Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne

Bonsoir à toutes et à tous !

 

Par un beau soleil estival, le dimanche 22 juin vers 11h30 j’ai pris le bateau au port de Neuchâtel en direction d’Erlach (Cerlier pour les francophones les plus irréductibles), un joli village du canton de Berne situé en face du tout autant charmant village du Landeron. Il s’agit d’un endroit que j’avais envie de visiter depuis longtemps et c’est grâce à Christophe et à une visite guidée sur les poêles en faïence qu’il allait effectuer en fin d’après-midi au musée dudit Landeron que je me suis forcé à sortir de ma routine dominicale et j’ai enfin pu réaliser ce projet et découvrir ce village époustouflant du Seeland.

 

Le trajet en bateau a été très chouette : il faisait beau et chaud, l’eau était d’un bleu magnifique et j’ai pu profiter de points de vue pour moi inédits sur certains paysages que je connais pourtant par cœur, comme celui sur l’hôtel Palafitte ou celui sur le pont de Thielle que - normalement - je ne fais que traverser ; en plus de cela, l’ambiance à bord était joyeuse : à côté de moi il y avait un enfant d’environ cinq ou six ans accompagné de ses grands-parents qui s’émerveillait devant la nature et les bateaux pendant que sa grand-mère (qui me faisait penser à la mienne) lui indiquait les différents types d’arbres ou lui apprenait à déchiffrer les plaques minéralogiques des bateaux qu’on croisait. Cette petite famille en balade m’a donné le sourire.

 

Arrivé au port d’Erlach vers 13 heures, je n’ai pas perdu de temps au bord du lac (je n’étais pas là pour me baigner ou faire de la bronzette) et j’ai hâté mes pas en direction de la colline où se trouve la partie la plus ancienne du village. Entre temps, le ciel s’était couvert et le soleil ne faisait plus que quelques apparitions irrégulières dans le ciel bernois. Le vieux bourg de Cerlier s’est développé sur une colline qui domine le lac de Bienne, l’île Saint-Pierre (autre destination dans ma « to do list ») et le Seeland ; la route principale, qui relie la maison de la commune au château est très raide et c’est peut-être pour cette raison que - sur un côté - on a construit un escalier et des arcades qui permettent de monter jusqu’en haut sans trop d’efforts. Au milieu de la montée on peut se reposer brièvement sur une terrasse transformée en belvédère qui domine toute la région.

 

Une fois sur la place principale du village, j’aurais bien aimé visiter la cour du château, mais elle était fermée à cause d’une représentation et j’ai donc continué à errer dans les rue d’Erlach ; un indigène très gentil qui passait en voiture s’est même arrêté pour me conseiller des bons endroits prendre des photos et, en suivant ses suggestions, j’ai pu bénéficier de quelques points de vue incroyables sur le village.

 

Ma découverte d’Erlach terminée, j’ai décidé d’aller me promener sur le Jolimont, une colline recouverte par une très belle forêt qui porte bien son nom, autour de laquelle se sont développés les villages d’Erlach, Gals, Gampelen et Tschugg ; c’est par ailleurs cette dernière bourgade au nom très improbable que j’ai eu le plaisir de découvrir - sous un soleil estival - au bout d’une bonne heure de marche et d’un passage au Tüfelsburdi, un ancien terrain d’entrainement de l’armée. Je n’ai fait que passer par le village de Tschugg, qui n’est pas très grand et qui est surtout connu pour la clinique Bethesda (à elle seule elle occupe la moitié des bâtiments du village), car le temps filait et il fallait encore que je retraverse le Jolimont pour arriver au Landeron à temps pour la présentation de Christophe, prévue pour 16 heures ; au départ je voulais encore passer par Gals, mais le temps m’était vraiment compté et je me suis donc ravisé en cours de route. J’ai eu chaud mais, au final, je suis arrivé à destination dans les temps ; j’avais même un peu d’avance, ce qui m’a permis de me désaltérer et de déguster une bonne glace sur la belle place ovale du village.

 

La présentation de Christophe a été très chouette et très intéressante ; on voit vraiment qu’il est passionné par ces majestueux poêles en faïence et qu’il s’est déjà beaucoup investi dans ses recherches. La visite guidée a été organisée par Sandrine et a attiré pas mal de monde : en plus du comité « élargi » de la fondation du Musée du Landeron, fondation dans laquelle Sandrine est engagée depuis quelques années déjà, il y avait quelques curieux, ainsi que quelques membres du « fan club » l’ATF (sa mère et moi). Tout ce beau monde a bu les paroles de Monsieur d’E. comme du petit lait et s’est montré très intéressé par ses découvertes et ses anecdotes ; il y a eu pas mal de questions (j’y ai bien contribué) et - à la fin - mon ami est reparti du musée avec quelques nouveaux contacts pour ses visites de poêles.

 

Après la présentation, nous avons encore rapidement bu une bière avec Sandrine, Pascal et quelques autres personnes avant de reprendre la route pour Neuchâtel en quatrième vitesse car l’orage grondait. Quelle journée fantastique ! Il faudrait que je fasse ce genre de balades-découverte plus souvent.

 

Bien à vous

 

Votre Stefano

Le bateau quitte le port de Neuchâtel.

Le bateau quitte le port de Neuchâtel.

L’hôtel Palafitte vu depuis le lac.

L’hôtel Palafitte vu depuis le lac.

Halte rapide au port d’Hauterive, à côté du Laténium.

Halte rapide au port d’Hauterive, à côté du Laténium.

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
Arrivée au Pont de Thielle.

Arrivée au Pont de Thielle.

Erlach.

Erlach.

La maison de commune d’Erlach.

La maison de commune d’Erlach.

Die Altstadt…

Die Altstadt…

… et ses arcades.

… et ses arcades.

La jolie place qui se trouve devant le château et l’école.

La jolie place qui se trouve devant le château et l’école.

Jolie maison qui donne sur la rue principale du vieux bourg.

Jolie maison qui donne sur la rue principale du vieux bourg.

Montée vers le château.

Montée vers le château.

La partie plus récente d’Erlach.

La partie plus récente d’Erlach.

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
L’accès au château.

L’accès au château.

Une paroi du château d’Erlach avec - bien entendu - le armoiries de Berne.

Une paroi du château d’Erlach avec - bien entendu - le armoiries de Berne.

Un autre aperçu du château.

Un autre aperçu du château.

Chariot.

Chariot.

Votre serviteur devant un de ses nombreux châteaux…

Votre serviteur devant un de ses nombreux châteaux…

Le château d’Erlach.

Le château d’Erlach.

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
Une belle vue de l’Ìle Saint-Pierre prise depuis le Jolimont.

Une belle vue de l’Ìle Saint-Pierre prise depuis le Jolimont.

Le Landeron vu depuis le Jolimont.

Le Landeron vu depuis le Jolimont.

Ancienne installation d’entrainement de l’armée au Tüfelsburdi.

Ancienne installation d’entrainement de l’armée au Tüfelsburdi.

Le charmant petit village de Tschugg.

Le charmant petit village de Tschugg.

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
Un pressoir qui se trouve devant un des bâtiments de la clinique Bethesda.

Un pressoir qui se trouve devant un des bâtiments de la clinique Bethesda.

Le Seeland, une autre magnifique région de notre belle Suisse.

Le Seeland, une autre magnifique région de notre belle Suisse.

Le magnifique village du Landeron…

Le magnifique village du Landeron…

… et son magnifique centre historique.

… et son magnifique centre historique.

22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
22 juin : dimanche autour du lac de Bienne
Christophe s’apprête à présenter à un public très intéressé les poêles du Musée du Landeron.

Christophe s’apprête à présenter à un public très intéressé les poêles du Musée du Landeron.

Monsieur d'E 03/07/2014 21:25

Merci beaucoup pour les compliments! Magnifiques photos, c'est une région que j'aime bien voir et revoir :)