Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

25 octobre 2013 : souper avec la Fine Equipe

Bonsoir à toutes et à tous !

 

Contrairement à une habitude bien établie depuis une bonne décennie, cette année je n’ai pas organisé une grande soirée pour fêter mon anniversaire ; je ne saurais pas vous dire pourquoi je ne me suis pas donné trop de peine pour réunir les personnes qui me sont le plus proches et marquer ce nouveau passage de cap avec eux : je crois qu’après les grandes festivités pour les trente ans, je n’avais tout simplement pas envie de tout recommencer à nouveau, de plus que les trente-et-un ans ne constituent pas un jalon « traditionnel » de rétrospective et réflexion comme le vingt-cinquième ou le trentième anniversaire...

 

Cela dit, il ne faut pas croire que je n’ai rien fait pour marquer le coup : le 21 octobre j’ai apporté des gâteaux faits-maison à mes collègues de travail et le soir j’ai soupé avec Julienne à la Fleur-de-Lys (c’est une sorte de tradition qui est née à l’époque où nous étions étudiants car ce célèbre restaurant de Neuchâtel, où la nourriture est succulente mais le service laisse fort à désirer, offre - sur présentation d’une pièce d’identité - une pizza à la personne qui fête son anniversaire). A la mi-novembre, il aurait dû y avoir une soirée dans laquelle je comptais convier Mano, Loïc, Christophe et quelques autres personnes, mais ce mois a passé tellement vite que je n’ai pas réussi à concrétiser ce projet ; certes, il n’est pas encore trop tard, mais avec les Fêtes de Noël qui approchent, je pense qu’il serait très ardu de réunir tout ce beau monde en décembre, et donc je vais garder ce sympathique projet au chaud et essayer de le concrétiser au début de l’année prochaine ; ce ne sera peut-être plus pour fêter mon anniversaire, mais qu’importe ! L’essentiel est de passer un peu de temps avec ces amis que j’apprécie beaucoup.

 

Par ailleurs, c’est un peu ce qui s’est passé avec le souper qui a eu lieu chez moi le vendredi 25 octobre : officiellement, j’ai convié la Fine Equipe pour fêter mon anniversaire, mais ce n’était qu’un bon prétexte pour réunir tout le monde et passer des moments agréables avec ces amis de longue date, de plus que cela faisait depuis le mois de juin (les trente ans à Sandrine) que nous ne nous étions pas tous retrouvés dans la même pièce ; car malgré tout le plaisir qu’on éprouve lorsqu’on passe du temps ensemble, il n’est jamais évident de trouver des créneaux qui arrangent tout le monde, car nous avons tous des agendas bien remplis ; par ailleurs, le soir du souper, l’équipe n’était pas tout à fait au complet : il manquait Christina qui n’a malheureusement (pour nous) pas pu rentrer de Paris pour se joindre à nous.

 

Pour ces invités de marque, j’ai concocté un menu assez simple, à l’enseigne des saveurs de l’automne, la saison qui m’a vu faire les premiers pas sur cette terre : en entrée il y avait une crème à la courge, un plat que j’ai appris à apprécier (et à cuisiner) depuis que je vis en Terre romande. Inversement, le plat de résistance était un hommage à mon beau Tessin : risotto aux bolets ; c’est un met qu’on mange très souvent en famille, car nous sommes presque tous des champignonneurs passionnés et donc il faut bien écouler les stocks qu’on accumule chaque automne. Je n’étais pas tout à fait satisfait du résultat : à mon goût, le risotto était un peu fade (lorsque tes convives te demandent du sel et du poivre c’est toujours un mauvais signe), il n’y avait pas assez de safran et - surtout - j’en ai vraiment trop fait. Heureusement que le dessert m’a permis de rattraper le coup : encore une fois, j’ai suivi le fil rouge des saveurs de saison et j’ai proposé à mes convives une tarte à la pâte brisée au cynorrhodon qui a récolté beaucoup de compliments, ce qui m’a particulièrement ravi car il s’agit d’une tarte que je n’ai fait que deux fois.

 

La soirée a été très sympathique et elle a passé trop vite ; les délires et les discussions intéressantes n’ont pas manqué, de plus que nous avions beaucoup de choses à rattraper et d’expériences à partager ; c’est fou comme en quelques mois les choses peuvent évoluer…

 

Et puis, il faut dire que j’ai été gâté par la Fine Equipe qui a de nouveau rempli ma cave à vin et m’a offert un bon chez Ifolor pour faire imprimer une de mes photos favorites sur toile ; cette idée de cadeau a été soufflée à Sandrine par Christophe ; on avait parlé des photos sur toile en revenant de Florence, lorsque nous réfléchissions à ce que nous aurions fait avec les milliers de clichés qu’on a pris au cours de nos vacances italiennes. Je n’ai pas encore décidé quelle photo aura droit à ce traitement spécial ; ce n’est même pas sûr que ce sera un cliché de Florence… Dans tous les cas, j’ai encore quelques mois pour me décider.

 

Voilà : pour ce soir je vais m’arrêter ici

 

Bien à vous

 

Votre Stefano

La Fine Equipe : Pascal, Ana, Lionel, Marie, Celia et Sandrine.

La Fine Equipe : Pascal, Ana, Lionel, Marie, Celia et Sandrine.

Pascal, Sandrine, Ana et Marie (Celia et Lionel font une pause cigarette)…

Pascal, Sandrine, Ana et Marie (Celia et Lionel font une pause cigarette)…

… Celia est de retour…

… Celia est de retour…

… et là elle me remplace pour que je sois aussi « une fois sur les photos ».

… et là elle me remplace pour que je sois aussi « une fois sur les photos ».