé, même si nous avons eu quelques difficultés à allumer le grill ; fort heureusement, nous avons pu compter sur Michel et Noëlle qui n’ont pas lâché l’affaire et sur les femmes de la table d’à côté qui les ont assistés en déployant un savoir-faire indéniable. Il faut peut-être aussi mentionner le petit couac de la grille qui avait des mailles un peu trop espacées, ce qui a failli nous faire perdre quelques saucisses…

 

Enfin, je trouve que l’ambiance était au rendez-vous et que nous avons passé un moment très agréable à discuter et à rire. C’était aussi la dernière soirée que nous passions avec Alain, un des civilistes, qui allait achever ses trois mois d’affectation le lendemain ; ces séparations sont toujours assez douloureuses car on finit toujours par s’attacher à ces jeunes hommes et même si certains m’ont donné du fil à retordre ou n’ont pas été les plus efficaces au travail, je conserve des beaux souvenirs de chacun de vingt-cinq civilistes qui ont travaillé en Chancellerie depuis mon arrivée, à une ou deux exceptions près (il en faut bien) ; toutefois, il s’agit de personnages qui ont tout mis en œuvre pour qu’on garde un mauvais souvenir d’eux et qui ne sont - fort heureusement - jamais restés longtemps… Je me souviens de chacun d’entre eux, de leurs manies et de leurs délires ; il y aurait de quoi écrire un livre ! Il y a eu des calmes et des agités, des blagueurs, des piplettes, des timides, des passionnés, des fatigués, des entêtés, des snob, bref on a eu une belle brochette de personnages qui nous a fait rire, hurler (c’est arrivé quelques fois) et même réfléchir.

 

Alain va nous manquer ; je l’aimais bien ce gaillard de la Grevire (c’est la Gruyère en patois) et il faut dire qu’il a parfois été extrêmement patient avec nous tous : il a supporté de manière assez stoïque nos taquineries et certains choix musicaux qui n’étaient pas à son goût ; une belle personne à qui je ne peux que souhaiter tout le meilleur pour la suite, comme - par ailleurs - je le souhaite à tous les autres civilistes qui sont passés par la Chancellerie.

 

Bien à vous

 

Votre Stefano

La grillade a été l’occasion parfaite pour retrouver Marie-Jo et Rose.

La grillade a été l’occasion parfaite pour retrouver Marie-Jo et Rose.

Moment de détente amplement mérité pour les civilistes après une dure journée de labeur.

Moment de détente amplement mérité pour les civilistes après une dure journée de labeur.

Nathalie joue avec son loulou (ou essaie de le distraire de toute la nourriture qui traîne ?).

Nathalie joue avec son loulou (ou essaie de le distraire de toute la nourriture qui traîne ?).

Tout le monde s’affaire autour du feu.

Tout le monde s’affaire autour du feu.

La fameuse grille…

La fameuse grille…

Bon appétit !

Bon appétit !

Non ! On a mutilé notre amie la biche ! Qui a pu faire une chose pareille ? Cette personne doit subir le châtiment adéquat !

Non ! On a mutilé notre amie la biche ! Qui a pu faire une chose pareille ? Cette personne doit subir le châtiment adéquat !

Mais non Alain, tu n’as pas besoin de sauter du balcon : tu pourras revenir nous voir quand tu voudras !

Mais non Alain, tu n’as pas besoin de sauter du balcon : tu pourras revenir nous voir quand tu voudras !

La minute « émotion » du vendredi.

La minute « émotion » du vendredi.

Une équipe de choc : Noah, Simon, Sven, Alain, Manu et Christophe.

Une équipe de choc : Noah, Simon, Sven, Alain, Manu et Christophe.

Eux ils vous diront qu’ils sont les meilleurs… et ce ne serait pas totalement faux…

Eux ils vous diront qu’ils sont les meilleurs… et ce ne serait pas totalement faux…